Dernière minute ...
La cour d'appel de Casablanca a condamné le 26 juin 2018 Zefzafi, Ahemjik, Boustati et Ighid à 20 ans de prison ferme   Le Maroc quitte le 25 juin 2018 le Mondial de Russie sur une bonne impression, après un match nul (2-2) face à l'Espagne le tenant du titre Environ 440.000 candidats, dont 48% de filles, passent le Bac au titre de la session de juin 2018, une hausse de 9,68% par rapport à 2017 L'économie marocaine à progressé de 4,1 % en 2017 selon le HCP Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Energie : Total dément vouloir racheter la Samir Découverte récente des plus anciennes traces d’ADN humain en Afrique à Taforalt au Maroc Le Roi Mohammed VI a été opéré avec succès en France pour arythmie cardiaque Véhicule de transport avec chauffeur (VTC): Fin de course pour Uber Maroc Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Barrage à Rabat: L'eau est conforme aux normes marocaines de qualité Le président guinéen Alpha Condé: Le retour du Maroc à l’UA renforce l’unité africaine ONU: les colonies juives sur les territoires palestiniens occupés sont "illégales" Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Fermeture définitive de la prison locale Salé 1 (Zaki) Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint Jacob Zuma quitte la présidence de l'ANC  Trump  reconnait Jérusalem comme capitale d'Israël A Abidjan, le Maroc se qualifie au Mondial 2018 sans encaisser aucun but  L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Can'art et Culture
Un certain regard sur le Caire
Le journaliste marocain Abdelaziz Belboudali vient de publier chez la maison d’édition égyptienne "Dar Al-Ma'arifa" son ouvrage "Ayam Cairo, Bi Oyoun Maghribia" (Jours au Caire avec un regard marocain) dans lequel il revient sur ses multiples visites en Egypte qui lui ont permis de découvrir le mode de vie dans la société égyptienne . Le journaliste et ancien président de l’union des éditeurs arabes, Mohamed Abderrahmane Berrada, qui a préfacé ce livre de 271 pages, souligne que l’auteur à travers cet ouvrage relate ses beaux souvenirs en Egypte qui regorge de plusieurs sites et monuments culturels, archéologiques et historiques. Selon M. Berrada, également président directeur général de Promo-Presse, M. Belboudali revient également sur les grands ouvrages ayant contribué à la formation de la mémoire littéraire dont ceux de Ahmed Shawki, Tawfiq Al-Hakim, Youssef Sbai et Alae Al Asswani. Dans son ouvrage, l'auteur propose un voyage aux monuments historiques, aux musées et dans les souvenirs de la jeunesse avec Mohamed Abdel Ouahab, Abdel Halim, Oum Kaltoum et Farid Al-Atrash, indique M. Berrada. La cérémonie de signature du livre a eu lieu récemment à la bibliothèque "Dar AlMa'arifa" dans l'ancienne Caire, en présence d’une péliade d’intellectuels, journalistes et artistes égyptiens et marocains. Intervenant à cette occasion, le journaliste et poète Jalal Kendali, a souligné que le livre fait partie du genre de la "litté- rature du voyage", notant que l’auteur raconte les souvenirs de ses visites en Egypte depuis 2009, ce qui fait de l'ouvrage une fenêtre sur la géographie du pays et ses caractéristiques sociales, culturelles, intellectuelles et politiques. Pour sa part, le journaliste Ashraf Mahmoud, a indiqué que ce livre est une noble expérience qui reflète la profondeur des liens existant entre le Maroc et l’Egypte. Quant à l'auteur, M. Belboudali, il a souligné que la publication de son livre répond à sa volonté de faire part de son admiration pour l’Egypte à travers l’art, la pensé et la littérature. L’ouvrage renferme aussi des té- moignages de journalistes et d’intellectuels sur les relations maroco-égyptiennes. 

à lire aussi :
L’absence de l’ogre
 "L’Ours" est le quatrième roman de Mohamed Ouissaden. Edité chez Broc-Jacquart, il nous révèle un monde double, où le «  réel »...
Vies d'immigrés
"Exil, mémoire, migration" paru aux éditions Casa-Express éditions, est une œuvre collective réalisée sous la direction de Mustapha BENCHEIKH et Yves...
Festival FICA : L'art et la manière
L'Association WAZ, en partenariat avec le Canard Libéré ont organisé du 4 au 6 mai 2018 à Agadir la deuxième édition du Festival international de la...
Une histoire au fil des rails
 «Rêve de gares, une odyssée mondiale» est l’intitulé de l’ouvrage de l’historienne Marie-Pascale Rauzier, qui a été...