Dernière minute ...
La cour d'appel de Casablanca a condamné le 26 juin 2018 Zefzafi, Ahemjik, Boustati et Ighid à 20 ans de prison ferme   Le Maroc quitte le 25 juin 2018 le Mondial de Russie sur une bonne impression, après un match nul (2-2) face à l'Espagne le tenant du titre Environ 440.000 candidats, dont 48% de filles, passent le Bac au titre de la session de juin 2018, une hausse de 9,68% par rapport à 2017 L'économie marocaine à progressé de 4,1 % en 2017 selon le HCP Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Energie : Total dément vouloir racheter la Samir Découverte récente des plus anciennes traces d’ADN humain en Afrique à Taforalt au Maroc Le Roi Mohammed VI a été opéré avec succès en France pour arythmie cardiaque Véhicule de transport avec chauffeur (VTC): Fin de course pour Uber Maroc Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Barrage à Rabat: L'eau est conforme aux normes marocaines de qualité Le président guinéen Alpha Condé: Le retour du Maroc à l’UA renforce l’unité africaine ONU: les colonies juives sur les territoires palestiniens occupés sont "illégales" Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Fermeture définitive de la prison locale Salé 1 (Zaki) Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint Jacob Zuma quitte la présidence de l'ANC  Trump  reconnait Jérusalem comme capitale d'Israël A Abidjan, le Maroc se qualifie au Mondial 2018 sans encaisser aucun but  L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Le Beurgeois Gentleman
Mohammed, prophète l’humour pas la guerre ! (118)
 Si le Wahabisme prospère alors que c’est une forme de pensée très appauvrie, hérétique et crétinisante, c’est parce que personne ne cherche à rétablir la mémoire à tous les jeunes musulmans.

En ce début d’hiver 2017, sur l’autre rive de la Méditerranée, Mohamed James Dean fait toujours l’objet d’une expérimentation du CNRS pour le déradicaliser. Le CNRS a missionné un doctorant Marocain pour mener « une enquête au pays ». Il doit reconstituer le parcours familial des assassins marocains de Barcelone à M’Rirt, une petite bourgade du côté de Khénifra. Dans le café où il s’attable, une télé satellitaire financée par le vilain petit 9atar raconte comment la France pleure son immortel Jean d’Ormesson. Atteint d’un cancer en 2013, le beau gosse a résisté jusqu’au bout pour ne pas mourir pendant l’éphémère règne de François Hollande : « j’ai peur de mourir pendant son quinquennat. La pensée que Hollande puisse me rendre hommage me terrifie » a-t-il déclaré. Il a attendu le retour de la droite de Macron pour nous quitter. La mort est une grande égalitaire, pour équilibrer les choses sur un plan culturel, elle a aussi emporté le seul chanteur qui avait continué à faire l’unanimité en ayant voté Sarkozy alors que le soutien à ce fils d’immigré Hongrois a mis fin à la carrière du Petit Prince du Raï, Faudel. En octobre 2008, dans un talk-show de Thierry Ardisson, Jean d’Ormesson déclarait : "L’écrivain doit faire attention à la façon dont il meurt. L’Académicien Jules Romains est décédé un 14 août. C’est désastreux, car, le lendemain, c’est le 15 août. Le 11 octobre 1963 l’hommage à Jean Cocteau fut éclipsé par la mort d’Edith Piaf». Jean d’Ormesson a lui aussi été éclipsé par les tentatives de la France d’intellectualiser Jean-Philippe Smet (vrai nom de Johnny Halliday), bien que ce garçon soit Belge, Américain et fiscalement très Suisse. Pour couronner le tout, ses idolâtres doivent se payer le voyage à Saint Barthelemy, dans les Caraïbes pour voir sa tombe.

Soudain le café est envahi par des hordes de barbus criant des slogans antisémites, priant à haute voix pour qu’Israël et les Etats Unis contre le reste de la planète aillent se faire rôtir dans les flammes éternelles de la géhenne. Notre enquêteur en herbe se fait alors expliquer par un des barbus les moins excités que Trump a un projet de déménagement de son ambassade d’une ville vers une autre ville. Choqué par les slogans répétés en boucle, il demande l’autorisation au bistrotier de changer de chaine de télé pour comprendre ce qui se passe dans la lointaine Amérique. Il est fort surpris par les nombreuses manifestations partout dans le monde. Surtout en Malaisie. Son cerveau devenu autiste et trop ramolli par la fréquentation du pragmatisme européen n’arrive pas à comprendre comment il peut y avoir autant de musulmans avec si peu d’Arabes en Malaisie. Il essaye d’expliquer en vain à certaines têtes brûlées qui veulent en découdre avec les Juifs qu’ils sont nos cousins germains. Que les termes shalom et salam dérivent de la racine shin-lamed-mem (ש.ל.ם) en hébreu et sin-lam-mim (س.ل.م), et signifient entièreté, complétion, achèvement, bien-être, autant de concepts habituellement connotés dans le mot paix. Le terme shalom est utilisé dans une variété d'expressions et de contextes dans le langage hébreu, écrit et parlé : shalomalekhem (שָׁלוֹםעֲלֵיכֶם « la paix soit sur vous »), la forme complète du salut hébraïque équivalant à « salut ! ». La réponse appropriée est alekhemhashalom, « sur vous soit la paix ». L'équivalent arabe en est salamaleykom.

Rien n’y fait, il se fait traiter de zmagri (immigré) vendu à l’Occident des kouffars (mécréants) nazaréens doublés de sionistes et de traitre à la « OummaIslamya » la nation islamique. Même en leur expliquant que ce n’est qu’une tentative de diversion brillamment réussie par Trump pour faire oublier les enquêtes du FBI sur ses présumés liens avec les Russes, il échoue aussi.   (A suivre)

à lire aussi :
Mohamed, prophète l’humour pas la guerre ! (119)
 Si le wahhabisme prospère alors que c’est une forme de pensée très appauvrie, hérétique et crétinisante, c’est parce que personne ne...
Mohamed, prophète l’humour pas la guerre ! (117)
 Si le Wahabisme prospère alors que c’est une forme de pensée très appauvrie, hérétique et crétinisante, c’est parce que personne ne cherche...
Mohamed, prophète l’humour pas la guerre ! (115)
 Si le Wahabisme prospère alors que c’est une forme de pensée très appauvrie, hérétique et crétinisante, c’est parce que personne ne cherche...
Mohamed, prophète l’humour pas la guerre ! (114)
 Si le Wahabisme prospère alors que c’est une forme de pensée très appauvrie, hérétique et crétinisante, c’est parce que personne ne cherche...