Dernière minute ...
68% des Marocains contre GMT+1  Taoufik Bouachrine condamné à 12 ans d'emprisonnement Le Roi participe à Paris aux cérémonies du centenaire de l'armistice  Pas d'augmentation des tarifs de la vignette auto en 2019 au Maroc (Gouvernement) Le PIB agricole a augmenté en moyenne de 5,25% depuis le lancement, il y a 10 ans, du Plan Maroc Vert pour s'établir à 125 milliards de DH en 2018 Trump a suggéré « un mur le long du Sahara » pour freiner l'émigration !! A fin août 2018, 54.000 tentatives d'émigration ont été avortées au Maroc (gouvernement) L'INDH-III dotée de 18 milliards de dirhams pour plus d'efficience La Cour de cassation confirme la liquidation de Samir Le Conseil des ministres approuve le projet de loi sur le service militaire Mohamed Benchaâboun est depuis le 20 août 2018 le nouveau ministre de l'Economie et des Finances Le portefeuille du secrétariat d'Etat à l'Eau détenu par Charafat Afailal a été supprimé du gouvernement Al Othmani  le 20 août 2018 Fouzi Lekjaa, président de la FRMF: «Hervé Renard reste à la tête des Lions de l'Atlas au moins jusqu'à la CAN 2019 avec l'objectif de la gagner» Le discours du Trône 2018, une « feuille de route » axée sur le social La cour d'appel de Casablanca a condamné le 26 juin 2018 Zefzafi, Ahemjik, Boustati et Ighid à 20 ans de prison ferme   Le Maroc quitte le 25 juin 2018 le Mondial de Russie sur une bonne impression, après un match nul (2-2) face à l'Espagne le tenant du titre L'économie marocaine à progressé de 4,1 % en 2017 selon le HCP Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Energie : Total dément vouloir racheter la Samir Découverte récente des plus anciennes traces d’ADN humain en Afrique à Taforalt au Maroc Le Roi Mohammed VI a été opéré avec succès en France pour arythmie cardiaque Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Le migrateur
La Turquie s'embourbe en Syrie
 Ankara est entrée en guerre en fanfare. Littéralement. La Turquie et ses alliés, les rebelles de l’Armée syrienne libre (ASL), ont lancé une offensive militaire, ce week-end, dans la région syrienne d’Afrin, contre les Kurdes syriens du Parti de l’union démocratique (PYD) qui la contrôlent. Avec cette offensive, la Turquie souhaite mettre en place une « zone de sécurité » d’une profondeur de 30 kilomètres à partir de sa frontière avec la Syrie. Sur 911 kilomètres de frontière, 600 sont en effet tenus par les Kurdes syriens du PYD. La principale crainte des Turcs est de voir, à l’est, la région d’Afrin et celle de Kobané former une continuité territoriale avec le Rojava, soit les terres conquises par les Kurdes dans le nord-est de la Syrie, et achever ainsi le «corridor kurde». Les forces kurdes se défendent. Leurs unités ont tiré plusieurs roquettes sur Reyhanli, la ville turque de la région du Hatay, de l’autre côté de la frontière. L’offensive a été condamnée par la coalition internationale, menée par les Etats-Unis, contre les djihadistes de l’organisation Etat islamique (EI). Considérés comme « terroristes » par Ankara, les kurdes du PYD sont en effet majoritaires dans l’alliance entre combattants kurdes et syriens des Forces démocratiques syriennes (FDS) qui lutte avec la coalition. Mi-janvier, Washington avait annoncé la création d’une force frontalière en Syrie de 30 000 hommes, notamment composée de combattants kurdes. Une annonce qui avait provoqué la colère de M. Erdogan et précipité l’offensive d’Afrin. Dimanche, le département d’Etat américain a enjoint aux autorités turques de s’assurer que les opérations militaires restent « d’une portée et d’une durée limitées».

à lire aussi :
Air Algérie a du plomb dans l'aile
 Aucun avion d’Air Algérie n’a décollé lundi 22 janvier d’Alger et de nombreux autres vols de la compagnie nationale ont été annulés,...
Algérie : Alerte au choléra
Le ministère de la Santé algérien a annoncé le 30 août à la presse que « l'épidémie [était] actuellement circonscrite à la...
Les films cul-te signés Weinstein
 L’affaire Weinstein a libéré la parole. Aux Etats-Unis les mots-clés #MeToo, #MyJobShouldNotIncludeAbuse, #denounceallpigs ont suivi les révélations du...
Berlin frappée au cœur
La chancelière Angela Merkel s’est exprimée mardi 20 décembre, sur l’attentat qui a endeuillé Berlin. Dans un discours sobre et solennel, elle a adressé...