Dernière minute ...
Pas d'augmentation des tarifs de la vignette auto en 2019 au Maroc (Gouvernement) Le PIB agricole a augmenté en moyenne de 5,25% depuis le lancement, il y a 10 ans, du Plan Maroc Vert pour s'établir à 125 milliards de DH en 2018 Trump a suggéré « un mur le long du Sahara » pour freiner l'émigration !! A fin août 2018, 54.000 tentatives d'émigration ont été avortées au Maroc (gouvernement) L'INDH-III dotée de 18 milliards de dirhams pour plus d'efficience La Cour de cassation confirme la liquidation de Samir Le Conseil des ministres approuve le projet de loi sur le service militaire Mohamed Benchaâboun est depuis le 20 août 2018 le nouveau ministre de l'Economie et des Finances Le portefeuille du secrétariat d'Etat à l'Eau détenu par Charafat Afailal a été supprimé du gouvernement Al Othmani  le 20 août 2018 Fouzi Lekjaa, président de la FRMF: «Hervé Renard reste à la tête des Lions de l'Atlas au moins jusqu'à la CAN 2019 avec l'objectif de la gagner» Le discours du Trône 2018, une « feuille de route » axée sur le social La cour d'appel de Casablanca a condamné le 26 juin 2018 Zefzafi, Ahemjik, Boustati et Ighid à 20 ans de prison ferme   Le Maroc quitte le 25 juin 2018 le Mondial de Russie sur une bonne impression, après un match nul (2-2) face à l'Espagne le tenant du titre L'économie marocaine à progressé de 4,1 % en 2017 selon le HCP Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Energie : Total dément vouloir racheter la Samir Découverte récente des plus anciennes traces d’ADN humain en Afrique à Taforalt au Maroc Le Roi Mohammed VI a été opéré avec succès en France pour arythmie cardiaque Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Canard +
Un maire propre sur soi ?
 La mairie de Casablanca a mis fin au contrat de collecte des ordures ménagères la liant depuis 2004 à Sita Blanca. Une décision unilatérale votée ce 15 septembre, par un conseil de la ville majoritairement PJD, au terme d’une session extraordinaire qui a réuni près de 80 élus. Une affaire cousue de fil blanc…et propre ? Résilié, ce contrat de gestion déléguée qui courait normalement jusqu’à 2021, le conseil a chargé Casa Prestations, une société de développement local (SDL), de suppléer la filiale de Suez Environnement pour une durée transitoire de 6 mois, dans l’attente de l’élaboration d’un nouveau cahier des charges. Le maire islamiste, Abdelaziz El Omari, a qualifié cette décision "d’historique et d’audacieuse". Une décision censée « mettre fin à la dégradation de la propreté » dans les circonscriptions dévolues à la filiale de Suez Environnement accusée également de ne pas avoir respecté ses engagements en matière d’investissements. Tel n’est pas l’avis de Sita dont les responsables ont rendu public un communiqué où ils assurent avoir investi quelque 20 millions d’euros (220 millions de DH environ) tout en reconnaissant que « des difficultés sont apparues compte tenu des besoins grandissants de la ville et des pratiques d'une partie des habitants qui n'a pas permis d'atteindre les objectifs de collecte attendus». Pour réussir, il fallait soit réduire les besoins soit changer de population !

à lire aussi :
Passager explosif…
La France envoiet-elle au Maroc les terroristes vivant sur son sol ? C’est ce qu’on pourrait tenté de croire après l’interpellation à Fès de Manuel...
Moulay Hafid, champion de la revente
Moulay Hafid Elalamy est-il en train d’amorcer un retrait de l’Afrique de l’ouest ? Sinon à quoi rime sa dernière opération de cession au capital investisseur...
Le Maroc cherche une place au soleil
Le Canard Libéré a consacré un dossier scpécial à l'écologie et aux énergies propres dans leurs diverses filières où le Maroc dispose...
Benchamach face à l’absentéisme
Le président de la deuxième Chambre Hakim Benchamach croit avoir trouvé la solution radicale à l’absentéisme des conseillers qui continue à faire...