Dernière minute ...
68% des Marocains contre GMT+1  Taoufik Bouachrine condamné à 12 ans d'emprisonnement Le Roi participe à Paris aux cérémonies du centenaire de l'armistice  Pas d'augmentation des tarifs de la vignette auto en 2019 au Maroc (Gouvernement) Le PIB agricole a augmenté en moyenne de 5,25% depuis le lancement, il y a 10 ans, du Plan Maroc Vert pour s'établir à 125 milliards de DH en 2018 Trump a suggéré « un mur le long du Sahara » pour freiner l'émigration !! A fin août 2018, 54.000 tentatives d'émigration ont été avortées au Maroc (gouvernement) L'INDH-III dotée de 18 milliards de dirhams pour plus d'efficience La Cour de cassation confirme la liquidation de Samir Le Conseil des ministres approuve le projet de loi sur le service militaire Mohamed Benchaâboun est depuis le 20 août 2018 le nouveau ministre de l'Economie et des Finances Le portefeuille du secrétariat d'Etat à l'Eau détenu par Charafat Afailal a été supprimé du gouvernement Al Othmani  le 20 août 2018 Fouzi Lekjaa, président de la FRMF: «Hervé Renard reste à la tête des Lions de l'Atlas au moins jusqu'à la CAN 2019 avec l'objectif de la gagner» Le discours du Trône 2018, une « feuille de route » axée sur le social La cour d'appel de Casablanca a condamné le 26 juin 2018 Zefzafi, Ahemjik, Boustati et Ighid à 20 ans de prison ferme   Le Maroc quitte le 25 juin 2018 le Mondial de Russie sur une bonne impression, après un match nul (2-2) face à l'Espagne le tenant du titre L'économie marocaine à progressé de 4,1 % en 2017 selon le HCP Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Energie : Total dément vouloir racheter la Samir Découverte récente des plus anciennes traces d’ADN humain en Afrique à Taforalt au Maroc Le Roi Mohammed VI a été opéré avec succès en France pour arythmie cardiaque Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Can'art et Culture
Ces gangs de stades
 S’intéresser à la violence dans les stades, c’est vouloir comprendre ses logiques communes d’adhésion: Comment devient-on violent ? Comment se déroulent ces actes de violence ? Comment s’opère le passage à l’acte ? Et surtout, les acteurs impliqués sont-ils des supporters, des délinquants ou bien les deux ? Comment la violence a-t-elle pu être autant banalisée dans notre société qu’elle ait lieu avant, pendant ou après les matchs ? Ces actes de vandalisme menés en groupe sont-ils une forme de nouvelle solidarité venue répondre à l’exclusion dont leurs auteurs seraient victimes ? Qui sont les groupes de supporters et les ultras ? Quelles sont les activités auxquelles ils s’adonnent ? Quel est leur rôle dans et en dehors des stades ? Que font-ils pour encadrer les membres de leur groupe et enrayer les affrontements qui peuvent résulter des enchaînements du processus d’incivilités entre leurs groupes antagonistes ? Un florilège de questions qui permettent d’aller en profondeur dans l’analyse des actions collectives des groupes de supporters et ultras, entre partisannerie, festivités et mise en scène d’actes spectaculaires, tifos, chants, slogans, chorégraphies et banderoles tout ceci reposant sur une «organisation bien huilée». AbderrahimBourkia est journaliste et sociologue, membre du Centre Marocain des Sciences Sociales (CM2S) et chercheur associé à l’Observatoire Régional de la Délinquance et des Contextes Sociaux (ORDCS) et au Laboratoire Méditerranéen de Sociologie (LAMES), à la Maison Méditerranéenne des Sciences de l’Homme de l’Université Aix-Marseille. Il mène depuis de nombreuses années des recherches sur le « supporterisme » en Méditerranée, la violence urbaine et la délinquance.

à lire aussi :
Collectivement artistique
 Confluences- Regards d’artistes européens sur le Maroc », est le thème d’une exposition collective d’artistes peintres européens, installés...
Ahmed Soultan s’illustre à l’Africa Music Awards
L'artiste marocain Ahmed Soultan remporte, pour la seconde fois, le Prix du meilleur artiste nord-africain aux All Africa Music Awards qui se sont tenues le 15 novembre 2015 à Lagos,...
Timitar, toujours éblouissant !
Le rideau est tombé, samedi 21 juin, sur la 11e édition du festival "Timitar, signes et cultures" d’Agadir, avec un plateau riche et intense qui, fait remarquable, a fait la part...
Holmarcom célèbre le climat avec art
Le Groupe holmarcom expose les créations de 17 designers au sein de son stand situé dans la Zone Verte du village de la COP22, espace « Innovation et Solution », du 7 au 18...