Dernière minute ...
Pyongyang menace de riposter aux mences de Trump par un essai d'une bombe H «sans précédent» Institut Montaigne : "Le Maroc, tête de pont des investissements internationaux en Afrique" Macron a signé les ordonnances validant la réforme du Code du travail Référendum en Catalogne :  Rabat soutient Madrid Un chef de parti nationaliste flamand veut construire une prison belge au Maroc L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Casa-Paris Orly 2ème ligne aérienne la plus fréquentée au monde Attijariwafa bank conclut un partenariat stratégique avec un géant japonais Mis en examen, le Franco-marocain El Guerrab démissionne du LREM Sommet de la Ticad : Le Japon dénonce l'agression de Nacer Bourita par des officiels mozambicains à Maputo Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse La localité marocaine de Mhamid el Ghizlane est le meilluer endroit au monde pour observer les étoiles selon le magazine web "Blasting News" Pour la 5e fois Al-Baghdadi, le leader de l'Etat islamique, annoncé pour mort Le parlement européen rejette  sa recommandation sur l'élargissement du mandat de la Minurso aux droits de l’Homme  La ville palestinienne d'Hébron inscrite au patrimoine universel de l'Unesco La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert La ligne 2 du tramway de Casablanca opérationnelle fin 2018 Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Le migrateur
Daech n'a plus la pêche
Des combattants syriens soutenus par des frappes américaines ont brisé les lignes de défense des jihadistes au cœur de leur fief de Raqa, une percée majeure dans la bataille pour la conquête de cette ville de Syrie. dans le même temps, en Irak voisin, les forces gouvernementales appuyées également par les Etats-Unis, tentaient de chasser le groupe jihadiste Etat islamique (EI) de son dernier carré à Mossoul, son grand bastion urbain dans le pays. depuis des mois, l'EI est la cible de vastes offensives lancées par les Forces démocratiques syriennes (FDS) en Syrie et les forces gouvernementales en Irak pour le chasser de ses principaux fiefs de Raqa et Mossoul conquis en 2014. dans le nord de la Syrie ravagée par la guerre, les FdS se sont emparées de plusieurs quartiers de Raqa depuis leur entrée dans la ville le 6 juin. Outre la vieille ville fortifiée, il leur reste plusieurs quartiers à prendre dans la cité septentrionale. C'est l'appui aérien crucial de la coalition internationale dirigée par les Etats-Unis qui a permis leur progression en direction du centre-ville, malgré la farouche résistance des jihadistes. Selon les estimations, il resterait environ 100.000 civils à Raqa dont l'EI s'est emparé en 2014 avant d'en faire sa capitale de facto en Syrie. Et selon la coalition, quelque 2.500 jihadistes la défendent. Raqa est devenue tristement célèbre pour les atrocités commises par l'EI et serait un centre pour la planification d'attentats meurtriers à l'étranger. C'est le 5 novembre 2016 que les FdS ont lancé l'offensive pour la "libérer", resserrant au fil des mois l'étau autour de la ville en s'emparant de vastes ré- gions autour. Une perte de Raqa, même si elle constituerait un sé- rieux revers pour l'EI, ne signifierait pas pour autant la fin du groupe jihadiste en Syrie. L'EI contrôle encore des secteurs de la province de Raqa, la grande majorité de la province voisine de Deir Ezzor (est), ainsi que des portions de territoires dans les provinces de homs et hama (centre) et dans Hassaké (nordest). En Irak, les forces armées avancent lentement dans un dernier secteur de la vieille ville où sont acculés les jihadistes à Mossoul, l'EI luttant pour sa survie en multipliant les attentats suicide. Une perte de Mossoul ne sonnerait pas non plus le glas de l'EI en Irak, où il contrôle encore plusieurs régions.

à lire aussi :
Trump Jr joue à la roulette russe
L’échange de messages est absolument accablant : Rob Goldstone, un Anglais proche de Vladimir Poutine, a envoyé un message au fils aîné de Donald Trump en juin 2016,...
Sissi veut mettre les ONG sous sa botte
En Egypte, l’étau se resserre de jour en jour sur la société civile et les rares voix encore indépendantes. Depuis qu’il s’est imposé en homme...
Bachar et Obama d'accord pour bombarder la Syrie !
Lancés le 23 septembre, les frappes de la coalition contre les terroristes de l’Etat Islamique (EI) ont d'abord été salués en grande majorité par l'opposition...
Bouteflika twitté, Alger outrée !
La récente diffusion d’une photo du pré- sident algérien Abdelaziz Bouteflika, 79 ans, où il semble très affaibli a relancé les spéculations sur...