Dernière minute ...
Marathon des sables 2018: Rachid El Morabity remporte son 6ème titre Energie : Total dément vouloir racheter la Samir Samedi 14 avril,  00h55 GMT : de fotes explosions entendues à Damas, Trump a ordonné des frappes contre la Syrie avec la participation de la France et la Grande Bretagne Découverte récente des plus anciennes traces d’ADN humain en Afrique à Taforalt au Maroc Le Roi Mohammed VI a été opéré avec succès en France pour arythmie cardiaque Véhicule de transport avec chauffeur (VTC): Fin de course pour Uber Maroc CAF 2018: Le WAC remporte sa première super coupe Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Barrage à Rabat: L'eau est conforme aux normes marocaines de qualité Le président guinéen Alpha Condé: Le retour du Maroc à l’UA renforce l’unité africaine ONU: les colonies juives sur les territoires palestiniens occupés sont "illégales" Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Vote à l’AG de l’ONU sur Jérusalem :  Sur 193 pays membres, 128 ont dit non à la décision de Trump, 9 oui et 35 se sont abstenus  Le ministre ivoirien de l'Industrie et des Mines Jean Claude Brou est le nouveau président de la Commission de la CEDEAO Fermeture définitive de la prison locale Salé 1 (Zaki) Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint L'Autriche est le seul pays de l'UE où l'extrême droite participe au gouvernement Jacob Zuma quitte la présidence de l'ANC  Trump  reconnait Jérusalem comme capitale d'Israël A Abidjan, le Maroc se qualifie au Mondial 2018 sans encaisser aucun but  Moody’s : " les perspectives pour le système bancaire marocain sont positives" Maroc : 32 établissements privés sanctionnées pour avoir donné des notes non méritées lors de l'année année scolaire 2016-2017 L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse La ville palestinienne d'Hébron inscrite au patrimoine universel de l'Unesco La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Feuilleté de Canard
Il était une fois…
 Le conte au Maroc et ailleurs – kan ya ma kan...", qui vient de paraitre chez L'Harmattan, est un ouvrage consacré au conte dans les sociétés arabo-musulmanes vise à redéfinir le conte à travers ses différentes facettes, ses thèmes hétérogènes et ses personnages hétéroclites ou facétieux. Ce livre, réalisé, sous la direction de Nadia Ouachene, affermit des passerelles (inter)culturelles et universelles où se croisent et se mêlent les idées doxiques, les valeurs impérissables et les aspirations vers des idéaux. Ce genre narratif révolutionne nos idées et préjugés pour asseoir des préceptes moraux et culturels qui dé- cloisonnent aussi bien les espoirs et les mentalités que les cultures et les sociétés. Un échantillon de contes est proposé à la fin. Nadia Ouachene est enseignante-chercheur à la Faculté des Lettres et Sciences humaines Ben M'Sik (Université Hassan II, Casablanca). Elle est membre du laboratoire « Langues, Littératures et communications » et coordinatrice de deux ouvrages : «Langue et communcation» et «Humour: (dé)former le sens?».

à lire aussi :
Sous l'emprise des manipulateurs
Quel est l'impact des médias sur notre vie ? Peut-on les contrôler ? S’agit-il seulement d’affaires de journalistes ou de personnes cachées dans l’ombre ? Les...
Prix Grand Atlas 2014 : Et les nominés sont…
Les organisateurs du Prix Grand Atlas ont dévoilé la liste d'auteurs qui concourent pour la 21 édition de cette récompense littéraire. Une édition...
Kenza Sefrioui s’adjuge le Prix Grand Atlas
En publiant "La revue Souffles (1966-1973) – Espoirs de révolution culturelle au Maroc" aux Editions du Sirroco, la journaliste Kenza Sefrioui propose une redécouverte de...
Le bel été des polars
Thrillers, historiques, grands espaces ou lieux confinés, les romans policiers photographient toutes les couches de la société. En voyage, c’est le...