Dernière minute ...
A Abidjan, le Maroc se qualifie au Mondial 2018 sans encaisser aucun but  Moody’s : " les perspectives pour le système bancaire marocain sont positives" La Rochelle : la douane française a saisi le 21/10/17 à bord d'un camion immatriculé au Maroc près de 2,3 T de cannabis d'une valeur de 17 M€.   La banque participative Al Akhdar Bank (Groupe GCAM) démarre en novembre 2017 Né à Barcelone, Manuel Valls, l'ex premier minisre français qualifie le référendum indépendantiste catalan  de "folie" Art :70 œuvres originales de maîtres espagnols exposées au MMVI à Rabat Maroc : 32 établissements privés sanctionnées pour avoir donné des notes non méritées lors de l'année année scolaire 2016-2017 Institut Montaigne : "Le Maroc, tête de pont des investissements internationaux en Afrique" Macron a signé les ordonnances validant la réforme du Code du travail Référendum en Catalogne :  Rabat soutient Madrid Un chef de parti nationaliste flamand veut construire une prison belge au Maroc L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Casa-Paris Orly 2ème ligne aérienne la plus fréquentée au monde Mis en examen, le Franco-marocain El Guerrab démissionne du LREM Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse La localité marocaine de Mhamid el Ghizlane est le meilluer endroit au monde pour observer les étoiles selon le magazine web "Blasting News" Le parlement européen rejette  sa recommandation sur l'élargissement du mandat de la Minurso aux droits de l’Homme  La ville palestinienne d'Hébron inscrite au patrimoine universel de l'Unesco La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Le migrateur
Budget 2018 : l’Algérie taxe ses pauvres
 La loi de Finances 2018 votée dimanche en Algérie prévoit une augmentation des dépenses sociales malgré la baisse des recettes due à la chute des prix du brut, que des créations ou hausses de taxes visent à compenser. Les députés algériens ont par ailleurs confirmé le rejet de la création d'un impôt sur la fortune, proposée par le gouvernement. La Commission des Finances de l'Assemblée nationale avait argué de difficultés d'application et de craintes d'une fuite de capitaux vers le secteur informel ou l'étranger. L'Algérie subit de plein fouet depuis 2014 la chute des prix du brut, qui assure 95 % de ses recettes extérieures, faisant fondre ses revenus budgétaires et ses réserves de changes. Mais la loi de Finances budgète une hausse de 7,9 % des dépenses liées au généreux système social (subvention de nombreux produits de base, aides aux logements, éducation et soins gratuits). Une réforme des divers "transferts sociaux" avait pourtant été envisagée plus tôt dans l'année. Ces dépenses sociales représenteront en 2018 quelque 12,8 milliards d'euros soit 8,4 % du PIB et environ 20 % des dépenses de l'État, estimées à 62,8 milliards d'euros. Les Algériens seront lourdement touchés au portefeuille par la création ou la hausse de taxes. Le budget 2018, établi sur la base d'un baril à 50 dollars (pour un cours actuel de 58 à 60 dollars), prévoit une hausse de 9,8 % des recettes fiscales, pour des recettes totales établies à environ 47,3 milliards d'euros, soit un déficit budgétaire d'environ 15,5 milliards d'euros. La Taxe sur les produits pétroliers (TPP) augmentera notamment de plus de 17 % pour l'essence et d'environ 11,5 % pour le gazole. Une nouvelle taxe sera en outre appliquée au tabac, en plus d'une hausse de 10 % d'une taxe déjà existante. Une taxe de 1 % sur toutes les importations est également créée.

à lire aussi :
Au Zimbabwe, Mugabe lâche enfin prise
 "Moment historique", «transfert de pouvoir pacifique», «coup d’Etat»… Les réactions se succèdent mais ne se ressemblent pas toujours, au...
Donald, ce trompe-twitteur
 Malgré le message d’alerte émis par le réseau social Twitter – «le contenu de ce média est susceptible d’être sensible » –...
Triste fin pour Saleh
 Ali Abdallah Saleh vantait sa capacité à «danser sur les têtes de serpent». Son talent manœuvrier lui a permis de se maintenir près de 34 ans...
Algérie : schiste, le gaz de la colère
 L’Association de la communauté algérienne établie à l'étranger prévoit d’organiser rassemblement le 29 juin prochain à Paris, en...