Dernière minute ...
10 ans de plus au Gabon pour Maroc Telecom La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 Une tentative d'Algérie et du Venezuela de nuire au Maroc mise en échec au Comité de décolonisation de l’ONU L’organisme onusien de lutte contre la désertification (CLD) : 60 millions de réfugiés "marcheront" sur l’Afrique du Nord et l’Europe d’ici 2020 L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Trump annule l’accord avec Cuba conclu par Obama Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Cargo saisi par la justice sud-africaine : L’OCP dénonce une décision en contradiction avec le droit international Une équipe maroco-allemande découvre le plus ancien Homo Sapiens, vieux de 300 mille ans,  à Jebel Irhoud (Maroc) Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario La RAM maintient ses 5 vols hebdomadaires vers Doha Le nombre de candidats au bac à nouveau en baisse : 325.191 contre 431.934  en 2016 L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Casablanca parmi les villes avec la plus forte densité de population au monde (WEF citant des données ONU) SM le roi Mohammed VI annule ses visites en Arabie saoudite et Egypte  Le Malawi ne reconnaît plus la Rasd Pour la 1ère fois Hamas accepte un Etat palestinien sur la base des frontières de 1967 Attaque chimique en Syrie : La France accable Bachar el-Assad Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Trump signe un décret abrogeant des mesures d'Obama sur le climat L'américain Akamai Technologie : Le Maroc offre la 3e meilleure connexion Internet en Afrique La Zambie retire sa reconnaissance de la pseudo RASD Le Maroc souhaite adhérer à la CEDEAO La ligne 2 du tramway de Casablanca opérationnelle fin 2018 Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Côté Basse Cour
Nos baudets sont compétitifs
Un produit marocain est convoité particulièrement par la Chine : les ânes ! Voilà qui est de nature à booster le commerce entre les deux pays largement favorable à Pékin qui inonde le marché marocain de toutes sortes de produits bas de gamme. Ce n’est pas bête du tout. Selon la revue américaine, Global Risk Insights – GRI, le Royaume se positionne, de plus en plus fortement sur le marché chinois des baudets où le label national, considéré comme compétitif, répond parfaitement aux normes phytosanitaires locales. Avec cette reconnaissance flatteuse, le Maroc ne devrait plus se faire dé- cerner le bonnet d’âne côté conquête commerciale à l’international. En Chine, qui en importe chaque année quelque 80.000 asiniens en provenance d’Afrique pour compenser son déficit en la matière, le bourricot a des vertus importantes, prisé notamment pour sa gélatine utilisée dans la médecine traditionnelle pour favoriser la fluidité de la circulation sanguine ou arrêter les hémorragies sévères. Vivement une multinationale des ânes… Avec cette force de frappe commerciale hautement intelligente, il y a de quoi faire l’âne pour tirer du son et même tourner l’usine du monde en bourrique. 

à lire aussi :
BeIN Sports, une affaire qui se dégonfle
En apparence, BeIN Sports est une belle affaire rentable. Mais la réalité est toute autre. La chaîne qatarie, qui a certes réussi à séduire plus de 3 millions...
Allez Nizar !
Les chances de hamid Chabat de décrocher un second mandat à la tête de l’Istiqlal s’amenuisent au fil des jours. Au lieu de fédérer autour de sa...
Le mélange Mélenchon
Vous avez aimé le Macron qui joue la danse du ventre, version marocaine? Vous allez adorer Jean Luc Mélenchon en fils du terroir. Sauf que le Mélenchon, lui est un malin qui...
Ambiance bon enfant au Canard
La rédaction du Canard Libéré et sa consoeur de Maroc Hebdo International ont reçu dans la matinée du jeudi 27 novembre la visite de trois classes de la 4e...