Dernière minute ...
Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Driss El Yazami, président du CNDH a reçu, le 24 janvier 2017, la décoration civile d'Officier de l'Ordre de Léopold, la plus haute distinction de Belgique Barrage à Rabat: L'eau est conforme aux normes marocaines de qualité Le président guinéen Alpha Condé: Le retour du Maroc à l’UA renforce l’unité africaine ONU: les colonies juives sur les territoires palestiniens occupés sont "illégales" Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" L'Etat doit 18 milliards de DH de remboursements de TVA à l'OCP 30% de la dette publique intérieure est détenue par des caisses de retraite en 2016 La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Vote à l’AG de l’ONU sur Jérusalem :  Sur 193 pays membres, 128 ont dit non à la décision de Trump, 9 oui et 35 se sont abstenus  Le ministre ivoirien de l'Industrie et des Mines Jean Claude Brou est le nouveau président de la Commission de la CEDEAO Fermeture définitive de la prison locale Salé 1 (Zaki) Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint L'Autriche est le seul pays de l'UE où l'extrême droite participe au gouvernement Jacob Zuma quitte la présidence de l'ANC  Trump  reconnait Jérusalem comme capitale d'Israël A Abidjan, le Maroc se qualifie au Mondial 2018 sans encaisser aucun but  Moody’s : " les perspectives pour le système bancaire marocain sont positives" Maroc : 32 établissements privés sanctionnées pour avoir donné des notes non méritées lors de l'année année scolaire 2016-2017 L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse La ville palestinienne d'Hébron inscrite au patrimoine universel de l'Unesco La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Ouac-Ouac
Nuisances urbaines
 L'apparition et la multiplication de nouvelles activités commerciales dans les zones résidentielles au Maroc commencent et leurs cortèges de nuisances sonores et environnementales pourrissent la vie à nombre d'habitants. A Casablanca, par exemple, les conflits entre les résidents et leurs voisins commerçants sont tels que certains fous furieux brandissent des armes à feu pour régler le problème ! C’est le cas par exemple de ce voisin du 4e magasin Leader Price ouvert récemment au 17 rue Le Titien dans le quartier Val Fleury à Casablanca. Ce résident se plaignait du bruit strident et de la chaleur libérée par les appareils d’air conditionné et des frigos de la superette au-delà de 22 heures, heure de fermeture du commerce. Après avoir épuisé tous les recours pour que cessent ces nuisances, le voisin a fini par menacer le vigile et les employés du magasin d’un fusil de chasse en leur criant qu’il le bras assez long pour fermer le supermarché… Ces menaces ont porté leurs fruits puisque les responsables du magasin ont décidé d’éteindre la climatisation de manière prématurée pour que l’habitant ne soit plus perturbé dans son sommeil. Ce qui n’a pas manqué de rejaillir sur tout ce qui craint la chaleur, notamment les produits chocolatiers qui ont fondu comme neige au soleil. Un problème similaire a opposé il y a quelques mois le magasin Carrefour Market de la rue Al Forat (quartier des stades) et un autre dans le même quartier du Val Fleury. Fermeture des deux superettes à 22 heures au lieu de 23 heures. Solution qui a à peine calmé les habitants vivant au-dessus des deux magasins. La palme des nuisances revient sans conteste au réseau des centres de remise en forme City club, ex-Lady Fitness, implanté dans plusieurs villes du pays. Fort de ses 22 clubs dans 5 villes, cette enseigne de sport qui pratique une politique commerciale agressive pour vendre des abonnements low cost fait du tapage sonore (musique) à longueur de journée pour ses différents cours. Le degré des nuisances varie en fonction de l’activité du commerce. Les nuisances générées par un hammam, une boulangerie ou un service Samu qui fonctionne H24 sont plus importantes que celles d’un commerce de fringues ou une boucherie. Si les plaintes des copropriétaires se multiplient auprès des autorités locales, la plupart des résidents achètent leurs appartements sans bien lire le règlement de copropriété qui mentionne obligatoirement noir sur blanc si l’immeuble est destiné exclusivement à usage d’habitation ou contient une composante commerciale au rez de chaussée ou à l’étage.

à lire aussi :
Benatiq mobilise les compétences marocaines d’Allemagne
 Suite à la mise en place de la 13e région de la CGEM dédiée aux MRE, le ministère délégué chargé des Marocains résidant...
La résidence Baylone de Marrakech toujours prise en otage
 Le cauchemar continue... La cour d’appel de Marrakech a fait son travail. Elle a confirmé le 18 septembre 2017 la peine de 18 mois de prison ferme prononcée à...
Les ratages de Damancom
Dans certains pays, quand l'administration se plante, elle le reconnaît et s'excuse. Chez nous, elle vous engueule et peut même vous facturer son erreur. S.F qui possède une...
Laiteries bombes urbaines
 I ls prolifèrent comme des champignons si bien qu’il n’y a pas un quartier qu’ils n’ont pas envahi. Parfois en pagaille dans une seule rue. Les snacks, laiteries...