Dernière minute ...
Fouzi Lekjaa, président de la FRMF: «Hervé Renard reste à la tête des Lions de l'Atlas au moins jusqu'à la CAN 2019 avec l'objectif de la gagner» Le discours du Trône 2018, une « feuille de route » axée sur le social Le Roi Mohammed VI a décidé mercerdi 1er août 2018 de mettre fin aux fonctions de Mohamed Boussaid, en tant que ministre de l'Economie et des finances La cour d'appel de Casablanca a condamné le 26 juin 2018 Zefzafi, Ahemjik, Boustati et Ighid à 20 ans de prison ferme   Le Maroc quitte le 25 juin 2018 le Mondial de Russie sur une bonne impression, après un match nul (2-2) face à l'Espagne le tenant du titre Environ 440.000 candidats, dont 48% de filles, passent le Bac au titre de la session de juin 2018, une hausse de 9,68% par rapport à 2017 L'économie marocaine à progressé de 4,1 % en 2017 selon le HCP Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Energie : Total dément vouloir racheter la Samir Découverte récente des plus anciennes traces d’ADN humain en Afrique à Taforalt au Maroc Le Roi Mohammed VI a été opéré avec succès en France pour arythmie cardiaque Véhicule de transport avec chauffeur (VTC): Fin de course pour Uber Maroc Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Barrage à Rabat: L'eau est conforme aux normes marocaines de qualité Le président guinéen Alpha Condé: Le retour du Maroc à l’UA renforce l’unité africaine ONU: les colonies juives sur les territoires palestiniens occupés sont "illégales" Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Fermeture définitive de la prison locale Salé 1 (Zaki) Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint Trump  reconnait Jérusalem comme capitale d'Israël L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Côté Basse Cour
Dopage des athlètes : le Maroc n’est plus en ligne de mire
 Le Maroc ne figure plus sur la liste de surveillance antidopage de l’Association internationale des fédérations d'athlétisme (IAAF). La bonne nouvelle a été annoncée dimanche 26 novembre par le britannique Sébastian Coe qui préside aux destinées de l'IAAF. L’ex double champion olympique du 1500 mètres a cité le royaume en exemple pour avoir fourni « de gros efforts » dans le cadre de la lutte antidopage. Jusqu’à mars dernier encore, la situation de l’athlétisme national était « très critique » en raison d’un programme antidopage jugé « insuffisant » par l’instance internationale. Le travail de fond initié par la Fédération royale marocaine d’athlétique (FRMA) a fini par porter ses fruits. Un nettoyage que l’on doit essentiellement au président Abdeslam Ahizoune et des équipes qui ont livré une guerre sans merci à ce fléau mondial en saisissant la justice à plusieurs reprises. La dernière procédure en date, ouverte en mai 2016 devant le tribunal de première instance de Salé, était dirigée contre  un réseau de commerçants et d'intermédiaires, des athlètes de haut niveau, des cliniques et des pharmacies soupçonnés  d’être impliqués dans ce business illicite. Spécialistes du demi-fond et concurrents féroces du Maroc sur ces disciplines, l’Ethiopie et le Kenya sont toujours la liste noire de la l’IAAF. 

à lire aussi :
Overdose d’éloges
Oxford Business Group (OBG) prédit  une  fin de décennie  prometteuse pour le Maroc. ».  Les « progrès remarquables » réalisés...
A quand un coup de pied dans la théière ?
L'affaire du thé et le cocktail de pesticides dont il serait arrosé dans les champs chinois risquent de rebondir sur le terrain judicaire suite à la décision de  la...
Contribution enchaînatoire
Les Marocains possédant des biens immobiliers notamment en Espagne font face à un dilemme douloureux. En raison de la chute des prix du bâtiment dans ce pays suite aux ravages de...
Scandale à l’Iscae Rabat
Le directeur de l’Iscae Rabat a pris une décision pour le moins étonnante : faire muter à l’Iscae Casablanca, sans autre forme de procès ni motif valable, un...