Dernière minute ...
La Rochelle : la douane française a saisi le 21/10/17 à bord d'un camion immatriculé au Maroc près de 2,3 T de cannabis d'une valeur de 17 M€.   La banque participative Al Akhdar Bank (Groupe GCAM) démarre en novembre 2017 Né à Barcelone, Manuel Valls, l'ex premier minisre français qualifie le référendum indépendantiste catalan  de "folie" Art :70 œuvres originales de maîtres espagnols exposées au MMVI à Rabat Maroc : 32 établissements privés sanctionnées pour avoir donné des notes non méritées lors de l'année année scolaire 2016-2017 Institut Montaigne : "Le Maroc, tête de pont des investissements internationaux en Afrique" Macron a signé les ordonnances validant la réforme du Code du travail Référendum en Catalogne :  Rabat soutient Madrid Un chef de parti nationaliste flamand veut construire une prison belge au Maroc L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Casa-Paris Orly 2ème ligne aérienne la plus fréquentée au monde Mis en examen, le Franco-marocain El Guerrab démissionne du LREM Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse La localité marocaine de Mhamid el Ghizlane est le meilluer endroit au monde pour observer les étoiles selon le magazine web "Blasting News" Le parlement européen rejette  sa recommandation sur l'élargissement du mandat de la Minurso aux droits de l’Homme  La ville palestinienne d'Hébron inscrite au patrimoine universel de l'Unesco La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Côté Basse Cour
Ilyas et la ferraille politique
Débranché après s’être fait carboniser politiquement par les événements d’El Hoceïma, Ilyas El Omari cherche désespérément à revenir en grâce auprès de ses mentors. Pour cela, il n’a rien trouvé de mieux que de lâcher à l’occasion de la tenue du congrès régional du PAM à Fès des phrases du genre : «Le Palais n’a pas besoin de pare-choc ». Pour sauver son tracteur en panne en rase campagne, l’homme du Rif, qui a multiplié les sorties de route, a besoin, de plus que d’une roue de secours. Pour ses détracteurs, plus de solution de rafistolage : il est bon pour la ferraille politique…
 

à lire aussi :
Tazi, le saigneur de Aïn Sebaâ
Tiens, tiens ! Le grand militant Karim Tazi, qui se la joue avocat des faibles et ami des pauvres qu’il défend contre le méchant Makhzen, fait trimer ses employés y compris...
Benkirane et le coup de la panne
La photo date de 2009, quelques années avant que le destin ne le propulse au poste de Premier ministre. Ayant fait le tour des sites électroniques, elle montre Abdelilah Benkirane en...
Le marché intérieur sauve les agrumes
 En raison de la baisse de 10 % de la valeur du rouble par rapport à l’euro, chute aggravée par la crise ukrainienne, le marché russe n’a pu absorber...
Le LGV givre Bouskoura
Les propriétaires terriens de Bouskoura en ont ras le bol d’attendre un document précieux qui ne vient pas. Il s’agit du plan d'aménagement de la ville...