Dernière minute ...
Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Driss El Yazami, président du CNDH a reçu, le 24 janvier 2017, la décoration civile d'Officier de l'Ordre de Léopold, la plus haute distinction de Belgique Barrage à Rabat: L'eau est conforme aux normes marocaines de qualité Le président guinéen Alpha Condé: Le retour du Maroc à l’UA renforce l’unité africaine ONU: les colonies juives sur les territoires palestiniens occupés sont "illégales" Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" L'Etat doit 18 milliards de DH de remboursements de TVA à l'OCP 30% de la dette publique intérieure est détenue par des caisses de retraite en 2016 La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Vote à l’AG de l’ONU sur Jérusalem :  Sur 193 pays membres, 128 ont dit non à la décision de Trump, 9 oui et 35 se sont abstenus  Le ministre ivoirien de l'Industrie et des Mines Jean Claude Brou est le nouveau président de la Commission de la CEDEAO Fermeture définitive de la prison locale Salé 1 (Zaki) Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint L'Autriche est le seul pays de l'UE où l'extrême droite participe au gouvernement Jacob Zuma quitte la présidence de l'ANC  Trump  reconnait Jérusalem comme capitale d'Israël A Abidjan, le Maroc se qualifie au Mondial 2018 sans encaisser aucun but  Moody’s : " les perspectives pour le système bancaire marocain sont positives" Maroc : 32 établissements privés sanctionnées pour avoir donné des notes non méritées lors de l'année année scolaire 2016-2017 L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse La ville palestinienne d'Hébron inscrite au patrimoine universel de l'Unesco La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Le Beurgeois Gentleman
Mohamed, prophète l’humour pas la guerre ! (123)
 Si le Wahhabisme prospère alors que c’est une forme de pensée très appauvrie, hérétique et crétinisante, c’est parce que personne ne cherche à rétablir la mémoire à tous les jeunes musulmans. En ce début d’année 2018, Mohamed James Dean fait toujours l’objet d’une expérimentation du CNRS pour le déradicaliser. Le CNRS a missionné un doctorant marocain originaire de Khouribga pour mener « une enquête au pays ». Il doit reconstituer le parcours familial des assassins marocains de Barcelone à M’Rirt, une petite bourgade du côté de Khénifra. Depuis un mois il passe son temps à le tuer entre découverte des joies de l’open bar à l’hôtel et matchs de foot des chatons de l’Atlas qu’il suit assidûment à la télé.

En cherchant à écouter une « 3ayta » (l’appel en marocain) des « chikhates » (littéralement « vieilles » en arabe) sur les ondes des radios marocaines, il tombe sur les vociférations d’un imam d’un autre âge qu’on croyait révolu. Ce f9ih (homme lettré en arabe), par un prêche croquignolesque, s’attaque à une récente décision de Sa Majesté Le Roi du Maroc, Mohamed VI, ouvrant la profession des « 3adoules » à la gente féminine. Pour faire simple, les 3adoules sont les yeux et les oreilles des juges. Ils remplissent le rôle de greffe et de notariat et sont chargés de consigner les déclarations et les jugements. Cet imam est un descendant d’une vieille lignée de cotonniers qui a fait fortune dans le business des tissus. D’où leur nom de famille « cotonniers », parfois mal transcrit en « Kettani ». Ce prédicateur a multiplié ces derniers jours sur sa page « fesse bouc » les missives contre la décision de Sa Majesté Le Roi du Maroc. Il a notamment osé écrire sur son mur : "Ceci est contraire aux exégèses de notre rite malékite et de l'ensemble de la Oumma. Qu'une femme atteste du contrat de mariage corrompt et invalide toute union légale entre les deux mariés".  Véritables auxiliaires des juges, les cinq milliers de 3adoules sont compétents pour toutes sortes d’actes légaux. De plus en plus de jeunes femmes sont attirées par un métier qui évolue, mais dont le statut ne suit pas. Les 3adoules récupèrent les documents exigés par l’administration pour contracter le mariage, demandent aimablement la carte d’identité des deux mariés, relèvent les identités des témoins et les font signer à tour de rôle. Le mari signe en premier dans le registre. À leur départ, ils remettent aux mariés le récépissé de leur acte, qu’ils iront récupérer quelques jours plus tard. Les 3adoules remplissent tout simplement le rôle de greffe et de notariat et sont chargés de consigner les déclarations et les jugements.

Le descendant des cotonniers, le moyenâgeux prédicateur salafiste n'a pas lésiné sur les mots après la décision royale d'ouvrir la profession de 3adoule aux femmes: "Absurdité, foutaises purement laïques, profonde ignorance des percepts du fi9h islamique...". Il s’adresse quand-même, excusez du peu, à Sa Majesté le Roi du Maroc, Mohamed VI, le Prince des Croyants.

Les déclarations du descendant des cotonniers sont une tentative des fondamentalistes moyenâgeux de monopoliser le débat religieux et d'en faire un fonds de commerce à coup d'interprétations phallocrates des textes religieux. Ce type a fait fortune en conseillant un défunt roi de la 3arabie Sa3oudite… On a beau faire le tour de la question islamo-fasciste, mais comme la terre est ronde – bien que de nombreux imams sa3oudiens remettent en cause la sphéricité de notre planète – on en revient toujours au Wahabisme : l’alpha et l’oméga du terrorisme islamiste.

Ces vociférations sur la bande FM marocaine par le chef de bande des islamo-fascistes furent immédiatement suivies d’un jingle publicitaire pour les brasseries marocaines Bellarej (stork en anglais) et leur nouvelle bière halal.   (A suivre)

Le Beurgeois Gentleman

à lire aussi :
Mohamed, prophète l’humour pas la guerre ! (122)
 Si le Wahhabisme prospère alors que c’est une forme de pensée très appauvrie, hérétique et crétinisante, c’est parce que personne ne...
Le vin halal rapproche les spiritueux des spirituels
Quel est le degré de différence entre l’Islam et les musulmans ? Entre musulmans et islamistes ? Entre vin halal et vin haram ? De nos jours, il est important de distinguer le...
Les dinosaures de Jaurèsik park (10/20)
Depuis des années que la presse mène campagne contre « Herr Jaurès », « l'homme du Kaiser ». Le journaliste Urbain Gohier, qui finira sous Vichy comme...
Les schizo freinent à la vue de l’alcootest halal (3/5)
Au Maroc, l'article de loi de juillet 1967, relative à la répression de l'ivresse publique, "interdit à tout exploitant (…) de vendre ou d’offrir gratuitement des...