Dernière minute ...
Marathon des sables 2018: Rachid El Morabity remporte son 6ème titre Energie : Total dément vouloir racheter la Samir Samedi 14 avril,  00h55 GMT : de fotes explosions entendues à Damas, Trump a ordonné des frappes contre la Syrie avec la participation de la France et la Grande Bretagne Découverte récente des plus anciennes traces d’ADN humain en Afrique à Taforalt au Maroc Le Roi Mohammed VI a été opéré avec succès en France pour arythmie cardiaque Véhicule de transport avec chauffeur (VTC): Fin de course pour Uber Maroc CAF 2018: Le WAC remporte sa première super coupe Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Barrage à Rabat: L'eau est conforme aux normes marocaines de qualité Le président guinéen Alpha Condé: Le retour du Maroc à l’UA renforce l’unité africaine ONU: les colonies juives sur les territoires palestiniens occupés sont "illégales" Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Vote à l’AG de l’ONU sur Jérusalem :  Sur 193 pays membres, 128 ont dit non à la décision de Trump, 9 oui et 35 se sont abstenus  Le ministre ivoirien de l'Industrie et des Mines Jean Claude Brou est le nouveau président de la Commission de la CEDEAO Fermeture définitive de la prison locale Salé 1 (Zaki) Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint L'Autriche est le seul pays de l'UE où l'extrême droite participe au gouvernement Jacob Zuma quitte la présidence de l'ANC  Trump  reconnait Jérusalem comme capitale d'Israël A Abidjan, le Maroc se qualifie au Mondial 2018 sans encaisser aucun but  Moody’s : " les perspectives pour le système bancaire marocain sont positives" Maroc : 32 établissements privés sanctionnées pour avoir donné des notes non méritées lors de l'année année scolaire 2016-2017 L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse La ville palestinienne d'Hébron inscrite au patrimoine universel de l'Unesco La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Le migrateur
Al-Baghdadi, la mort d'un mythe...
L’ Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH) a affirmé, mardi 11 juillet 2017, détenir des informations de hauts responsables du groupe djihadiste Etat islamique (EI) confirmant la mort de leur chef, Abou Bakr al-Baghdadi. « De hauts responsables de l’EI présents dans la province (syrienne) de Deir Ezzor ont confirmé l’OSDH la mort d’Abou Bakr al-Baghdadi, émir de l’EI », a déclaré à l’AFP le directeur de l’ONG, Rami Abdel Rahmane. « Nous l’avons appris aujourd’hui mais nous ignorons quand ou comment il est mort ». Plus tôt mardi, une source interne à Daesh citée par la chaîne de télévision irakienne Al Sumaria rapportait déjà cette information. Mais dans les heures qui ont suivi la diffusion de l’information, celle-ci était «rejetée» par d’autres sources de l’EI dans les zones encore contrô- lées par les jihadistes. Reste que les annonces et démentis désordonnés venus de l’intérieur de l’Etat islamique sont un signe de divisions au sein du mouvement au lendemain de sa défaite majeure à Mossoul. L’explication évoquée, de source militaire irakienne, des «déchirements internes importants» nécessitant de resserrer les rangs en annon- çant un nouveau calife ne paraît pas absurde. De son vrai nom Ibrahim Awad al-Badri, Abou Bakr al-Baghdadi était un gar- çon « introverti, pas très sûr de lui », raconte la journaliste Sofia Amara, auteure d’un documentaire sur son parcours. Il serait né en 1971 dans une famille pauvre de Samarra, au nord de Bagdad. Il a eu quatre enfants avec sa première femme puis un fils avec sa deuxième femme. L’une d’elles le décrit comme un « père de famille normal ». Ce passionné de football rêvait d’être avocat, mais ses résultats scolaires insuffisants ne lui ont pas permis de suivre des études de droit. Il a également envisagé de s’engager dans l’armée, mais sa mauvaise vue l’en a empêché. Il a finalement étudié la théologie à Bagdad. « Il donne l’impression d’un homme qui n’est pas brillant, mais patient et bosseur », explique Sofia Amara. « Il avait une vision en amont assez claire de là où il voulait aller et de l’organisation qu’il voulait créer. C’est un planificateur secret ». Son passage en 2004 dans la prison irakienne de Bucca s’avèrera décisif. Après avoir créé au moment de l’invasion américaine de 2003 un groupuscule jihadiste sans grand rayonnement, al-Baghdadi est arrêté en février 2004 et emprisonné à Bucca. Cette immense prison, où se côtoient dignitaires déchus du régime de Saddam Hussein et la nébuleuse jihadiste sunnite, sera surnommée « l’université du jihad ». Peu à peu, « tout le monde s’est rendu compte que ce type timide était un fin stratège », explique Sofia Amara
 
 

à lire aussi :
Le coût de la vie s'alourdit en Tunisie
En Tunisie, les prix s’envolent, la facture devient de plus en plus salée notamment pour la catégorie des personnes à faibles revenus, mais aussi pour la classe moyenne. Le...
L’argent vaut de l’or en Algérie
En Algérie, le projet de loi de finances 2017 présenté par le gouvernement réglemente encore plus les importations, pour pallier la baisse des revenus de l'Etat. Parmi les...
Bouteflika mourra président !
 L’entourage du président Abdelaziz Bouteflika qui peine à retrouver ses capacités motrices et pourtant en poste depuis 1999, est accusé de préparer sa...
Les Trump, une affaire de famille
 Pendant la présidentielle, WikiLeaks a cherché, par l'intermédiaire du fils aîné du candidat, à donner des informations à l'équipe de...