Dernière minute ...
Environ 440.000 candidats, dont 48% de filles, passent le Bac au titre de la session de juin 2018, une hausse de 9,68% par rapport à 2017 L'économie marocaine à progressé de 4,1 % en 2017 selon le HCP Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Energie : Total dément vouloir racheter la Samir Découverte récente des plus anciennes traces d’ADN humain en Afrique à Taforalt au Maroc Le Roi Mohammed VI a été opéré avec succès en France pour arythmie cardiaque Véhicule de transport avec chauffeur (VTC): Fin de course pour Uber Maroc Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Barrage à Rabat: L'eau est conforme aux normes marocaines de qualité Le président guinéen Alpha Condé: Le retour du Maroc à l’UA renforce l’unité africaine ONU: les colonies juives sur les territoires palestiniens occupés sont "illégales" Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Fermeture définitive de la prison locale Salé 1 (Zaki) Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint Jacob Zuma quitte la présidence de l'ANC  Trump  reconnait Jérusalem comme capitale d'Israël A Abidjan, le Maroc se qualifie au Mondial 2018 sans encaisser aucun but  L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Canard +
Benkirane et son seroual
Désormais c’est le seroual de Benkirane qui crée le débat et la polémique ! Une photo le montrant, au sortir de la prière du vendredi du 22 septembre à Rabat, en train d’acheter un pantalon traditionnel chez un camelot (qui fait partie du réseau des fameux ferrachas vendant leurs articles dans l’espace public), a enflammé les réseaux sociaux. Pour ses thuriféraires médiatiques et autres adeptes anonymes, M. Benkirane sur ce coup montre qu’il est égal à luimême car il fait ses emplettes comme le citoyen lambda dont il fréquente les mêmes marchés et parle le même langage. Pour ceux-là, la photo du seroual est la preuve supplémentaire que l’ex-Premier ministre est un homme proche du peuple qu’il respecte sans jamais le prendre de haut comme les autres dirigeants qui, eux, font leur shopping à Paris, Londres ou New York. A ce niveau-là, l’association d’images est facile comme bismillah ! Pour ses contempteurs, Abdelilah Benkirane en faisant son shopping chez les vendeurs ambulants encourage indirectement cette activité informelle dont les adeptes squattent illégalement l’espace public et pénalisent les commerçants du secteur légal. Autrement dit, un haut responsable de sa trempe est censé faire son shopping dans le commerce organisé. Mais le patron du PJD, qui s’apprête à passer la main malgré lui, a pris l’habitude depuis qu’il a été propulsé au pouvoir de se nourrir de ce genre d’images et de scènes populistes qu’il s’arrange à obtenir et faire diffuser dans les réseaux sociaux pour continuer à soigner sa com auprès de la plèbe. Le mythe Benkirane continue. A quand Benkirane roulant en triporteur ? 

à lire aussi :
La FIFA invalide l'assemblée de la FRMF
Le Comité d'urgence de la FIFA a annoncé vendredi qu'il invalidait les élections au sein de la Fédération marocaine de football (FRMF). Ces élections avaient...
Khoukoum Moncef clic-clic
Sans doute a-t-il flairé le bon filon Khoukoum Moncef. Le formidable boum des réseaux sociaux et des supports numériques au Maroc a en effet de quoi allécher un profiteur...
Quand Boulif dérape
Mohamed Najib Boulif n’est pas seulement un ministre relégué au transport terrestre meurtrier, c’est aussi un metteur au point hors pair qui signe lui-même ce...
Déroute à ADM
Alors que les Autoroutes du Maroc (ADM) continuent d’essuyer des pertes (un déficit 2015 de plus de 2 milliards de DH, soit le double de celui de 2014), le directeur...