Dernière minute ...
A Abidjan, le Maroc se qualifie au Mondial 2018 sans encaisser aucun but  Moody’s : " les perspectives pour le système bancaire marocain sont positives" La Rochelle : la douane française a saisi le 21/10/17 à bord d'un camion immatriculé au Maroc près de 2,3 T de cannabis d'une valeur de 17 M€.   La banque participative Al Akhdar Bank (Groupe GCAM) démarre en novembre 2017 Né à Barcelone, Manuel Valls, l'ex premier minisre français qualifie le référendum indépendantiste catalan  de "folie" Art :70 œuvres originales de maîtres espagnols exposées au MMVI à Rabat Maroc : 32 établissements privés sanctionnées pour avoir donné des notes non méritées lors de l'année année scolaire 2016-2017 Institut Montaigne : "Le Maroc, tête de pont des investissements internationaux en Afrique" Macron a signé les ordonnances validant la réforme du Code du travail Référendum en Catalogne :  Rabat soutient Madrid Un chef de parti nationaliste flamand veut construire une prison belge au Maroc L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Casa-Paris Orly 2ème ligne aérienne la plus fréquentée au monde Mis en examen, le Franco-marocain El Guerrab démissionne du LREM Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse La localité marocaine de Mhamid el Ghizlane est le meilluer endroit au monde pour observer les étoiles selon le magazine web "Blasting News" Le parlement européen rejette  sa recommandation sur l'élargissement du mandat de la Minurso aux droits de l’Homme  La ville palestinienne d'Hébron inscrite au patrimoine universel de l'Unesco La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Ouac-Ouac
Satan à Beni Mellal
Pour une fois la baraka a souri à une enfant de 8 ans qui a failli connaître un sort dramatique à Beni Mellal. Dans la matinée du dimanche 9 juillet, les résidents du quartier Assamet se sont réveillés aux appels au secours de la fillette. Après avoir écouté le récit de cette dernière à travers la porte verrouillée à double tour, ils ont alerté la police qui a accouru sur les lieux pour délivrer la pauvre enfant et mettre la main sur son ravisseur. Après enquête, il s’est avéré que la victime, qui venait d’arriver au Maroc en compagnie de ses parents vivant en Italie avait été portée disparue quatre jours auparavant. L’homme qui l’a séquestrée, un individu trouble, surnommé l’Ogre « l'ghoul » est passé à table, avouant avoir commis son méfait sur instigation d’un groupe de chasseurs de trésor qui voulait utiliser cette enfant au profil particulier pour un sacrifice humain censé ouvrir les portes d’un magot enfoui dans un cimetière de la région. L’histoire prêterait à sourire si des dizaines d’enfants ne disparaissaient pas au Maroc dans des conditions similaires, victimes de pratiques sataniques. Les rapts et les disparitions mystérieuses d’enfants dans plusieurs régions du pays suscitent beaucoup d’interrogations sur ce phénomène qui a pris des dimensions alarmantes et la psychose a gagné nombre de familles dans plusieurs régions reculées du royaume. On parle d’assassinats d’enfants utilisés dans des rituels de charlatanisme pour exhumer des trésors anciens pré- tendument enfouis sous terre depuis des siècles. Selon les différentes affaires traités par la police, les enfants qu’on appelle les « Zouhris » sont enlevés pour leurs particularités physiques et revendus à des prix excessivement élevés, qui vont jusqu’à 500 000 DH par enfant à des sorciers qui les sacrifient comme des moutons pour déterrer des trésors supposés être défendus farouchement par une armée de génies (jnoun). Des trésors qu’ils n’acceptaient de libérer que contre une offrande humaine…Vous avez dit modernité ?
 
 

à lire aussi :
Justice bien ordonnée commence par soi-même….
Alors que Mohammed Aujjar n’a pas eu le temps de prendre connaissance des dossiers hérités de Mustapha Ramid que l'Instance Nationale de Protection des Biens Publics lui a mis...
Les ratages de Damancom
Dans certains pays, quand l'administration se plante, elle le reconnaît et s'excuse. Chez nous, elle vous engueule et peut même vous facturer son erreur. S.F qui possède une...
Nuisances urbaines
 L'apparition et la multiplication de nouvelles activités commerciales dans les zones résidentielles au Maroc commencent et leurs cortèges de nuisances sonores et...
Benatiq mobilise les compétences marocaines d’Allemagne
 Suite à la mise en place de la 13e région de la CGEM dédiée aux MRE, le ministère délégué chargé des Marocains résidant...