Dernière minute ...
68% des Marocains contre GMT+1  Taoufik Bouachrine condamné à 12 ans d'emprisonnement Le Roi participe à Paris aux cérémonies du centenaire de l'armistice  Pas d'augmentation des tarifs de la vignette auto en 2019 au Maroc (Gouvernement) Le PIB agricole a augmenté en moyenne de 5,25% depuis le lancement, il y a 10 ans, du Plan Maroc Vert pour s'établir à 125 milliards de DH en 2018 Trump a suggéré « un mur le long du Sahara » pour freiner l'émigration !! A fin août 2018, 54.000 tentatives d'émigration ont été avortées au Maroc (gouvernement) L'INDH-III dotée de 18 milliards de dirhams pour plus d'efficience La Cour de cassation confirme la liquidation de Samir Le Conseil des ministres approuve le projet de loi sur le service militaire Mohamed Benchaâboun est depuis le 20 août 2018 le nouveau ministre de l'Economie et des Finances Le portefeuille du secrétariat d'Etat à l'Eau détenu par Charafat Afailal a été supprimé du gouvernement Al Othmani  le 20 août 2018 Fouzi Lekjaa, président de la FRMF: «Hervé Renard reste à la tête des Lions de l'Atlas au moins jusqu'à la CAN 2019 avec l'objectif de la gagner» Le discours du Trône 2018, une « feuille de route » axée sur le social La cour d'appel de Casablanca a condamné le 26 juin 2018 Zefzafi, Ahemjik, Boustati et Ighid à 20 ans de prison ferme   Le Maroc quitte le 25 juin 2018 le Mondial de Russie sur une bonne impression, après un match nul (2-2) face à l'Espagne le tenant du titre L'économie marocaine à progressé de 4,1 % en 2017 selon le HCP Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Energie : Total dément vouloir racheter la Samir Découverte récente des plus anciennes traces d’ADN humain en Afrique à Taforalt au Maroc Le Roi Mohammed VI a été opéré avec succès en France pour arythmie cardiaque Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Côté Basse Cour
El Haité ou l’impossible recyclage
 Hakima El Haité n’arrête pas de critiquer en privé la sanction royale qui a pris la forme d’une disgrâce qu’elle juge injuste eu égard  au formidable travail qu’elle estime avoir accompli en tant que ministre déléguée à l’Environnement ; notamment sur le dossier de la COP 22.   Et c’est tout le drame de la femme du MP. En effet, la déchéance la frappant l’empêche comme cela a été souligné dans le communiqué du cabinet royal au sujet des ex-ministres dans son cas d’occuper toute responsabilité officielle dans le futur.  Or, pour le futur de notre Hakima, l’atmosphère a déjà commencé avec la perte de sa participation prévue à la COP 23 qui s’est ouverte le 7 novembre à Bonn en Allemagne mais aussi de son statut de chargée du Plan mondial pour le climat. Un statut qui lui a permis de visiter du pays dont les Iles Fidji où elle s’est rendue en octobre dernier pour préparer le passage de témoin de la COP 23 à ce beau pays du pacifique sud. El Haité rêvait même d’un destin international en convoitant le poste de directeur général de l’Organisation mondiale de l’agriculture et de l’alimentation (FAO), occupé depuis 2012 par le Bréslien d’origine italienne José Graziano da Silva. Mais l’intéressée peut toujours se recycler  dans  les discours politiques emballés sous vide.

à lire aussi :
A fond (s) pour la côte d’ivoire
A l'occasion de la visite officielle au Maroc du président de Côte d'Ivoire Alassane Ouattara les 20 et 21 janvier, le groupe Attijariwafa bank a fait le plein de conventions et de...
Circle vicieux
Circle Oil Maroc est dans le pétrin. Au lieu de se remplir les poches de pétrodollars qui tardent à venir, l’entreprise broie du noir. Malgré le délai que ses...
Moulay Rachid fait péter les plombs à l’Algérie
Les festivités du mariage de SAR royal le prince Moulay Rachid, célébrées dans la joie et l’allégresse, n’ont pas été du goût des...
Le gouvernement s'emmêle les pinceaux
Le Premier ministre avait parlé sous la coupole d’une liste de détenteurs de capitaux à l’étranger. Et voilà que son ministre de l’Economie et des...