Dernière minute ...
A Abidjan, le Maroc se qualifie au Mondial 2018 sans encaisser aucun but  Moody’s : " les perspectives pour le système bancaire marocain sont positives" La Rochelle : la douane française a saisi le 21/10/17 à bord d'un camion immatriculé au Maroc près de 2,3 T de cannabis d'une valeur de 17 M€.   La banque participative Al Akhdar Bank (Groupe GCAM) démarre en novembre 2017 Né à Barcelone, Manuel Valls, l'ex premier minisre français qualifie le référendum indépendantiste catalan  de "folie" Art :70 œuvres originales de maîtres espagnols exposées au MMVI à Rabat Maroc : 32 établissements privés sanctionnées pour avoir donné des notes non méritées lors de l'année année scolaire 2016-2017 Institut Montaigne : "Le Maroc, tête de pont des investissements internationaux en Afrique" Macron a signé les ordonnances validant la réforme du Code du travail Référendum en Catalogne :  Rabat soutient Madrid Un chef de parti nationaliste flamand veut construire une prison belge au Maroc L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Casa-Paris Orly 2ème ligne aérienne la plus fréquentée au monde Mis en examen, le Franco-marocain El Guerrab démissionne du LREM Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse La localité marocaine de Mhamid el Ghizlane est le meilluer endroit au monde pour observer les étoiles selon le magazine web "Blasting News" Le parlement européen rejette  sa recommandation sur l'élargissement du mandat de la Minurso aux droits de l’Homme  La ville palestinienne d'Hébron inscrite au patrimoine universel de l'Unesco La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Côté Basse Cour
Post match pas très brillant
 La défaite  à 1 contre 0 de l’équipe Al Ahly le Caire face au Wydad lors de la finale de la ligue des champions de la CAF samedi 4 novembre à Casablanca a montré un spectacle post match qui ne fait pas honneur au football et que les caméras ont capté dans toute sa crudité.

Au-delà du manque flagrant de fair-play des joueurs égyptiens qui ont poussé leur caractère de mauvais perdants jusqu’à refuser de porter leurs médailles d’argent  et arborer des gestes offensants, l’attention des téléspectateurs a été attirée côté marocain par les couacs de l’organisation qui ont quelque peu refroidi l’enthousiasme de la victoire.  Amplifiés par le direct, ces ratages concernent la cérémonie de la distribution des médailles qui a eu lieu sur la pelouse. Alignés les uns à côté des autres (le wali du Grand Casablanca, le président de la FRMF, le patron du Wydad et légèrement en retrait le président de la région), les responsables marocains ont procédé à la remise des médailles dans un cafouillage très remarquable.

Tous tenaient les breloques à la main en l’absence du protocole traditionnel d’attribution des médailles.  On  aura tout vu dans ce spectacle désordonné, qui sentait l’improvisation total, y compris le président du club victorieux Saïd Naciri en train de répondre sur son portable en pleine activité officielle. Sommes-nous devenus les champions de la désorganisation ?

à lire aussi :
Pas fainéante Finéa …
Le programme lancé en 2012 par le top management de la CDG (la maison-mère) porte essentiellement sur trois volets en l’occurrence, la diversification des secteurs, l’appui...
Enseignant : Métier à risque
Les enseignants marocains sont-ils devenus les souffre-douleurs d’un système éducatif qui ne cesse de sombrer dans la médiocrité. Non seulement ils se sentent...
Cartes grises, à côté de la plaque
 Bientôt les plaques minéralogiques WW  ne seront plus qu’un vieux souvenir, à en croire une directive en préparation du département du Transport...
L’heure noire pour Al Amoudi
 Faut-il espérer que les autorités saoudiennes fassent le travail que leurs homologues marocains n’ont pas osé accomplir : pousser le milliardaire saoudien cheikh Al...