Dernière minute ...
Environ 440.000 candidats, dont 48% de filles, passent le Bac au titre de la session de juin 2018, une hausse de 9,68% par rapport à 2017 L'économie marocaine à progressé de 4,1 % en 2017 selon le HCP Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Energie : Total dément vouloir racheter la Samir Découverte récente des plus anciennes traces d’ADN humain en Afrique à Taforalt au Maroc Le Roi Mohammed VI a été opéré avec succès en France pour arythmie cardiaque Véhicule de transport avec chauffeur (VTC): Fin de course pour Uber Maroc Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Barrage à Rabat: L'eau est conforme aux normes marocaines de qualité Le président guinéen Alpha Condé: Le retour du Maroc à l’UA renforce l’unité africaine ONU: les colonies juives sur les territoires palestiniens occupés sont "illégales" Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Fermeture définitive de la prison locale Salé 1 (Zaki) Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint Jacob Zuma quitte la présidence de l'ANC  Trump  reconnait Jérusalem comme capitale d'Israël A Abidjan, le Maroc se qualifie au Mondial 2018 sans encaisser aucun but  L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Le migrateur
Daech n'a plus la pêche
Des combattants syriens soutenus par des frappes américaines ont brisé les lignes de défense des jihadistes au cœur de leur fief de Raqa, une percée majeure dans la bataille pour la conquête de cette ville de Syrie. dans le même temps, en Irak voisin, les forces gouvernementales appuyées également par les Etats-Unis, tentaient de chasser le groupe jihadiste Etat islamique (EI) de son dernier carré à Mossoul, son grand bastion urbain dans le pays. depuis des mois, l'EI est la cible de vastes offensives lancées par les Forces démocratiques syriennes (FDS) en Syrie et les forces gouvernementales en Irak pour le chasser de ses principaux fiefs de Raqa et Mossoul conquis en 2014. dans le nord de la Syrie ravagée par la guerre, les FdS se sont emparées de plusieurs quartiers de Raqa depuis leur entrée dans la ville le 6 juin. Outre la vieille ville fortifiée, il leur reste plusieurs quartiers à prendre dans la cité septentrionale. C'est l'appui aérien crucial de la coalition internationale dirigée par les Etats-Unis qui a permis leur progression en direction du centre-ville, malgré la farouche résistance des jihadistes. Selon les estimations, il resterait environ 100.000 civils à Raqa dont l'EI s'est emparé en 2014 avant d'en faire sa capitale de facto en Syrie. Et selon la coalition, quelque 2.500 jihadistes la défendent. Raqa est devenue tristement célèbre pour les atrocités commises par l'EI et serait un centre pour la planification d'attentats meurtriers à l'étranger. C'est le 5 novembre 2016 que les FdS ont lancé l'offensive pour la "libérer", resserrant au fil des mois l'étau autour de la ville en s'emparant de vastes ré- gions autour. Une perte de Raqa, même si elle constituerait un sé- rieux revers pour l'EI, ne signifierait pas pour autant la fin du groupe jihadiste en Syrie. L'EI contrôle encore des secteurs de la province de Raqa, la grande majorité de la province voisine de Deir Ezzor (est), ainsi que des portions de territoires dans les provinces de homs et hama (centre) et dans Hassaké (nordest). En Irak, les forces armées avancent lentement dans un dernier secteur de la vieille ville où sont acculés les jihadistes à Mossoul, l'EI luttant pour sa survie en multipliant les attentats suicide. Une perte de Mossoul ne sonnerait pas non plus le glas de l'EI en Irak, où il contrôle encore plusieurs régions.

à lire aussi :
L’enfer oublié de Gaza
«Gaza dix ans après » : ainsi s’intitule un rapport accablant publié par la mission locale des Nations Unies, mardi 11 juillet 2017. Son ambition est de dresser un...
Macron largue les centristes
Le retour en grâce n'aura pas duré. Après Richard Ferrand lundi, Sylvie Goulard mardi, ce sont Marielle de Sarnez et surtout Fran- çois Bayrou qui ont annoncé,...
Qui sont les auteurs de l'attaque de Londres ?
Les trois agresseurs ont été abattus. Samedi soir, vers 22 heures, ils ont semé la mort sur leur passage percutant à bord de leur camionnette des piétons sur le...
Trump Jr joue à la roulette russe
L’échange de messages est absolument accablant : Rob Goldstone, un Anglais proche de Vladimir Poutine, a envoyé un message au fils aîné de Donald Trump en juin 2016,...