Dernière minute ...
Pyongyang menace de riposter aux mences de Trump par un essai d'une bombe H «sans précédent» Institut Montaigne : "Le Maroc, tête de pont des investissements internationaux en Afrique" Macron a signé les ordonnances validant la réforme du Code du travail Référendum en Catalogne :  Rabat soutient Madrid Un chef de parti nationaliste flamand veut construire une prison belge au Maroc L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Casa-Paris Orly 2ème ligne aérienne la plus fréquentée au monde Attijariwafa bank conclut un partenariat stratégique avec un géant japonais Mis en examen, le Franco-marocain El Guerrab démissionne du LREM Sommet de la Ticad : Le Japon dénonce l'agression de Nacer Bourita par des officiels mozambicains à Maputo Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse La localité marocaine de Mhamid el Ghizlane est le meilluer endroit au monde pour observer les étoiles selon le magazine web "Blasting News" Pour la 5e fois Al-Baghdadi, le leader de l'Etat islamique, annoncé pour mort Le parlement européen rejette  sa recommandation sur l'élargissement du mandat de la Minurso aux droits de l’Homme  La ville palestinienne d'Hébron inscrite au patrimoine universel de l'Unesco La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert La ligne 2 du tramway de Casablanca opérationnelle fin 2018 Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Côté Basse Cour
ONSSA, une affaire compliquée
L’ONSSA est-il devenu une machine bureaucratique à faire enliser les projets dans des retards qui n’en finissent pas ? Pour plusieurs importateurs, obtenir de cet office des autorisations dans des délais raisonnables relève de la pure fiction, surtout lorsqu’il s’agit de la procédure de certification d’un local de stockage des produits agro-alimentaires. Pour cela, il faut, en plus de l’obligation de produire des tonnes de paperasse, compter au moins 2 ans pour se faire délivrer la fameuse certification qui permet au porteur du projet de démarrer son activité d’importation. Attendre autant d’années pour obtenir une autorisation administrative prouve que chez l’ONSSA, simplifier les formalités est une affaire trop compliquée…
 
 

à lire aussi :
One man show populo-syndical
Finis les blagues et le rire . Désormais, Abdelilah Benkirane expérimente les larmes pour faire attendrir les foules. Lors de son one man show du 1er mai où il a parlé de...
El Guerrab, une victoire qui s’arrose !
On ne fricote pas impunément avec le Polisario. La candidate franco-algérienne, qui a été rattrapée en pleine campagne pour les législatives françaises par ses positions...
Les états d’âme de Mezouar
Salaheddine Mezouar broie déjà du noir. Invité à libérer sa villa de fonction de Rabat aussitôt après avoir quitté le gouvernement Benkirane,...
Benkirane à Madrid
Même depuis l’étranger, Abdelilah Benkirane n’oublie pas de décocher des messages à ses détracteurs politiques en adoptant un ton ironique. A...