Dernière minute ...
ONU: les colonies juives sur les territoires palestiniens occupés sont "illégales" Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" L'Etat doit 18 milliards de DH de remboursements de TVA à l'OCP 30% de la dette publique intérieure est détenue par des caisses de retraite en 2016 La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Le 22 décembre 2017, le bitcoin chute de 25 %, de 20.000 $ à 14.445 $ Catalogne-21 Décembre : Majorité absolue des indépendantistes mais former un gouvernement n’est pas garantie Vote à l’AG de l’ONU sur Jérusalem :  Sur 193 pays membres, 128 ont dit non à la décision de Trump, 9 oui et 35 se sont abstenus  Le ministre ivoirien de l'Industrie et des Mines Jean Claude Brou est le nouveau président de la Commission de la CEDEAO Fermeture définitive de la prison locale Salé 1 (Zaki) Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint L'Autriche est le seul pays de l'UE où l'extrême droite participe au gouvernement Jacob Zuma quitte la présidence de l'ANC  Trump  reconnait Jérusalem comme capitale d'Israël A Abidjan, le Maroc se qualifie au Mondial 2018 sans encaisser aucun but  Moody’s : " les perspectives pour le système bancaire marocain sont positives" Né à Barcelone, Manuel Valls, l'ex premier minisre français qualifie le référendum indépendantiste catalan  de "folie" Art :70 œuvres originales de maîtres espagnols exposées au MMVI à Rabat Maroc : 32 établissements privés sanctionnées pour avoir donné des notes non méritées lors de l'année année scolaire 2016-2017 Institut Montaigne : "Le Maroc, tête de pont des investissements internationaux en Afrique" Un chef de parti nationaliste flamand veut construire une prison belge au Maroc L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse La ville palestinienne d'Hébron inscrite au patrimoine universel de l'Unesco La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Ouac-Ouac
El Guellaf, Zafzafi et Zuckerberg...
 On aura tout vu dans le procès de toutes les surenchères  de Nasser Zefzafi dont la suite est prévue pour le 19 décembre courant.  Retenez-vous bien ! Me Naïma El Guellaf, qui fait partie de la défense de cette tête d’affiche judiciaire, a demandé le 12 décembre dernier à la cour de convoquer le cofondateur du réseau social Facebook, Mark Zuckerberg ! Mais Pourquoi ? Pour qu’il soit entendu comme témoin dans les événements d’Al Hoceïma, pardi ! Notre avocate du réel, qui n’y va pas du dos de la souris, 

a affirmé sans ciller que Zuckerberg  «devrait confirmer si les comptes Facebook dont les posts ont servi de base aux accusations appartiennent bel et bien aux accusés.» Waw ! ça c’est du lourd ! De la grande stratégie de rupture dans la défense de son client.  Imaginez le jeune Zuckerberg avec son jean délavé et ses baskets de sport débarquant au tribunal de Casablanca, lançant un  «Good morning, attorney tonitruant» à l’adresse du président de séance. C’est le scénario de rêve qui attirerait les médias du monde entier et tous les adeptes du réseau social.   Naïma El Guellaf a trouvé ça toute seule comme une grande toge noire. Et ce n’est guère du virtuel.  Très inspirée ce jour-là, elle ne s’est pas arrêtée à la blague pardon trouvaille Zuckerberg  puisqu’elle  a également demandé à la cour de faire comparaître comme témoins  une brochette de personnalités :  le ministre de la Culture et de la Communication Mohamed Laâraj, le politologue et président du Centre maghrébin pour les études sur la sécurité et l’analyse des politiques Manar Slimi, les directeurs des chaînes 2M et d'Al Aoula et même le président du directoire de Maroc Telecom Abdeslam Ahizoune ! Unique dans son genre, cette El Guellaf mériterait bien le titre de personnalité la plus blagueuse  de l’année 2017. En attendant la consécration,  le collègue de notre avocate a paraît-il l’intention de demander de faire témoigner le patron de Twitter…  

à lire aussi :
Zefzafi mouille El Omari
 Les déclarations de l’avocat de Nasser Zefzafi ont fait l’effet d’une bombe lors à la Chambre correctionnelle de la Cour d’appel de Casablanca lors ...
Journée des chiottes
 Une journée mondiale des pissotières, un anniversaire des toilettes, il fallait vraiment y penser. Ce n’est pas une blague, les stratèges de l’OMS ont vraiment...
Marrakech, la mauvaise étoile de Ely-Michel Ruimy
I l est de plus en plus visible et il dérange autant les requins de l’immobilier que la corporation des hôteliers de luxe. Et pourtant Ely-Michel Ruimy qui n’est pas vraiment...
Autoroutes du Maroc : à vos risques et périls
 Ces derniers temps, on ne compte plus les caillassages d’automobilistes sur les autoroutes du Maroc. Un phénomène inquiétant qui ne cesse de s’intensifier dans...