Dernière minute ...
10 ans de plus au Gabon pour Maroc Telecom La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 Une tentative d'Algérie et du Venezuela de nuire au Maroc mise en échec au Comité de décolonisation de l’ONU L’organisme onusien de lutte contre la désertification (CLD) : 60 millions de réfugiés "marcheront" sur l’Afrique du Nord et l’Europe d’ici 2020 L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Trump annule l’accord avec Cuba conclu par Obama Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Cargo saisi par la justice sud-africaine : L’OCP dénonce une décision en contradiction avec le droit international Une équipe maroco-allemande découvre le plus ancien Homo Sapiens, vieux de 300 mille ans,  à Jebel Irhoud (Maroc) Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario La RAM maintient ses 5 vols hebdomadaires vers Doha Le nombre de candidats au bac à nouveau en baisse : 325.191 contre 431.934  en 2016 L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Casablanca parmi les villes avec la plus forte densité de population au monde (WEF citant des données ONU) SM le roi Mohammed VI annule ses visites en Arabie saoudite et Egypte  Le Malawi ne reconnaît plus la Rasd Pour la 1ère fois Hamas accepte un Etat palestinien sur la base des frontières de 1967 Attaque chimique en Syrie : La France accable Bachar el-Assad Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Trump signe un décret abrogeant des mesures d'Obama sur le climat L'américain Akamai Technologie : Le Maroc offre la 3e meilleure connexion Internet en Afrique La Zambie retire sa reconnaissance de la pseudo RASD Le Maroc souhaite adhérer à la CEDEAO La ligne 2 du tramway de Casablanca opérationnelle fin 2018 Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Et Batati et Batata
La guerre aux voleurs de …papier hygiénique
Les vols de papier hygiénique, endémiques dans les toilettes publiques en Chine, subissent un coup d'arrêt avec l'installation de dispositifs de reconnaissance faciale qui rationnent les quantités attribuées à chaque utilisateur. Lorsqu'un groupe de vieilles dames font leur pause pipi dans un parc du sud de Pékin, une voix synthétique les accueille aux petits coins : « Bienvenue ! Merci de vous placer dans la zone de reconnaissance faciale ». Une par une, elles se placent obligeamment à l'intérieur d'un carré jaune en attendant que leur visage apparaisse au centre d'un écran bleu accroché au mur. Après quelques secondes, la machine leur distribue leur dû : 60 centimètres de papier, pas un de plus
 
 

à lire aussi :
Les livreurs de repas sont des robots
L a startup Marble a permis à San Francisco de devenir la première ville à pouvoir goûter des repas livrés par robot, confiante dans le fait que ce genre de service...
Bordeaux : il vole les voitures des curés
« Tu ne voleras point », un fidèle paroissien a bravé le commandement divin et volé les voitures de deux curés, à l'heure de la messe, avant de devoir...
L'italien qui veut vendre des mocassins... en or
Antonio Vietri s'est lancé dans un pari un peu fou : vendre des chaussures tressées en or 24 carats. La cible privilégiée de cet artisan installé dans le nord de...
CutreCon, le festival des navets au ciné
Piètres acteurs, scenarii déplorables et réalisateurs médiocres. Et si le mauvais cinéma devenait un objet de culte ? Au Festival "CutreCon" de Madrid les navets et...