Dernière minute ...
Né à Barcelone, Mnauel Valls, l'ex premier minisre français qualifie le référendum indépendantiste catalan  de "folie" Art :70 œuvres originales de maîtres espagnols exposées au MMVI à Rabat Maroc : 32 établissements privés sanctionnées pour avoir donné des notes non méritées lors de l'année année scolaire 2016-2017 Institut Montaigne : "Le Maroc, tête de pont des investissements internationaux en Afrique" Macron a signé les ordonnances validant la réforme du Code du travail Référendum en Catalogne :  Rabat soutient Madrid Un chef de parti nationaliste flamand veut construire une prison belge au Maroc L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Casa-Paris Orly 2ème ligne aérienne la plus fréquentée au monde Mis en examen, le Franco-marocain El Guerrab démissionne du LREM Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse La localité marocaine de Mhamid el Ghizlane est le meilluer endroit au monde pour observer les étoiles selon le magazine web "Blasting News" Le parlement européen rejette  sa recommandation sur l'élargissement du mandat de la Minurso aux droits de l’Homme  La ville palestinienne d'Hébron inscrite au patrimoine universel de l'Unesco La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Côté Basse Cour
Un Derham qui ne vaut pas un saoul...
La vidéo, qui a circulé à grande échelle, a fait à la fois rire et scandaliser les internautes. On y voit un jeune en état d’ébriété consommer de l’alcool tout en roulant au volant de sa Ferrari! Une autre séquence le montre presque ivre mort, l’avant de la voiture endommagée suite à un accident qu’il a provoqué lundi 18 avril en percutant trois véhicules à l’arrêt dans un feu rouge à Rabat. Tout à son étourdissement, notre bambocheur dangereux, qui a un côté dandy, s’est même permis d’ironiser sur le travail du policier constater venu dresser le PV de l’accident. Mais qui est ce noctambule ivre comme une soupe ? Renseignement pris, il s’agit du neveu de Hassan Derham, le richissime potentat de Laâyoune. Poursuivant ses études en France, ce fils à papa est revenu au Maroc, le temps d’écluser en festoyant dangereusement entre copains et coquins une partie de la fortune dont il a hérité en vendant les actions que détenait son père, Mohamed Derham mort l’année dernière, dans la société familiale de distribution du carburant « Sahara ». Après le buzz provoqué par ces scènes délirantes, la DGSN s’est saisie de ce fait divers croustillant en annonçant la suspension provisoire de deux policiers dont un inspecteur de police, pour abus et dysfonctionnements professionnels commis lors de la procédure de constatation de l’accident. Donc pas d’impunité pour celui qui croyait pouvoir tout se permettre car appartenant au clan des Derham. Mais quelle sentence pour celui que beaucoup pensent qu’il ne mérite aucune clémence ? Descendre en l’espace d’une heure trois bouteilles de whisky blue label d’affilée sans tituber ?
 
 

à lire aussi :
Benkirane entre courants d’air et trous de mémoire
A force de répondre à toutes les invitations y compris les cérémonies de baptêmes et de mariages, de gérer des dossiers compliqués qui le...
Le ministère des MRE célèbre les journalistes marocaines du monde
Le ministère chargé des Marocains Résidant à l'Etranger (MRE) et des Affaires de la migration a rendu, samedi 7 mars à Rabat, un vibrant hommage à 51 femmes...
Le Maroc, future monarchie pétrolière ?
Le Maroc future monarchie pétro-lière ? C’est ce que laisse croire «Longreach Oil and Gas Ltd» qui opère à Sidi Mokhtar, dans la province...
Des chiffres et un désert…
 Les lois de finances au Maroc se suivent et se ressemblent. Toujours dominées par cette vision comptable basée sur les recettes et dépenses. Le projet de budget 2018 ne...