Dernière minute ...
Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Driss El Yazami, président du CNDH a reçu, le 24 janvier 2017, la décoration civile d'Officier de l'Ordre de Léopold, la plus haute distinction de Belgique Barrage à Rabat: L'eau est conforme aux normes marocaines de qualité Le président guinéen Alpha Condé: Le retour du Maroc à l’UA renforce l’unité africaine ONU: les colonies juives sur les territoires palestiniens occupés sont "illégales" Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" L'Etat doit 18 milliards de DH de remboursements de TVA à l'OCP 30% de la dette publique intérieure est détenue par des caisses de retraite en 2016 La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Vote à l’AG de l’ONU sur Jérusalem :  Sur 193 pays membres, 128 ont dit non à la décision de Trump, 9 oui et 35 se sont abstenus  Le ministre ivoirien de l'Industrie et des Mines Jean Claude Brou est le nouveau président de la Commission de la CEDEAO Fermeture définitive de la prison locale Salé 1 (Zaki) Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint L'Autriche est le seul pays de l'UE où l'extrême droite participe au gouvernement Jacob Zuma quitte la présidence de l'ANC  Trump  reconnait Jérusalem comme capitale d'Israël A Abidjan, le Maroc se qualifie au Mondial 2018 sans encaisser aucun but  Moody’s : " les perspectives pour le système bancaire marocain sont positives" Maroc : 32 établissements privés sanctionnées pour avoir donné des notes non méritées lors de l'année année scolaire 2016-2017 L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse La ville palestinienne d'Hébron inscrite au patrimoine universel de l'Unesco La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

L’entretien - à peine - fictif
ABDELOUAFI LAFTIT : Je suis extérieur à tout intérieur
Une équipe du Canard a été reçue par le ministre de l’Intérieur Abdelouafi Laftit dans son cabinet entre deux réunions expéditives.

Vous êtes sur tous les fronts monsieur le ministre. Êtes-vous déjà fatigué ?

Avec ce ministère de tous les enjeux, Je n’ai d’autre choix que d’être en forme. C’est la pire fonction que j’aie à occuper depuis mon premier poste peinard de directeur du port de Tanger. Entre la gabegie locale et régionale,  le casse-tête des walis et gouverneurs, la gestion sur le terrain des conséquences de la révolte rifaine,  la lutte anti-terroriste en interne et la coopération sécuritaire avec l’étranger, la criminalité galopante, les séances fastidieuses  sous la coupole et les drames de la charité politico-électoraliste, je ne sais plus où donner de la tête.

Et voilà que votre département vient de se voir confier la gestion du dossier la mafia des sables…

Il ne manquait plus que ces sables mouvants que les ministres de l’Equipement qui se sont succédé depuis plusieurs décennies n’ont pas pu régler  pour que je sois enseveli. Surchargé pour surchargé, autant me refiler les grains chauds.

C’est quoi la solution pour vous ?

Seul un séisme politique  de forte magnitude, identique à celui qui a frappé mes collègues, peut mettre fin à cette surcharge de travail et me délivrer.

Est-ce-à-dire que vous l’appelez de vos vœux ?

Au point où j’en suis, je n’ai même plus le temps de faire des vœux ou des prières. La vérité c’est que je suis un homme extérieur à tout intérieur.

Comment avez-vous le drame de la charité des pauvres de la région d’Essaouira ?

Ce drame a agi comme un révélateur d’une réalité crue: l’étendue de la détresse sociale au Maroc qu’aucun artifice ne saura masquer. Mais ceci ne nous a pas empêché d’envoyer un satellite dans l’espace, de nous lancer dans le TGV et de nous porter pour la énième fois candidat à l’organisation de la coupe du monde.

L’affaire du Rif n’en finit pas de oser de tout son poids sur l’ambiance générale… Quelle issue voyez-vous pour ce dossier complexe ?

L’expédition d’Ilyas El Omari à l’ombre. La vie politique nationale a été dévoyée avec lui par la création du PAM ; elle retrouvera sa sérénité avec la montée en puissance du RNI et l’affaiblissement des islamistes. Cela s’appelle faire du surplace progressiste  dans la continuité. 

Saliha TOUMI

à lire aussi :
ABDELILAH BENKIRANE : Je suis le seul à faire bouger le Maroc
 Une équipe du Canard a rencontré AbdelilahBenkirane en pleine séance d’exercice de langue-attack où il compte décrocher la palme d’or aux...
Rachid Talbi Alami : Je ne suis plus hors jeu
 Une équipe du Canard a été reçue par le ministre de la Jeunesse et des Sports au sortir de la séance du tirage au sort du mondial de Russie. Quel cruel...
Mohamed Abied - Leader de l'UC
Notre programme ? Entrer au gouvernement ! Alors l’UC va-t-elle rentrer en fin de compte au gouvernement ? Je prie Allah jour et nuit pour que ce miracle se réalise. Nos troupes...
Mohand Laenser : Vive le mouvement en marche arrière !
 Une équipe du Canard a été reçue par  Mohand Laenser  dans son bureau de président de la région Meknès-Fès où aucun...