Dernière minute ...
Marathon des sables 2018: Rachid El Morabity remporte son 6ème titre Energie : Total dément vouloir racheter la Samir Samedi 14 avril,  00h55 GMT : de fotes explosions entendues à Damas, Trump a ordonné des frappes contre la Syrie avec la participation de la France et la Grande Bretagne Découverte récente des plus anciennes traces d’ADN humain en Afrique à Taforalt au Maroc Le Roi Mohammed VI a été opéré avec succès en France pour arythmie cardiaque Véhicule de transport avec chauffeur (VTC): Fin de course pour Uber Maroc CAF 2018: Le WAC remporte sa première super coupe Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Barrage à Rabat: L'eau est conforme aux normes marocaines de qualité Le président guinéen Alpha Condé: Le retour du Maroc à l’UA renforce l’unité africaine ONU: les colonies juives sur les territoires palestiniens occupés sont "illégales" Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Vote à l’AG de l’ONU sur Jérusalem :  Sur 193 pays membres, 128 ont dit non à la décision de Trump, 9 oui et 35 se sont abstenus  Le ministre ivoirien de l'Industrie et des Mines Jean Claude Brou est le nouveau président de la Commission de la CEDEAO Fermeture définitive de la prison locale Salé 1 (Zaki) Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint L'Autriche est le seul pays de l'UE où l'extrême droite participe au gouvernement Jacob Zuma quitte la présidence de l'ANC  Trump  reconnait Jérusalem comme capitale d'Israël A Abidjan, le Maroc se qualifie au Mondial 2018 sans encaisser aucun but  Moody’s : " les perspectives pour le système bancaire marocain sont positives" Maroc : 32 établissements privés sanctionnées pour avoir donné des notes non méritées lors de l'année année scolaire 2016-2017 L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse La ville palestinienne d'Hébron inscrite au patrimoine universel de l'Unesco La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Côté Basse Cour
Le mélange Mélenchon
Vous avez aimé le Macron qui joue la danse du ventre, version marocaine? Vous allez adorer Jean Luc Mélenchon en fils du terroir. Sauf que le Mélenchon, lui est un malin qui jusqu’à présent n’a jamais dit que sa première visite à l’étranger s’il est élu chef d’etat serait consacrée au royaume, encore moins qu’il démarrerait sa campagne à Tanger dont il est natif mais dont il n’a que rarement fat état. Le Maroc, le transfuge du PS y va régulièrement en vacances mais pour les élections, c’est autre chose, le candidat de « La France insoumise » qui monte dans les sondages a retenu la leçon. Pas question de refaire la même chose qu’il y a cinq ans. Au lieu de mettre en avant, sous les vivats de la foule, son enfance au Maroc et de vanter le « mé- tissage», cette «chance» et cette croyance martelée «qu’il n’y a pas d’avenir pour la France sans les Arabes et les Berbères du Maghreb», l’enfant terrible de la politique française fait «cette promesse à ceux qui nous écoutent de l’autre côté de la Méditerranée : vous avez ici ce peuple français, fraternel, bigarré, composite qui vous ouvre les bras». Ce discours de campagne sur le thème de l’immigration était mal passé malgré le traumatisme provoqué par le quinquennat de Nicolas Sarkozy qui a multiplié les provocations sur les migrants. Ce qui a poussé Jean-Luc Mélenchon à faire marche arrière puisqu’il s’est contenté de faire de la poésie. «Vous voici vous autres, le peuple central, celui qui aspire à vivre de son travail, de ses inventions, de ses poèmes, de son goût d’amour pour les autres. et vous avez maintenu allumée sous la cendre la braise qui dorénavant incendie de nouveau nos clameurs et nos enthousiasmes», a lancé celui qui avait déjà porté les couleurs du Front de gauche lors de l’élection présidentielle de 2012 (11,10% des voix). et le Maghreb, le Maroc natal, la 9ième circonscription, ce réservoir utile de votes français ? et bien, tout simplement, le renard de la politique hexagonale a opté pour une stratégie particulière, un double discours, une ligne dure pour les Français du cru, auprès desquels il joue volontiers les offusqués pour critiquer l’installation de Renault à Tanger, une décision motivée par des salaires inférieurs à ceux des ouvriers français qui sont les dindons de la farce et pour l’électorat français du Maroc, il vante la politique de régularisation des immigrés adoptée par le Royaume. Mais ce qui menace le plus la présidentielle, vu du Maroc, c’est la perspective d’un taux d’abstention important (de 80% chez les français expatriés au Maroc, contre 42% en France pour les Présidentielle de 2012). d’où la mobilisation de nombreux Fran- çais qui ont créé un mouvement soutenu par un site « Allonsvoter.org» pour casser la spirale de cette désaffection qui touche traditionnellement les Français de l’étranger.
 
 

à lire aussi :
BeIN Sports, une affaire qui se dégonfle
En apparence, BeIN Sports est une belle affaire rentable. Mais la réalité est toute autre. La chaîne qatarie, qui a certes réussi à séduire plus de 3 millions...
Allez Nizar !
Les chances de hamid Chabat de décrocher un second mandat à la tête de l’Istiqlal s’amenuisent au fil des jours. Au lieu de fédérer autour de sa...
Coca invente Caca cola
La police nord-irlandaise a lancé ce mardi une enquête des plus invraisemblables. Le quotidien britannique The Guardian rapporte en effet la découverte de ce qui semble être...
Tazi dans de mauvais draps
Au lieu de s’ingénier à chercher à chaque fois des poux aux autorités locales en jouant les provocateurs, Karim Tazi devrait plutôt se soucier des normes de...