Dernière minute ...
SM le roi Mohammed VI annule ses visites en Arabie saoudite et Egypte 9e circonscription : La presse algérienne s'indigne du retrait de candidature de Leila Aichi Après l'abandon de la Suède des poursuites contre lui, Julian Assangeva demanderait l'asile politique à la France L'adjoint de l'ambasssadeur du Maroc à Sainte Lucie agrésé physiquement par un diplomate algérien lors d'une réunion d'un comite onusien  Macron élu avec  20.753.797  voix soit 66,10% des suffrages exprimés  contre 10.664.118 pour Le Pen (33,90%)  Le Malawi ne reconnaît plus la Rasd Trump se dit « honoré » de rencontrer Kim Jong-un « si les conditions sont réunies » Pour la 1ère fois Hamas accepte un Etat palestinien sur la base des frontières de 1967 Le programme Al Othmani approuvé mercredi 26 avril par 208 voix, 91 députés ont voté contre et 40 se sont abstenus Attaque chimique en Syrie : La France accable Bachar el-Assad Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le transport et le résidentiel, principaux consommateurs d'énergie avec un total de 59,8  Trump signe un décret abrogeant des mesures d'Obama sur le climat Le gouverneur de la province d’al-Hoceima limogé après les incidents violents qui secouent la ville  L'américain Akamai Technologie : Le Maroc offre la 3e meilleure connexion Internet en Afrique Tuberculose: Plus de 30.000 cas enregistrés au Maroc en 2016 Donald Trump accuse Obama de l'avoir mis sur écoute à la Trump Tower La Zambie retire sa reconnaissance de la pseudo RASD Le Maroc souhaite adhérer à la CEDEAO La ligne 2 du tramway de Casablanca opérationnelle fin 2018 Le Nigéria confirme le projet de gazoduc ouest-africain allant jusqu’au Maroc Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole Le Groupe OCP s’engage à dessaler l’eau de mer à El Jadida à l’horizon 2020 Le Crédit Agricole du Maroc met à la  disposition du secteur primaire la somme de  30 MMDH sur la période 2014-2018 

Canard +
El Hafi, l’homme qui veut s’enraciner
L’imbroglio se poursuit autour du Haut commissariat aux Eaux et Forêts. Alors qu’il a assisté à la cérémonie de passation de pouvoirs avec le secrétaire d’Etat chargé du Développement rural et des Eaux et Forêts Hammou Ouhelli en présence du ministre de tutelle Aziz Akhannouch, Abdeladdim El Hafi a changé curieusement d’avis le lendemain en se rendant à son bureau attenant au siège du ministère de l’Agriculture ! Ainsi M. El Hafi, qui a dû faire appel à un appui important dans l’establishment, a-t-il refusé de passer la main, considérant certainement que le Haut Commissariat aux Eaux et Forêts sur lequel il règne sans partage depuis 2004 était sa chose, sa propriété… En agissant ainsi, il s’’est installé dans le déni de la réalité en allant jusqu’à contester la nomination royale qui a conféré à Aziz Akhannouch, en plus de l’Agriculture, la Pêche et le Développement rural, la haute main sur le secteur des Eaux et Forêts ! A ses collaborateurs et aux responsables des différentes délégations, il entreprend alors d’envoyer une note de service les informant qu’il est toujours Haut commissaire aux Eaux et forêts et qu’à ce titre ils ne doivent appliquer que les instructions émanant de lui. Une situation surréaliste puisque le ministre Aziz Akhannouch s’est rendu lui aussi dans les locaux du Haut commissariat pendant que El Hafi était claquemuré dans son bureau. Du coup, le personnel des Eaux et Forêts s’en trouve perdu, ne sachant à quel patron se vouer. Abdelaadim El Hafi ou Aziz Akhannouch et Hammou Ouhelli ? En fait, les fonctionnaires du haut commissariat, tous grades confondus, ont soif de changement. Ils auraient bien aimé se mettre sous la tutelle du ministère de l’Agriculture et se débarrasser d’un patron très peu apprcié qui n’agissait qu’à sa guise, faisant tomber ses foudres sur les collaborateurs non béninouiouistes qu’il prend un malin plaisir à muter pour indiscipline. Un autoritarisme qui a eu comme conséquence de vider l’institution de ses cadres valables et compétents qui n’ont pas supporté d’être traités comme des godillots. Vétérinaire de formation, ex-secrétaire général du ministère de l’Agriculture et ex-secré- taire d'Etat à la Mise en valeure agricole Abdelaadim El Hafi, qui affecte d’avoir de la branche, s’estime-il assez bien enraciné pour ne pas tomber comme une feuille morte ?
 
 

à lire aussi :
Quand Boulif dérape
Mohamed Najib Boulif n’est pas seulement un ministre relégué au transport terrestre meurtrier, c’est aussi un metteur au point hors pair qui signe lui-même ce...
Chabat vit ces derniers jours
Le tonitruant secrétaire géné- ral de l'Istiqlal est en train de vivre ses derniers jours (politiques). Les ultimes estocades portées à hamid Chabat sont venues des...
L’Istiqlal se victimise
Pas un seul mot au lendemain de l’annonce des résultats des communales et régionales du 4 septembre dans les organes de presse de l’Istiqlal (L’Opinion et Al Alam). Ni...
Chabat, geste sacrificiel
Contre toute attente, Hamid Chabat a déposé jeudi 17 décembre sa démission du conseil communal de Fès et du conseil de l'arrondissement de Zouagha. Le leader de...