Dernière minute ...
Pas d'augmentation des tarifs de la vignette auto en 2019 au Maroc (Gouvernement) Le PIB agricole a augmenté en moyenne de 5,25% depuis le lancement, il y a 10 ans, du Plan Maroc Vert pour s'établir à 125 milliards de DH en 2018 Trump a suggéré « un mur le long du Sahara » pour freiner l'émigration !! A fin août 2018, 54.000 tentatives d'émigration ont été avortées au Maroc (gouvernement) L'INDH-III dotée de 18 milliards de dirhams pour plus d'efficience La Cour de cassation confirme la liquidation de Samir Le Conseil des ministres approuve le projet de loi sur le service militaire Mohamed Benchaâboun est depuis le 20 août 2018 le nouveau ministre de l'Economie et des Finances Le portefeuille du secrétariat d'Etat à l'Eau détenu par Charafat Afailal a été supprimé du gouvernement Al Othmani  le 20 août 2018 Fouzi Lekjaa, président de la FRMF: «Hervé Renard reste à la tête des Lions de l'Atlas au moins jusqu'à la CAN 2019 avec l'objectif de la gagner» Le discours du Trône 2018, une « feuille de route » axée sur le social La cour d'appel de Casablanca a condamné le 26 juin 2018 Zefzafi, Ahemjik, Boustati et Ighid à 20 ans de prison ferme   Le Maroc quitte le 25 juin 2018 le Mondial de Russie sur une bonne impression, après un match nul (2-2) face à l'Espagne le tenant du titre L'économie marocaine à progressé de 4,1 % en 2017 selon le HCP Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Energie : Total dément vouloir racheter la Samir Découverte récente des plus anciennes traces d’ADN humain en Afrique à Taforalt au Maroc Le Roi Mohammed VI a été opéré avec succès en France pour arythmie cardiaque Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Côté Basse Cour
Akhannouch ne perd pas le nord
 Le premier congrès régional du rassemblement national des Indépendants (RNI) qui s’est tenu dimanche dernier à Tanger, sous le thème « Nous poursuivrons le processus », a été marqué par le diagnostic  de Aziz Akhannouch. Dans son allocution, le président du RNI a indiqué que trois chantiers,  l’emploi, la santé et l’enseignement, figurent sur la liste des priorités du Rassemblement. Et de livrer des chiffres accablants sur la situation éducative dans la région :« Seulement huit élèves sur 100 arrivent jusqu’au baccalauréat alors que cinq étudiants sur 100 uniquement poursuivent leurs études universitaires dans un contexte où  le taux d’analphabétisme, est évalué à 31% ». Côté santé, le diagnostic est tout aussi inquiétant en raison de la «pénurie de certaines spécialités, une répartition non-équitable des cadres médicaux et un manque d’équipements ».  Pire encore,  les 3,5 millions habitants de la région disposent de 3.000 lits, soit un lit pour chaque 1.100 personnes et un médecin pour  4.400 citoyens. La potion est amère. N’est-ce pas M. Louardi ?  S’agissant  de l’emploi, la situation ne prête pas non plus à l’optimisme puisque le de chômage dans la région du nord  a atteint 15%, selon M. Akhannouch qui a insisté sur sur « l’importance de tirer un maximum de profit des potentialités stratégiques qu’offre la région, deuxième pôle économique du Maroc », et d’ « encourager l’économie locale, l’intelligence territoriale et l’auto-initiative, en vue d’en faire un vecteur essentiel de création d’emploi pour les jeunes et lutter contre le chômage, l’extrémisme et la délinquance.» L’enfant prodige du sud  ne perd pas le nord.

à lire aussi :
ONSSA, une affaire compliquée
L’ONSSA est-il devenu une machine bureaucratique à faire enliser les projets dans des retards qui n’en finissent pas ? Pour plusieurs importateurs, obtenir de cet office des...
Deux mois ferme pour Malika Mezzane
 Pour avoir appelé via une vidéo mise en ligne le 13 septembre dernier à «expulser» et «égorger» les Arabes si les Kurdes du Moyen Orient...
Crans Montana doit se renouveler
Quel bilan tirer des travaux de la 4ème édition du (FCM) qui s’est tenu du 15 au 20 mars dans la belle ville de Dakhla?  D’abord, les polisariens ont beau...
Haité La bourde
L'ex-ministre MP de l’Environnement a commis dé- but octobre un tweet qui en dit long sur l’étendue de son ignorance géopolitique et politique tout court. Dans son...