Dernière minute ...
7 Américains disparus après la collision entre un destroyer américain et un navire philippin le 17 juin Daesh et Hamas se disputent la revendication du meurtre d'une policière israélienne à Al Qods Trump annule l’accord avec Cuba conclu par Obama Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Cargo saisi par la justice sud-africaine : L’OCP dénonce une décision en contradiction avec le droit international Incendie de la tour Grenfell: le bilan atteint 30 morts, 70 personnes portées disparues Une équipe maroco-allemande découvre le plus ancien Homo Sapiens, vieux de 300 mille ans,  à Jebel Irhoud (Maroc) Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario La RAM maintient ses 5 vols hebdomadaires vers Doha Après avoir entendu le samedi 03/6 Zafzafi à Casablanca le juge demande le prolongement de sa garde à vue  Le nombre de candidats au bac à nouveau en baisse : 325.191 contre 431.934  en 2016 L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Casablanca parmi les villes avec la plus forte densité de population au monde (WEF citant des données ONU) SM le roi Mohammed VI annule ses visites en Arabie saoudite et Egypte  Le Malawi ne reconnaît plus la Rasd Pour la 1ère fois Hamas accepte un Etat palestinien sur la base des frontières de 1967 Attaque chimique en Syrie : La France accable Bachar el-Assad Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Trump signe un décret abrogeant des mesures d'Obama sur le climat Le gouverneur de la province d’al-Hoceima limogé après les incidents violents qui secouent la ville  L'américain Akamai Technologie : Le Maroc offre la 3e meilleure connexion Internet en Afrique Tuberculose: Plus de 30.000 cas enregistrés au Maroc en 2016 La Zambie retire sa reconnaissance de la pseudo RASD Le Maroc souhaite adhérer à la CEDEAO La ligne 2 du tramway de Casablanca opérationnelle fin 2018 Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Le migrateur
Macron en marche vers le parti unique
Emmanuel Macron est en passe de réussir son deuxième pari, celui de gagner les législatives après la présidentielle. Avec plus de 32 % des voix, son parti se hisse nettement en tête de ce premier tour. Les candidats de La Ré- publique en Marche ! (REM) pourraient obtenir jusqu’à 430 sièges. Comme l’explique le politologue Jérôme Sainte-Marie (PollingVox), «les candidats En Marche ! qualifiés au second tour vont bénéficier partout de reports de voix puisque les autres candidats sont violemment incompatibles entre eux». La République en marche (LREM), le parti du Président, arrive ainsi largement en tête du premier tour des élections législatives avec des voix avec son allié Le Modem. Une abstention historique et un effondrement des partis traditionnels pourraient permettre à En marche, créé il y a à peine plus d’un an, de s’arroger de 390 à 430 sièges à l’issue du second tour dimanche prochain, d’après les premières projections. En revanche, le FN et la France Insoumise avec respectivement 13,5 % et 11 % ne sont pas parvenus à convertir localement leur bon score à la présidentielle. Le parti de Marine Le Pen peut espérer de 2 à 5 élus à l’Assemblée nationale et Jean-Luc Mélenchon ne pourrait constituer un groupe qu’avec les députés communistes. Le parti de la Rose ne recueille que 9,51% des voix (avec le PRG et les candidats divers gauche), une défaite à l’ampleur inédite sous la Ve République pour un parti de gouvernement. Emmanuel Macron devrait donc avoir les mains libres pour gouverner et appliquer son programme. Sauf retournement de situation entre les deux tours, cette élection devrait parachever la razzia de La République en marche sur le paysage politique français. «Les Français sont cohérents : ils nous donneront une majorité pour gouverner et légiférer», prédisait le président à la mi-avril. «Ce résultat nous amène à beaucoup d’humilité par rapport aux fractures de la société française», a réagi Jean-Paul delevoye, pré- sident de la commission d’investiture de LREM. Le porte-parole du gouvernement, Christophe Castaner, lui-même candidat, a souligné que « rien n’est joué », espérant mieux mobiliser au second tour pour légitimer davantage une victoire attendue.
 
 

à lire aussi :
L’argent vaut de l’or en Algérie
En Algérie, le projet de loi de finances 2017 présenté par le gouvernement réglemente encore plus les importations, pour pallier la baisse des revenus de l'Etat. Parmi les...
Arabie Saoudite : la sœur de Raef Badaoui sur la sellette
La sœur du blogueur saoudien Raef Badaoui, condamné pour « insulte à l'islam » par Ryad à 10 ans de prison et 1 000 coups de fouet, a été...
Le Yémen s'enfonce dans le chaos
Au Yémen, le coup d’Etat se faisait sentir depuis plusieurs mois. Il s’est concrétisé mardi dernier lorsque les rebelles chiites ont pris le contrôle du palais...
Bachar et Obama d'accord pour bombarder la Syrie !
Lancés le 23 septembre, les frappes de la coalition contre les terroristes de l’Etat Islamique (EI) ont d'abord été salués en grande majorité par l'opposition...