Dernière minute ...
La cour d'appel de Casablanca a condamné le 26 juin 2018 Zefzafi, Ahemjik, Boustati et Ighid à 20 ans de prison ferme   Le Maroc quitte le 25 juin 2018 le Mondial de Russie sur une bonne impression, après un match nul (2-2) face à l'Espagne le tenant du titre Environ 440.000 candidats, dont 48% de filles, passent le Bac au titre de la session de juin 2018, une hausse de 9,68% par rapport à 2017 L'économie marocaine à progressé de 4,1 % en 2017 selon le HCP Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Energie : Total dément vouloir racheter la Samir Découverte récente des plus anciennes traces d’ADN humain en Afrique à Taforalt au Maroc Le Roi Mohammed VI a été opéré avec succès en France pour arythmie cardiaque Véhicule de transport avec chauffeur (VTC): Fin de course pour Uber Maroc Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Barrage à Rabat: L'eau est conforme aux normes marocaines de qualité Le président guinéen Alpha Condé: Le retour du Maroc à l’UA renforce l’unité africaine ONU: les colonies juives sur les territoires palestiniens occupés sont "illégales" Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Fermeture définitive de la prison locale Salé 1 (Zaki) Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint Jacob Zuma quitte la présidence de l'ANC  Trump  reconnait Jérusalem comme capitale d'Israël A Abidjan, le Maroc se qualifie au Mondial 2018 sans encaisser aucun but  L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Can'art et Culture
Quel enseignement de l’arabe voulons-nous ?
 Enseignement de la lecture en arabe : approches nouvelles" est l’intitulé d’un nouvel ouvrage du professeur Abdellah Chekayri, qui paraitra prochainement aux éditions de l’Université Al Akhawayn. Le livre, compilant une sélection d’articles d’experts et spécialistes d’universités internationales sur la thématique de la lecture en langue arabe, propose les meilleures pratiques internationales d’enseignement de la lecture dans les premières années de l’enseignement fondamental. L’ouvrage traite, entre autres, des problématiques d’enseignement de la langue arabe dans les premiers niveaux de l’enseignement primaire, des approches phonétiques dans l’enseignement de la lecture, l’importance de la conjugaison dans l’enseignement et de l’impact de la dualité de la langue sur l’acquisition des aptitudes de traitement phonétique et de lecture. Cette nouvelle publication du professeur Abdellah Chekayri, qui enseigne à l’université Al Akhawayn, consacre aussi une bonne place aux thématiques liées au rôle de la dictée dans l’apprentissage des aptitudes de lecture et d’écriture, à l’étude statistique du vocabulaire utilisé dans le livre scolaire, au choix et à l’utilisation de la langue, aux principes généraux de l’enseignement de la lecture et de l’écriture et à la contribution de la formation et de l’orientation dans l’amélioration de l’enseignement. A travers la publication de ce livre, qui s’insère dans le contexte de la nouvelle stratégie du ministère de l’éducation nationale en matière de développement des aptitudes de la lecture dans les deux premiers niveaux de l’enseignement fondamental, son auteur aspire à en faire « une référence pour les professionnels et décideurs du secteur de l’enseignement dans le monde arabe». Selon l’Université Al Akhawayn, ce livre s’inscrit dans le cadre de son adhésion au processus de réforme du secteur de l’éducation et de l’enseignement au Maroc et dans le monde arabe, notamment en ce qui concerne la lecture en langue arabe, qui constitue « la pierre angulaire de l’apprentissage et un indicateur d’évaluation de l’efficacité de tout système d’enseignement». 

à lire aussi :
Cervantes fête le ramadan en musique
L’Institut Cervantès rejoint l’esprit sacré des Nuits de Ramadan avec de différentes activités dans son réseau au Maroc. L’Institut Cervantes de...
Le prix de la culture amazighe décerné à Abdeslam Ahizoune
 Pour sa contribution qualitative dans la promotion de la langue et culture amazighes, le président du directoire de « Maroc Telecom» et ancien membre du conseil...
A la redécouverte de Beethoven
L’Orchestre Philarmonique du Maroc (OPM) et la Fondation Ténor pour la culture inaugurent, avec le soutien du groupe CDG, un nouveau cycle dans le cadre des séries de concerts...
Ce fut le temps des figues…
"Figues et châtiment" de Mustapha Jmahri, est un recueil de nouvelles qui vient de paraître aux éditions l’Harmattan. Préféré par le romancier Fouad...