Dernière minute ...
Pas d'augmentation des tarifs de la vignette auto en 2019 au Maroc (Gouvernement) Le PIB agricole a augmenté en moyenne de 5,25% depuis le lancement, il y a 10 ans, du Plan Maroc Vert pour s'établir à 125 milliards de DH en 2018 Trump a suggéré « un mur le long du Sahara » pour freiner l'émigration !! A fin août 2018, 54.000 tentatives d'émigration ont été avortées au Maroc (gouvernement) L'INDH-III dotée de 18 milliards de dirhams pour plus d'efficience La Cour de cassation confirme la liquidation de Samir Le Conseil des ministres approuve le projet de loi sur le service militaire Mohamed Benchaâboun est depuis le 20 août 2018 le nouveau ministre de l'Economie et des Finances Le portefeuille du secrétariat d'Etat à l'Eau détenu par Charafat Afailal a été supprimé du gouvernement Al Othmani  le 20 août 2018 Fouzi Lekjaa, président de la FRMF: «Hervé Renard reste à la tête des Lions de l'Atlas au moins jusqu'à la CAN 2019 avec l'objectif de la gagner» Le discours du Trône 2018, une « feuille de route » axée sur le social La cour d'appel de Casablanca a condamné le 26 juin 2018 Zefzafi, Ahemjik, Boustati et Ighid à 20 ans de prison ferme   Le Maroc quitte le 25 juin 2018 le Mondial de Russie sur une bonne impression, après un match nul (2-2) face à l'Espagne le tenant du titre L'économie marocaine à progressé de 4,1 % en 2017 selon le HCP Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Energie : Total dément vouloir racheter la Samir Découverte récente des plus anciennes traces d’ADN humain en Afrique à Taforalt au Maroc Le Roi Mohammed VI a été opéré avec succès en France pour arythmie cardiaque Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

L’entretien - à peine - fictif
ABDELOUAFI LAFTIT : Je suis extérieur à tout intérieur
Une équipe du Canard a été reçue par le ministre de l’Intérieur Abdelouafi Laftit dans son cabinet entre deux réunions expéditives.

Vous êtes sur tous les fronts monsieur le ministre. Êtes-vous déjà fatigué ?

Avec ce ministère de tous les enjeux, Je n’ai d’autre choix que d’être en forme. C’est la pire fonction que j’aie à occuper depuis mon premier poste peinard de directeur du port de Tanger. Entre la gabegie locale et régionale,  le casse-tête des walis et gouverneurs, la gestion sur le terrain des conséquences de la révolte rifaine,  la lutte anti-terroriste en interne et la coopération sécuritaire avec l’étranger, la criminalité galopante, les séances fastidieuses  sous la coupole et les drames de la charité politico-électoraliste, je ne sais plus où donner de la tête.

Et voilà que votre département vient de se voir confier la gestion du dossier la mafia des sables…

Il ne manquait plus que ces sables mouvants que les ministres de l’Equipement qui se sont succédé depuis plusieurs décennies n’ont pas pu régler  pour que je sois enseveli. Surchargé pour surchargé, autant me refiler les grains chauds.

C’est quoi la solution pour vous ?

Seul un séisme politique  de forte magnitude, identique à celui qui a frappé mes collègues, peut mettre fin à cette surcharge de travail et me délivrer.

Est-ce-à-dire que vous l’appelez de vos vœux ?

Au point où j’en suis, je n’ai même plus le temps de faire des vœux ou des prières. La vérité c’est que je suis un homme extérieur à tout intérieur.

Comment avez-vous le drame de la charité des pauvres de la région d’Essaouira ?

Ce drame a agi comme un révélateur d’une réalité crue: l’étendue de la détresse sociale au Maroc qu’aucun artifice ne saura masquer. Mais ceci ne nous a pas empêché d’envoyer un satellite dans l’espace, de nous lancer dans le TGV et de nous porter pour la énième fois candidat à l’organisation de la coupe du monde.

L’affaire du Rif n’en finit pas de oser de tout son poids sur l’ambiance générale… Quelle issue voyez-vous pour ce dossier complexe ?

L’expédition d’Ilyas El Omari à l’ombre. La vie politique nationale a été dévoyée avec lui par la création du PAM ; elle retrouvera sa sérénité avec la montée en puissance du RNI et l’affaiblissement des islamistes. Cela s’appelle faire du surplace progressiste  dans la continuité. 

Saliha TOUMI

à lire aussi :
Nabil Benabdallah : "Une image de façade à reconstruire"
Une équipe du Canard a été reçue avant la formation du gouvernement Al Othmani par le secrétaire général du PPS dans un hôtel de Rabat où...
Mohamed Sajid : "Député ? Quel métier crevant !"
Juste après l’assassinat par balle du député Abdelaziz Merdas, une équipe du Canard a été reçue par le leader de l’UC Mohamed Sajid dans...
Mohamed Amine Sbihi : "Ainsi parlait Zarafasaura..."
Le ministre de la Culture Mohamed Amine Sbihi a accordé un entretien au Canard sur l’affaire du plésiosaure national qui sera enfin rapatrié au Maroc après...
Donald Trump : "Je suis le seul maître à bourde"
Une équipe du Canard Libéré a rendu visite à Donald Trump à la Maison blanche où il n’arrête pas de signer des décrets de...