Dernière minute ...
Né à Barcelone, Mnauel Valls, l'ex premier minisre français qualifie le référendum indépendantiste catalan  de "folie" Art :70 œuvres originales de maîtres espagnols exposées au MMVI à Rabat Maroc : 32 établissements privés sanctionnées pour avoir donné des notes non méritées lors de l'année année scolaire 2016-2017 Institut Montaigne : "Le Maroc, tête de pont des investissements internationaux en Afrique" Macron a signé les ordonnances validant la réforme du Code du travail Référendum en Catalogne :  Rabat soutient Madrid Un chef de parti nationaliste flamand veut construire une prison belge au Maroc L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Casa-Paris Orly 2ème ligne aérienne la plus fréquentée au monde Mis en examen, le Franco-marocain El Guerrab démissionne du LREM Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse La localité marocaine de Mhamid el Ghizlane est le meilluer endroit au monde pour observer les étoiles selon le magazine web "Blasting News" Le parlement européen rejette  sa recommandation sur l'élargissement du mandat de la Minurso aux droits de l’Homme  La ville palestinienne d'Hébron inscrite au patrimoine universel de l'Unesco La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Côté Basse Cour
Médi 1 TV très peu cathodique
Avis aux présentateurs de Médi1 TV: si par inadvertance vous prononcez Sahara occidental en lieu et place de Sahara marocain, vous vous exposez immédiatement à une mesure de suspension et même à une « enquête professionnelle et administrative instruite par la direction de la chaîne (…) afin «d’établir les responsabilités, dévoiler les circonstances de cet acte inacceptable et prendre les mesures légales qui s’imposent.» Estimez-vous heureux si vous n’êtes pas menacé de guillotine sur la place publique ! La journaliste Soumia Dghoughi l’a appris à ses dépens lors de la présentation de l’émission « Afrique Soir » diffusée dans la soirée du vendredi 21 avril. Plus grave encore, notre consoeur dit n’avoir été ni appelée ni convoquée par les responsables suite à ce qui est arrivé. Sans même lui demander des explications, la chaîne a cru nécessaire de se fendre de ce communiqué de presse injustement accablant pour la journaliste curieusement jetée en pâture pour une méprise qui ne méritait pas une telle surdramatisation ! du coup, l’affaire fera grand bruit sur les réseaux sociaux où Soumia Dghoughi bénéficiera d’un grand élan de solidarité face à une décision qui en dit long sur les vieux réflexes où sont encore cadenassés les mentalités des dirigeants de l’audiovisuel public. Des réflexes qui sont en tout cas en décalage par rapport à l’allure générale de Médi1 tv qui, à en juger par ses programmes, se veut moderne, créative et décomplexée. Juste un maquillage télé ?
 
 

à lire aussi :
Du grand ciné avec Maroc Telecom
Maroc Telecom lance en exclusivité le Service de Vidéo à la demande par abonnement SVod qui donne accès à un large éventail de films et séries...
ADM veut des automates dociles
Investir davantage dans les nouvelles technologies pour hisser les infrastructures autoroutières et le service rendu aux usagers aux standards internationaux, telle est la réponse de la...
Moulahom s’énerve
«Les rapports de la Banque mondiale ne sont pas paroles d'évangile», a lancé Moulahom Hafid en réponse à une question sur les critiques portées entre...
Les palmiers brûlent
La pub télévisuelle commandée par le Haut-Commissariat aux eaux et forêts et à la lutte contre la désertification qui passe quotidiennement à...