Dernière minute ...
Environ 440.000 candidats, dont 48% de filles, passent le Bac au titre de la session de juin 2018, une hausse de 9,68% par rapport à 2017 L'économie marocaine à progressé de 4,1 % en 2017 selon le HCP Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Energie : Total dément vouloir racheter la Samir Découverte récente des plus anciennes traces d’ADN humain en Afrique à Taforalt au Maroc Le Roi Mohammed VI a été opéré avec succès en France pour arythmie cardiaque Véhicule de transport avec chauffeur (VTC): Fin de course pour Uber Maroc Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Barrage à Rabat: L'eau est conforme aux normes marocaines de qualité Le président guinéen Alpha Condé: Le retour du Maroc à l’UA renforce l’unité africaine ONU: les colonies juives sur les territoires palestiniens occupés sont "illégales" Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Fermeture définitive de la prison locale Salé 1 (Zaki) Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint Jacob Zuma quitte la présidence de l'ANC  Trump  reconnait Jérusalem comme capitale d'Israël A Abidjan, le Maroc se qualifie au Mondial 2018 sans encaisser aucun but  L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Le migrateur
Qui sont les auteurs de l'attaque de Londres ?
Les trois agresseurs ont été abattus. Samedi soir, vers 22 heures, ils ont semé la mort sur leur passage percutant à bord de leur camionnette des piétons sur le London Bridge avant de s'attaquer à l'arme blanche à d'autres passants dans le quartier voisin de Borough Market. Quarante-huit heures après les faits, Scotland Yard a dévoilé l'identité de deux des assaillants. Les deux individus vivaient à Barking, une ville multiethnique du Grand Est londonien, où la police a multiplié les perquisitions et interpellations durant le week-end. Mardi matin, la police britannique a finalement mis un nom sur le troisième complice, un Italien d'origine marocaine. L'information avait été divulguée un peu plus tôt dans la matinée par le Corriere della Sera. L'un des assaillants était connu des services de police et de renseignement. Son nom: Khuram Shazad Butt, 27 ans. D'après les autorités, ce Britannique né au Pakistan ne présentait aucun signe laissant présager sa participation à un attentat. Sa radicalisation avait, dès 2015, attiré l'attention des services de sécurité, qui ont ouvert une enquête. D'après le Guardian, l'intéressé se faisait aussi appeler Abu Zaitun. Il aurait rejoint l'organisation fondamentaliste al-Muhajiroun, interdite en 2004. Il était aussi persona non grata dans deux mosquées des environs, croit savoir le quotidien britannique. L'an passé, Khuram Butt est encore apparu dans un documentaire sur Channel 4 intitulé «Mes voisins les djihadistes». Il s'affichait alors devant le drapeau noir de l'État islamique. À Barking, l'incré- dulité domine, raconte l'Agence France-Presse. Les habitants, ses voisins, décrivent un habitué de la salle de fitness locale. C'était aussi un supporteur d'Arsenal, dont il portait le maillot pendant l'attaque. Les informations concernant son complice, Rachid Redouane, sont pour l'heure plus parcellaires. L'individu âgé de 30 ans se présentait comme un binational marocain et libyen. Selon le Guardian, il était pâtissier de profession. Il n'était pas connu des services de police. Il se servait ces derniers temps d'une autre identité: Rachid Elkhdar, 25 ans, précise la Metropolitan Police. La télé- vision publique irlandaise RTÉ, s'appuyant sur des sources policières irlandaises, révèle qu'il avait vécu à Dublin.
 
 

à lire aussi :
Trump Jr joue à la roulette russe
L’échange de messages est absolument accablant : Rob Goldstone, un Anglais proche de Vladimir Poutine, a envoyé un message au fils aîné de Donald Trump en juin 2016,...
L’argent vaut de l’or en Algérie
En Algérie, le projet de loi de finances 2017 présenté par le gouvernement réglemente encore plus les importations, pour pallier la baisse des revenus de l'Etat. Parmi les...
Texas : Nadir Soofi, un «Elvis» devenu terroriste
Adolescent "charismatique", populaire auprès des filles et fréquentant l'un des lycées les plus prestigieux du Pakistan: Nadir Soofi, l'un des assaillants d'un concours de...
McDo : Indigestion à Paris
«McDo escroc, faut partager le magot!»: en France, une cinquantaine de personnes ont bloqué mercredi 26 octobre 2016 plusieurs McDonald's du nord de Paris pour demander un salaire...