Dernière minute ...
Le parquet de Tokyo a décidé vendredi 11 Janvier 2019 de retenir deux nouvelles inculpations contre Carlos Ghosn Les ménages marocains pessimistes pour l'année 2019 (HCP) 13,75 tonnes de résine de cannabis saisis samedi 05 Janvier 2019 au Port Tanger Med  Des données personnelles de centaines de responsables allemands, dont Merkel, divulguées sur internet Meurtres d'Imlil : le BCIJ arrête 17 complices (Le ministre de l'Intérieur le 24/12/2018) La crise des Gilets jaunes aura coûté 0,2 point de PIB à la croissance en France  à fin 2018 (Insee) Guides touristiques non formés : la phase transitoire passera à 6 ans Agriculture: 18 milliards de DH pour booster les produits du terroir 68% des Marocains contre GMT+1  Taoufik Bouachrine condamné à 12 ans d'emprisonnement Le Roi participe à Paris aux cérémonies du centenaire de l'armistice  Pas d'augmentation des tarifs de la vignette auto en 2019 au Maroc (Gouvernement) Le PIB agricole a augmenté en moyenne de 5,25% depuis le lancement, il y a 10 ans, du Plan Maroc Vert pour s'établir à 125 milliards de DH en 2018 A fin août 2018, 54.000 tentatives d'émigration ont été avortées au Maroc (gouvernement) L'INDH-III dotée de 18 milliards de dirhams pour plus d'efficience La Cour de cassation confirme la liquidation de Samir Mohamed Benchaâboun est depuis le 20 août 2018 le nouveau ministre de l'Economie et des Finances Le portefeuille du secrétariat d'Etat à l'Eau détenu par Charafat Afailal a été supprimé du gouvernement Al Othmani  le 20 août 2018 Fouzi Lekjaa, président de la FRMF: «Hervé Renard reste à la tête des Lions de l'Atlas au moins jusqu'à la CAN 2019 avec l'objectif de la gagner» Le discours du Trône 2018, une « feuille de route » axée sur le social   Le Maroc quitte le 25 juin 2018 le Mondial de Russie sur une bonne impression, après un match nul (2-2) face à l'Espagne le tenant du titre Energie : Total dément vouloir racheter la Samir Découverte récente des plus anciennes traces d’ADN humain en Afrique à Taforalt au Maroc Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Canard +
Benkirane et son seroual
Désormais c’est le seroual de Benkirane qui crée le débat et la polémique ! Une photo le montrant, au sortir de la prière du vendredi du 22 septembre à Rabat, en train d’acheter un pantalon traditionnel chez un camelot (qui fait partie du réseau des fameux ferrachas vendant leurs articles dans l’espace public), a enflammé les réseaux sociaux. Pour ses thuriféraires médiatiques et autres adeptes anonymes, M. Benkirane sur ce coup montre qu’il est égal à luimême car il fait ses emplettes comme le citoyen lambda dont il fréquente les mêmes marchés et parle le même langage. Pour ceux-là, la photo du seroual est la preuve supplémentaire que l’ex-Premier ministre est un homme proche du peuple qu’il respecte sans jamais le prendre de haut comme les autres dirigeants qui, eux, font leur shopping à Paris, Londres ou New York. A ce niveau-là, l’association d’images est facile comme bismillah ! Pour ses contempteurs, Abdelilah Benkirane en faisant son shopping chez les vendeurs ambulants encourage indirectement cette activité informelle dont les adeptes squattent illégalement l’espace public et pénalisent les commerçants du secteur légal. Autrement dit, un haut responsable de sa trempe est censé faire son shopping dans le commerce organisé. Mais le patron du PJD, qui s’apprête à passer la main malgré lui, a pris l’habitude depuis qu’il a été propulsé au pouvoir de se nourrir de ce genre d’images et de scènes populistes qu’il s’arrange à obtenir et faire diffuser dans les réseaux sociaux pour continuer à soigner sa com auprès de la plèbe. Le mythe Benkirane continue. A quand Benkirane roulant en triporteur ? 

à lire aussi :
Chabat : j’y suis, j’y reste
Hamid Chabat ne veut pas lâcher prise, décidé à rester encore aux commandes de l’Istiqlal jusqu’à la fin des prochaines législatives...
Al Othmani tout de tweet
 Je suis prêt à présenter ma démission de la présidence du conseil (Conseil National du parti) et de mon poste du chef du gouvernement si...
El Othmani chez les fous à Inzegan
On l’attendait depuis longtemps cette grande initiative. Elle est enfin arrivée ! L’inauguration par Dr Saadeddine El Othmani vendredi 5 octobre à Inezgane, son fief natal...
Benkirane et son seroual
Désormais c’est le seroual de Benkirane qui crée le débat et la polémique ! Une photo le montrant, au sortir de la prière du vendredi du 22 septembre à...