Dernière minute ...
A Abidjan, le Maroc se qualifie au Mondial 2018 sans encaisser aucun but  Moody’s : " les perspectives pour le système bancaire marocain sont positives" La Rochelle : la douane française a saisi le 21/10/17 à bord d'un camion immatriculé au Maroc près de 2,3 T de cannabis d'une valeur de 17 M€.   La banque participative Al Akhdar Bank (Groupe GCAM) démarre en novembre 2017 Né à Barcelone, Manuel Valls, l'ex premier minisre français qualifie le référendum indépendantiste catalan  de "folie" Art :70 œuvres originales de maîtres espagnols exposées au MMVI à Rabat Maroc : 32 établissements privés sanctionnées pour avoir donné des notes non méritées lors de l'année année scolaire 2016-2017 Institut Montaigne : "Le Maroc, tête de pont des investissements internationaux en Afrique" Macron a signé les ordonnances validant la réforme du Code du travail Référendum en Catalogne :  Rabat soutient Madrid Un chef de parti nationaliste flamand veut construire une prison belge au Maroc L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Casa-Paris Orly 2ème ligne aérienne la plus fréquentée au monde Mis en examen, le Franco-marocain El Guerrab démissionne du LREM Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse La localité marocaine de Mhamid el Ghizlane est le meilluer endroit au monde pour observer les étoiles selon le magazine web "Blasting News" Le parlement européen rejette  sa recommandation sur l'élargissement du mandat de la Minurso aux droits de l’Homme  La ville palestinienne d'Hébron inscrite au patrimoine universel de l'Unesco La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Le migrateur
Poutine candidat pour un quatrième mandat
 Vladimir Poutine vient en effet d’annoncer, mercredi 6 décembre, sa candidature pour un quatrième mandat à l’élection présidentielle de mars 2018.

L’idée d’une nouvelle candidature à sa propre succession était dans l’air depuis plusieurs semaines. Malgré les tergiversations du Kremlin qui a fait durer le suspense pendant plusieurs jours. Une victoire en mars le placerait le président russe sortant à la tête du pays jusqu’en 2024.

Vladimir Poutine vient en effet d’annoncer, mercredi 6 décembre, sa candidature pour un quatrième mandat à l’élection présidentielle de mars 2018. Poutine a fait sa déclaration, lors d’une rencontre avec les ouvriers d’une usine à Nijni Novgorod, sur la Volga, retransmise en direct à la télévision russe.

« La Russie va continuer d’aller de l’avant. Et, dans ce mouvement en avant, personne ne l’arrêtera jamais », a lancé le chef du Kremlin sortant devant un public conquis et devant lequel le terrain est presque déblayé faute d’une opposition à la mesure du défi. Mais le principal opposant au Kremlin, Alexeï Navalny, n’en démord pas. Il entend défier M. Poutine lors du scrutin dans quatre mois. «A mon avis, c’est beaucoup. Je propose de nous y opposer. » a réagi sur Twitter en ironisant sur la longévité politique du président russe.

Charismatique blogueur anticorruption aux accents parfois nationalistes, M. Navalny a organisé deux manifestations antigouvernementales d’envergure en mars et juin derniers et a eu à subir de nombreuses condamnations en justice et de courtes périodes de détention.

Son avenir politique reste cependant flou voire incertain, sa participation au scrutin ayant été exclue par la commission électorale russe en raison d’une condamnation pour détournement de fonds, qu’il dénonce comme montée de toutes pièces pour l’éloigner de la course au scrutin dont le jour J reste à fixer.

Le principal parti pro-Kremlin, Russie unie, a d’ores et déjà annoncé sans surprendre qu’il ferait campagne pour Vladimir Poutine, qui a également reçu le soutien des principales figures politiques du pays, dont celui du premier ministre Dmitri Medvedev, lui-même président de 2008 à 2012. Arrivé au pouvoir en 2000 dans un pays encore instable et économiquement chancelante, Poutine est encensé par beaucoup de ses concitoyens pour avoir été l’homme de la stabilité et d’une nouvelle prospérité, grâce à une manne pétrolière conséquente pendant des années, tandis que ses détracteurs lui reprochent un net recul des droits de l’homme et des libertés.

à lire aussi :
Al Sissi dans l'enfer du Sinaï
 L’attentat sanglant qui a fait 305 morts le 27 novembre dans une mosquée du Sinaï signe l’échec de la stratégie répressive du président Al...
Alger : les poulets se rebiffent
Au pays de Bouteflika, même les flics n’en peuvent plus. Des centaines de policiers ont manifesté dans la capitale, Alger, mais aussi à Ghardaïa, dans le sud du pays,...
Al-Baghdadi, la mort d'un mythe...
L’ Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH) a affirmé, mardi 11 juillet 2017, détenir des informations de hauts responsables du groupe djihadiste Etat islamique (EI)...
Qui sont les auteurs de l'attaque de Londres ?
Les trois agresseurs ont été abattus. Samedi soir, vers 22 heures, ils ont semé la mort sur leur passage percutant à bord de leur camionnette des piétons sur le...