Dernière minute ...
La Rochelle : la douane française a saisi le 21/10/17 à bord d'un camion immatriculé au Maroc près de 2,3 T de cannabis d'une valeur de 17 M€.   La banque participative Al Akhdar Bank (Groupe GCAM) démarre en novembre 2017 Né à Barcelone, Manuel Valls, l'ex premier minisre français qualifie le référendum indépendantiste catalan  de "folie" Art :70 œuvres originales de maîtres espagnols exposées au MMVI à Rabat Maroc : 32 établissements privés sanctionnées pour avoir donné des notes non méritées lors de l'année année scolaire 2016-2017 Institut Montaigne : "Le Maroc, tête de pont des investissements internationaux en Afrique" Macron a signé les ordonnances validant la réforme du Code du travail Référendum en Catalogne :  Rabat soutient Madrid Un chef de parti nationaliste flamand veut construire une prison belge au Maroc L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Casa-Paris Orly 2ème ligne aérienne la plus fréquentée au monde Mis en examen, le Franco-marocain El Guerrab démissionne du LREM Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse La localité marocaine de Mhamid el Ghizlane est le meilluer endroit au monde pour observer les étoiles selon le magazine web "Blasting News" Le parlement européen rejette  sa recommandation sur l'élargissement du mandat de la Minurso aux droits de l’Homme  La ville palestinienne d'Hébron inscrite au patrimoine universel de l'Unesco La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Côté Basse Cour
Allez Nizar !
Les chances de hamid Chabat de décrocher un second mandat à la tête de l’Istiqlal s’amenuisent au fil des jours. Au lieu de fédérer autour de sa candidature, il ne réussit qu’à diviser. Résultat : Plus de la moitié du comité exécutif du parti lui est aujourd’hui hostile et l’idée commence à faire son chemin d’organiser sa destitution. Les contestataires ont diffusé vendredi dernier un communiqué commun où ils ont condamné ses agissements qui sapent à leurs yeux les fondements de l’Istiqlal tout en plaidant pour un redressement du parti, devenue une brebis égarée, pour le «remettre sur la bonne voie ». du pouvoir ? Grâce à Chabat l’inconscient, le plus vieux parti du Maroc, qui a toujours biberonné au pouvoir depuis l’indépendance du pays, s’est retrouvé malgré lui pour la deuxième fois sur les bancs inconfortables de l’opposition. Nizar Baraka, candidat à la succession de l’ex-maire de Fès, a pour mission de faire revenir les Istiqlaliens, qui ces derniers temps s’aiment d’amour tendre, au paradis des affaires. Allez, Nizar !
 
 

à lire aussi :
BeIN Sports, une affaire qui se dégonfle
En apparence, BeIN Sports est une belle affaire rentable. Mais la réalité est toute autre. La chaîne qatarie, qui a certes réussi à séduire plus de 3 millions...
Nos baudets sont compétitifs
Un produit marocain est convoité particulièrement par la Chine : les ânes ! Voilà qui est de nature à booster le commerce entre les deux pays largement favorable...
Rixe de bar à l’Istiqlal
La réunion des organisations parallèles de l’Istiqlal du samedi 1er avril à Rabat a tourné au pugilat et aux actes de vandalisme. à voir ces scènes de...
Le mélange Mélenchon
Vous avez aimé le Macron qui joue la danse du ventre, version marocaine? Vous allez adorer Jean Luc Mélenchon en fils du terroir. Sauf que le Mélenchon, lui est un malin qui...