Dernière minute ...
Pyongyang menace de riposter aux mences de Trump par un essai d'une bombe H «sans précédent» Institut Montaigne : "Le Maroc, tête de pont des investissements internationaux en Afrique" Macron a signé les ordonnances validant la réforme du Code du travail Référendum en Catalogne :  Rabat soutient Madrid Un chef de parti nationaliste flamand veut construire une prison belge au Maroc L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Casa-Paris Orly 2ème ligne aérienne la plus fréquentée au monde Attijariwafa bank conclut un partenariat stratégique avec un géant japonais Mis en examen, le Franco-marocain El Guerrab démissionne du LREM Sommet de la Ticad : Le Japon dénonce l'agression de Nacer Bourita par des officiels mozambicains à Maputo Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse La localité marocaine de Mhamid el Ghizlane est le meilluer endroit au monde pour observer les étoiles selon le magazine web "Blasting News" Pour la 5e fois Al-Baghdadi, le leader de l'Etat islamique, annoncé pour mort Le parlement européen rejette  sa recommandation sur l'élargissement du mandat de la Minurso aux droits de l’Homme  La ville palestinienne d'Hébron inscrite au patrimoine universel de l'Unesco La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert La ligne 2 du tramway de Casablanca opérationnelle fin 2018 Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Ouac-Ouac
Trafic de sable à Kabila
Les touristes ne sont pas les seuls à aimer fréquenter les plages. Les fournisseurs en matériaux de construction sont de plus en plus tentés, mais en cachette, d'aller faire un tour le long des côtes. Tous sont aujourd'hui en quête de sable et de graviers qui partent ensuite nourrir les bétonnières des chantiers de construction. Si certains de ces vendeurs de sable ont pignon sur rue, la plupart opèrent en contrebande. Pour le plus grand dommage des sites qui sont devenus leurs proies et sur lesquels ils interviennent en véritables prédateurs. C’est le cas en ce moment de la plage de Kabila dans le nord du Maroc. Profitant de l’absence des estivants en raison du mois de Ramadan, plusieurs camions s’activent la nuit et parfois même au lever du jour pour délester cette plage de la Méditerranée du peu de sable qui lui reste. On pointe du doigt un exploitant connu d’une grande infrastructure touristique locale, fort d’une impunité de longue date qui fournirait les promoteurs de la région en sable de bonne qualité. Ce digne rejeton d’un ancien haut responsable marocain qui faisait la pluie et le beau temps du temps du règne de feu Hassan II, s’était calmé un peu à l’avènement du nouveau règne avant de revenir écumer la zone de Kabila par son comportement arrogant. devant le phénomène du pillage du sable marin et de dégradation du paysage, les lois censées encadrer cette activité et protéger la nature semblent inopérantes faute de contrôle et de sanction exemplaire des coupables. du coup, cet appétit aiguë pour cette ressource précieuse porte une grave atteinte à l’environnement qui risque, à forcer de laxisme, de se transformer en désastre écologique.
 
 

à lire aussi :
Satan à Beni Mellal
Pour une fois la baraka a souri à une enfant de 8 ans qui a failli connaître un sort dramatique à Beni Mellal. Dans la matinée du dimanche 9 juillet, les résidents...
Terroriste pour Tunis, migrant pour Rome
Le jeune Marocain arrêté en mai, suspecté de complicité avec les auteurs de l'attentat meurtrier du Bardo à Tunis de mars dernier ne sera finalement pas...
Agent d’assurances, un métier à haut risque!
 «Le métier d’agent est devenu de plus en plus risqué» Cette phrase n’est pas extraite d’un rapport secret d’une obscure officine...
Nouveau ticket gagnant pour Thalès
Comme on pouvait s’y attendre, le groupe fran- çais Thales l’a emporté face à l'américain Xerox en empochant le contrat de billettique sur les prochaines...