Dernière minute ...
La cour d'appel de Casablanca a condamné le 26 juin 2018 Zefzafi, Ahemjik, Boustati et Ighid à 20 ans de prison ferme   Le Maroc quitte le 25 juin 2018 le Mondial de Russie sur une bonne impression, après un match nul (2-2) face à l'Espagne le tenant du titre Environ 440.000 candidats, dont 48% de filles, passent le Bac au titre de la session de juin 2018, une hausse de 9,68% par rapport à 2017 L'économie marocaine à progressé de 4,1 % en 2017 selon le HCP Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Energie : Total dément vouloir racheter la Samir Découverte récente des plus anciennes traces d’ADN humain en Afrique à Taforalt au Maroc Le Roi Mohammed VI a été opéré avec succès en France pour arythmie cardiaque Véhicule de transport avec chauffeur (VTC): Fin de course pour Uber Maroc Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Barrage à Rabat: L'eau est conforme aux normes marocaines de qualité Le président guinéen Alpha Condé: Le retour du Maroc à l’UA renforce l’unité africaine ONU: les colonies juives sur les territoires palestiniens occupés sont "illégales" Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Fermeture définitive de la prison locale Salé 1 (Zaki) Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint Jacob Zuma quitte la présidence de l'ANC  Trump  reconnait Jérusalem comme capitale d'Israël A Abidjan, le Maroc se qualifie au Mondial 2018 sans encaisser aucun but  L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Canard +
Les états drame Par Benky
Merci Zafzafi et consorts. Vous m’avez permis un retour en force inespéré au-devant de la scène politique à un moment où tout le monde jusque dans mon propre camp m’a cru politiquement mort. Et voilà que tel le phénix je renais de mes cendres, au grand déplaisir de mes fossoyeurs pressés. Comme quoi, il ne faut jamais vendre la peau de Benkirane avant de l’avoir enterré pour de bon. Je bois du petit lait… Finalement, les vœux que j’ai formulés lors de mon petit pèlerinage ( Al Omra) de deux semaines d’où je suis rentré revigoré plus que jamais, plein de foi et prêt à affronter l’adversité, ont été exaucés. J’ai été remis à leur corps défendant au centre du jeu politique avec honneur et gloire et invité à jouer de mon entregent pour faire baisser la température de la contestation rifaine qui grimpé de plusieurs crans. C’est du moins ce que j’ai appris en lisant mon porte-parole arabophone qui m’a attribué une rencontre avec Fouad Ali El Himma que je confirme du reste. Si Fouad a cru nécessaire de devoir se fendre d’une mise au point où il nie catégoriquement avoir échangé avec moi sur les événements du Rif. Le conseiller tout-puissant s’est même permis de me tacler en laissant entendre que je suis à l’origine de ces «fausses informations» pour me maintenir dans l’illusion du pouvoir. L’illusion du pouvoir c’est celle où se trouve Al Othmani qui ne possède nullement ce bagout magique capable de refroidir les têtes les plus chaudes… Dois-je rappeler que je suis devenu Premier ministre grâce au mouvement du 20 février en 2011 ? Est-à-dire que je suis bien parti pour retrouver mon poste de premier de la classe gouvernementale à la faveur de la jacquerie zafzafienne ? ce serait une belle revanche. Modeste que je suis , je suis preneur de n’importe quel poste : ministre d’Etat chargé des mauvaises affaires rifaines par exemple. Pourvu que je recouvre ma liberté de parole populiste. Mon retour en grâce supposé est un cinglant désaveu pour mon successeur qui a montré qu’il n’est fait pour le job de hâbleur. Al Othmani est bon pour l’imamat dans la grande mosquée de son bled natal et non pour la politique-friction comme celle du rif. C’est moi que les parents de Zafzafi sont venus voir à la maison pour me remercier pour ma défense des contestataires d’El Hoceïma et pas le petit Al Othmani qui a perdu sa langue à la première épreuve sociale. J’ai dit que le gouvernement a commis une grosse erreur en traitant les manifestants D’El Hoceïma de séparatistes avant d’opérer un rétropédalage en reconnaissant la légitimité de leurs revendications. Bande d’amateurs, va ! Ceux qui ont misé sur Al Othmani ont tout loisir de mesurer l’étendue de leur erreur. Dans un contexte de démonétisation partisane aggravée, Benkirane est la seule vraie banque politique du pays. Il est crédible et il a du crédit. Et il n’est pas sans intérêt contrairement au PAM et à son patron qui s’est mis courageusement aux abris tout au long de l’insurrection d’El Hoceïma . Ilyas, qui se targuait en fanfaronnant d’être à la tête d’un parti solide et crédible, a montré qu’il ne jouit d’aucune estime jusque dans son propre fief. Le PAM, cette création anachronique et bizarroïde, n’a plus besoin de se saborder. Les rifains ont signé son certificat de mort.
 
 

à lire aussi :
L’A-fric-om de Moncef
Il ne manquait que lui à l’appel pour la conquête de l’Afrique. Finalement, il a sauté le pas en lançant WB Africa, un machin destiné selon son promoteur...
Facebook : Le nouveau Big Brother
Ils sont plus de 11 millions de Marocains à posséder un compte Facebook. Mais les utilisateurs, qui passent leur temps à échanger sur ce réseau social, savent-ils...
La mariée était trop belle
L’épouse indigne a écopé de 7 mois de prison ferme et le second mari a eu le même châtiment même si l’acte d’accusation diffère...
Barid Bank big bang
Il ne s’agit pas d’un cadeau du début de printemps mais d’une largesse due à un bug informatique. Survenue le samedi 10 mars, l’erreur a fait des heureux chez...