Dernière minute ...
La résolution sur le Sahara adoptée à l'unanimité le 28/4/17 par le conseil de sécurité, le mandat de la Minurso prorogé d'un an Le programme Al Othmani approuvé mercredi 26 avril par 208 voix, 91 députés ont voté contre et 40 se sont abstenus Attaque chimique en Syrie : La France accable Bachar el-Assad Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Un attentat le 20 avril contre un car de police sur les Champs Elysées, 1 policier tué et 2 autres blessés Attaque chimique en Syrie: La Russie oppose son veto au conseil de sécurité L'explosion dans le métro de Saint-Pétersbourg fait au moins 14 morts Le transport et le résidentiel, principaux consommateurs d'énergie avec un total de 59,8  Trump signe un décret abrogeant des mesures d'Obama sur le climat Le gouverneur de la province d’al-Hoceima limogé après les incidents violents qui secouent la ville  L'américain Akamai Technologie : Le Maroc offre la 3e meilleure connexion Internet en Afrique Casablanca parmi les villes les plus chères au monde Tuberculose: Plus de 30.000 cas enregistrés au Maroc en 2016  L’évasion fiscale coûte près de 2,5 milliards de dollars par an au Maroc Donald Trump accuse Obama de l'avoir mis sur écoute à la Trump Tower Egypte : Moubarak acquitté pour la mort de manifestants en 2011 La Zambie retire sa reconnaissance de la pseudo RASD Délit de patronyme : Mohamed Ali Jr et sa  mère Khalilah Camacho-Ali, une ex-épouse du célèbre boxeur, ont  été retenus en rentrant aux Le Maroc souhaite adhérer à la CEDEAO Selon l’ONP, avec plus de 4 millions de tonnes de poisson pêché par an, le Maroc est le 1er producteur de poissons en Afrique et 25e mondial La ligne 2 du tramway de Casablanca opérationnelle fin 2018 Le Nigéria confirme le projet de gazoduc ouest-africain allant jusqu’au Maroc Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir Le Maroc, 2e pays africain à s’engager à réduire ses émissions de GES de 42 % à l’horizon 2030 La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole Le Groupe OCP s’engage à dessaler l’eau de mer à El Jadida à l’horizon 2020 Le Crédit Agricole du Maroc met à la  disposition du secteur primaire la somme de  30 MMDH sur la période 2014-2018 

Côté Basse Cour
Le mélange Mélenchon
Vous avez aimé le Macron qui joue la danse du ventre, version marocaine? Vous allez adorer Jean Luc Mélenchon en fils du terroir. Sauf que le Mélenchon, lui est un malin qui jusqu’à présent n’a jamais dit que sa première visite à l’étranger s’il est élu chef d’etat serait consacrée au royaume, encore moins qu’il démarrerait sa campagne à Tanger dont il est natif mais dont il n’a que rarement fat état. Le Maroc, le transfuge du PS y va régulièrement en vacances mais pour les élections, c’est autre chose, le candidat de « La France insoumise » qui monte dans les sondages a retenu la leçon. Pas question de refaire la même chose qu’il y a cinq ans. Au lieu de mettre en avant, sous les vivats de la foule, son enfance au Maroc et de vanter le « mé- tissage», cette «chance» et cette croyance martelée «qu’il n’y a pas d’avenir pour la France sans les Arabes et les Berbères du Maghreb», l’enfant terrible de la politique française fait «cette promesse à ceux qui nous écoutent de l’autre côté de la Méditerranée : vous avez ici ce peuple français, fraternel, bigarré, composite qui vous ouvre les bras». Ce discours de campagne sur le thème de l’immigration était mal passé malgré le traumatisme provoqué par le quinquennat de Nicolas Sarkozy qui a multiplié les provocations sur les migrants. Ce qui a poussé Jean-Luc Mélenchon à faire marche arrière puisqu’il s’est contenté de faire de la poésie. «Vous voici vous autres, le peuple central, celui qui aspire à vivre de son travail, de ses inventions, de ses poèmes, de son goût d’amour pour les autres. et vous avez maintenu allumée sous la cendre la braise qui dorénavant incendie de nouveau nos clameurs et nos enthousiasmes», a lancé celui qui avait déjà porté les couleurs du Front de gauche lors de l’élection présidentielle de 2012 (11,10% des voix). et le Maghreb, le Maroc natal, la 9ième circonscription, ce réservoir utile de votes français ? et bien, tout simplement, le renard de la politique hexagonale a opté pour une stratégie particulière, un double discours, une ligne dure pour les Français du cru, auprès desquels il joue volontiers les offusqués pour critiquer l’installation de Renault à Tanger, une décision motivée par des salaires inférieurs à ceux des ouvriers français qui sont les dindons de la farce et pour l’électorat français du Maroc, il vante la politique de régularisation des immigrés adoptée par le Royaume. Mais ce qui menace le plus la présidentielle, vu du Maroc, c’est la perspective d’un taux d’abstention important (de 80% chez les français expatriés au Maroc, contre 42% en France pour les Présidentielle de 2012). d’où la mobilisation de nombreux Fran- çais qui ont créé un mouvement soutenu par un site « Allonsvoter.org» pour casser la spirale de cette désaffection qui touche traditionnellement les Français de l’étranger.
 
 

à lire aussi :
Nos baudets sont compétitifs
Un produit marocain est convoité particulièrement par la Chine : les ânes ! Voilà qui est de nature à booster le commerce entre les deux pays largement favorable...
La Fondation Attijari ne perd pas le nord
La Fondation Attijariwafa bank a organisé vendredi 13 novembre à Tanger la 13ème édition de son cycle de conférences «Echanger pour mieux comprendre»....
L’Apebi nouvelle est arrivée
«Fédérer et dévelop per», c’est la devise qui a permis au duo Saloua Karkri Belkeziz-Aziz Daddane d’être élu respectivement président...
Très chère auto-construction
Les adeptes de l’auto construction doivent, en vertu des dispositions du projet de budget 2016, payer plus cher le mètre carré couvert au titre de la contribution sociale de...