Dernière minute ...
7 Américains disparus après la collision entre un destroyer américain et un navire philippin le 17 juin Daesh et Hamas se disputent la revendication du meurtre d'une policière israélienne à Al Qods Trump annule l’accord avec Cuba conclu par Obama Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Cargo saisi par la justice sud-africaine : L’OCP dénonce une décision en contradiction avec le droit international Incendie de la tour Grenfell: le bilan atteint 30 morts, 70 personnes portées disparues Une équipe maroco-allemande découvre le plus ancien Homo Sapiens, vieux de 300 mille ans,  à Jebel Irhoud (Maroc) Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario La RAM maintient ses 5 vols hebdomadaires vers Doha Après avoir entendu le samedi 03/6 Zafzafi à Casablanca le juge demande le prolongement de sa garde à vue  Le nombre de candidats au bac à nouveau en baisse : 325.191 contre 431.934  en 2016 L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Casablanca parmi les villes avec la plus forte densité de population au monde (WEF citant des données ONU) SM le roi Mohammed VI annule ses visites en Arabie saoudite et Egypte  Le Malawi ne reconnaît plus la Rasd Pour la 1ère fois Hamas accepte un Etat palestinien sur la base des frontières de 1967 Attaque chimique en Syrie : La France accable Bachar el-Assad Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Trump signe un décret abrogeant des mesures d'Obama sur le climat Le gouverneur de la province d’al-Hoceima limogé après les incidents violents qui secouent la ville  L'américain Akamai Technologie : Le Maroc offre la 3e meilleure connexion Internet en Afrique Tuberculose: Plus de 30.000 cas enregistrés au Maroc en 2016 La Zambie retire sa reconnaissance de la pseudo RASD Le Maroc souhaite adhérer à la CEDEAO La ligne 2 du tramway de Casablanca opérationnelle fin 2018 Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Canard +
Mes états drame Par Benky (2)

Depuis mon nouveau lieu de séjour temporaire de la Mecque où j’accomplis le rite de la Omra en compagnie de ma chère moitié, j’appelle mes ouailles survoltés au calme et de cesser leur passe d’armes via ces diaboliques réseaux sociaux. Si entre moi et Al Othmani c’est la guerre froide, entre mes ouailles c’est un début de la guerre civile qui s’installe à ciel ouvert. Je prie jour et nuit pour le retour de la paix au PJD. Je sens la colère monter crescendo des tréfonds du parti. Depuis que mon tombeur malgré lui a été propulsé avec la puissance d’un missile nucléaire à la tête du gouvernement pour me réduire à néant, nous sommes devenus les lampistes de la lampe. D’une humeur massacrante, les militants brûlent de bouffer du Othmani… Mais c’est moi qui les retiens. D’ailleurs, j’ai demandé à mon adjoint Soulaimane Al Amrani de monter au créneau à l’occasion de la Fête du Travail pour appeler les frères à afficher ne serait-ce qu’une union de façade et cesser leur pilonnage du gouvernement et de son sous-petit chef en désordre de bataille. Et de garder leurs cartouches pour la prochaine réunion des instances du parti pour procéder à une «évaluation institutionnelle» de la situation. Un euphémisme car mon successeur sans gloire ni panache aura droit aux semons de sa vie et en prendra pour son grade de petit soldat des Afarit. J’ai toujours été présent aux festivités du 1er Mai et ce depuis 2008. Pas Al Othmani qui commence très mal son mandat de Dernier ministre en ne se faisant pas inviter à cette fête symbolique pour prononcer son speech que je devine raide comme un piquet à l’adresse des pauvres travailleurs travaillés par trop de démagogie. Après tout, pas besoin qu’il assiste aux défilés: il a l’art de se défiler. La fête du travail est associée dans le monde entier au retour du beau temps et la joie des plaisirs retrouvés. Au Maroc, cette année, elle marque la fin du printemps benkiranien et le début de la descente aux enfers des islamistes. Pas muguet pour nous, juste des bouquets de cactus! J’ai toujours soupçonné que le PJD était truffé de sous-marins. Outre le Soussi d’Inezgane cornaqué par les forces du flouse, il y a le Aroubi de Kenitra qui vient de se dénoncer de manière flagrante en montrant son côté makhzénien. «Malgré l’absence de Benkirane du gouvernement, le PJD ne laissera pas tomber son peuple», a déclaré à l’occasion du 1er mai à Agadir Abdelaziz Rabbah qui s’est vu confier le sale boulot de la débenkiranisation. Regardez juste sa tronche et vous comprendrez que Rabbah le bien nommé est un faux islamiste. C’est un vrai tueur. Mais Benkirane ne va pas se laisser trucider, il sera le Frankenstein du quartier des Orangers qui hantera les nuits des traîtres.

à lire aussi :
Qui va réanimer les joujoux de Louardi ?
Mais où sont passés les fameux hélicoptères médicalisés de Houcine Louardi?Les accidents mortels se succèdent au Maroc sans que ce dispositif...
Le PAM JD arrive
C’est connu, rien n’est définitif en politique surtout au Maroc où les alliances ne se font pas sur la base d’affinités idéologiques et de convictions...
Adil Doui-Doui…
Le gouvernement Benkirane ne trouve pas grâce aux yeux de Adil Douiri qui a profité des travaux tenus, samedi 7 février à Casablanca, de l’alliance des...
Ban Ki-moon dérape à Tindouf
Mais quelle mouche a piqué le secrétaire général de l’ONU ? Pourquoi a-t-il fait fi de la neutralité qui doit être la sienne pour qualifier le Maroc de...