Dernière minute ...
A Abidjan, le Maroc se qualifie au Mondial 2018 sans encaisser aucun but  Moody’s : " les perspectives pour le système bancaire marocain sont positives" La Rochelle : la douane française a saisi le 21/10/17 à bord d'un camion immatriculé au Maroc près de 2,3 T de cannabis d'une valeur de 17 M€.   La banque participative Al Akhdar Bank (Groupe GCAM) démarre en novembre 2017 Né à Barcelone, Manuel Valls, l'ex premier minisre français qualifie le référendum indépendantiste catalan  de "folie" Art :70 œuvres originales de maîtres espagnols exposées au MMVI à Rabat Maroc : 32 établissements privés sanctionnées pour avoir donné des notes non méritées lors de l'année année scolaire 2016-2017 Institut Montaigne : "Le Maroc, tête de pont des investissements internationaux en Afrique" Macron a signé les ordonnances validant la réforme du Code du travail Référendum en Catalogne :  Rabat soutient Madrid Un chef de parti nationaliste flamand veut construire une prison belge au Maroc L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Casa-Paris Orly 2ème ligne aérienne la plus fréquentée au monde Mis en examen, le Franco-marocain El Guerrab démissionne du LREM Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse La localité marocaine de Mhamid el Ghizlane est le meilluer endroit au monde pour observer les étoiles selon le magazine web "Blasting News" Le parlement européen rejette  sa recommandation sur l'élargissement du mandat de la Minurso aux droits de l’Homme  La ville palestinienne d'Hébron inscrite au patrimoine universel de l'Unesco La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Can'art et Culture
Kohen Mohamed et son bloc…
"Le Bloc des Contradictions" de Kohen Mohamed est un roman à lire d’une seule traite et se laisser agréablement emporter par la tendresse de la plume et la fermeté du bistouri. Tantôt, fondre dans un bloc de glace chavirant aux remparts de l’amour, tantôt se heurter aux contradictions d’un bloc de pierre harponnant la massue de l’adversité. Puis, entre émotion, passion et plaisir, découvrir que ce roman est un baume, un pacte acté intelligemment avec une société schizophrène voguant entre strass, religion, sabre et goupillon… Une socié- té injuste et arrogante, fauve des libertés individuelles… Et l’on reste perplexe, assoiffés, désireux et impatients. C’est ainsi que vint la chute. Un suspens vertigineux et surprenant couronné par un doux tableau, d’une infinie tendresse, une reconnaissance qui damne le pion à la faucheuse. « Le Bloc des Contradictions » est une leçon de vie habile qui a su apprivoiser toute sorte d’alchimie moléculaire». Eros, Agape et Philia opèrent. La symphonie commence, le banquet s’installe et l’on retrouve le philosophe. C’est le roman à lire … ici et maintenant… Kohen Mohamed est chirurgien en exercice à Casablanca, enfant d’une culture franco-marocaine et modeste dépositaire de ce double héritage qu’il cherche à restituer et à exalter en partie, en écrivant. Il semble trouver dans l’écriture une exultation des énergies positives et la consolation, qu’apportent la musicalité des mots et la profondeur des propos contre les imperfections de la vie. Avec un malin plaisir, il transcrit la spontanéité de l’idée brute pour prendre le futur en témoin du passé déjà mort et du présent qui se meurt. Il écrit pour que la mémoire triomphe du vécu et de l’indifférence et pour que les réminiscences ne se dissolvent pas dans la faillibilité de la mémoire sous la voracité du temps qui coule. Il écrit pour vanter la vie, dénoncer ses travers, conjurer les démons de la solitude et faire coïncider les vœux des amitiés et de l’amour au quotidien. Il écrit pour ne pas oublier
 
 

à lire aussi :
Festival Gnaoua, une magie renouvelée
20 ans d’amour célébré dans l’amour, c’est ce qu’a proposé la 20e édition du Festival Gnaoua et Musiques du Monde du 29 juin jusqu’au...
Villa Australia à la fondation ONA
La Fondation ONA organise le 1er juin 2017 une présentation du roman «Villa Australia» avec Habib Mazini à la Villa des arts de Casablanca. Le roman raconte l’agonie...
A Agadir,on a ri en amazigh...
 Les humoristes amazighes se sont pro- duits sur scène en fin de semaine à Agadir avec talent et beaucoup de gaieté, à l’occasion de la 11e édition du...
Quand les virtuoses du piano s’affrontent
Au fil des ans, le Concours International de Musique du Maroc, organisé chaque année par l’Orchestre Philharmonique du Maroc (OPM), s’est imposé naturellement comme...