Dernière minute ...
10 ans de plus au Gabon pour Maroc Telecom La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 Une tentative d'Algérie et du Venezuela de nuire au Maroc mise en échec au Comité de décolonisation de l’ONU L’organisme onusien de lutte contre la désertification (CLD) : 60 millions de réfugiés "marcheront" sur l’Afrique du Nord et l’Europe d’ici 2020 L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Trump annule l’accord avec Cuba conclu par Obama Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Cargo saisi par la justice sud-africaine : L’OCP dénonce une décision en contradiction avec le droit international Une équipe maroco-allemande découvre le plus ancien Homo Sapiens, vieux de 300 mille ans,  à Jebel Irhoud (Maroc) Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario La RAM maintient ses 5 vols hebdomadaires vers Doha Le nombre de candidats au bac à nouveau en baisse : 325.191 contre 431.934  en 2016 L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Casablanca parmi les villes avec la plus forte densité de population au monde (WEF citant des données ONU) SM le roi Mohammed VI annule ses visites en Arabie saoudite et Egypte  Le Malawi ne reconnaît plus la Rasd Pour la 1ère fois Hamas accepte un Etat palestinien sur la base des frontières de 1967 Attaque chimique en Syrie : La France accable Bachar el-Assad Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Trump signe un décret abrogeant des mesures d'Obama sur le climat L'américain Akamai Technologie : Le Maroc offre la 3e meilleure connexion Internet en Afrique La Zambie retire sa reconnaissance de la pseudo RASD Le Maroc souhaite adhérer à la CEDEAO La ligne 2 du tramway de Casablanca opérationnelle fin 2018 Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Ouac-Ouac
Toilettes bio
Une révolution est en train de naître dans le domaine des chiottes. «Il s’agit de latrines totalement étanches et isolées du milieu extérieur.», nous apprend une dépêche appétissante de la MAP. Chaque toilette est formée de deux cuvettes séparatrices avec un trou chacun, l’une destinée à l’urine et l’autre aux excréments, indique Mohamed Yacoubi Khebiza, président de l’association marocaine de biotechnologie microbienne et de protection des ressources naturelles (Microbiona), qui explique avoir installé en 2013 des toilettes sèches pour la première fois au Maroc dans la région d’Errachidia. Objectif de ce nouveau dispositif: Faire ses besoins sans recourir à l’eau: «C’est l’objectif des toilettes sèches qui représentent véritablement une révolution douce dans la valorisation des déchets humains pour en faire une précieuse source de fertilisants», nous apprend cette dépêche très parfumée. On aura bientôt sur le marché des tomates fertilisées au caca. On n’arrête pas le progrès ! Cette invention est conçue, argue son promoteur, pour économiser jusqu’à 20% de la ressource hydrique domestique qui évacue urine et autres matières résiduelles de la digestion. Pas de souci à se faire, tout baigne dans le plus aromatisé des mondes : «Non, il n’y a aucun problème d’odeur, ni de contamination fécale des sols agricoles et des cultures par la suite, contrairement à ce qu’on pourrait penser», explique M. Khebiza qui ne trouve que des avantages à son système : préservation des ressources en eau, protection des sols, réduction des rejets polluants dans l’environnement avec en prime une amélioration de la qualité de vie et des conditions sanitaires des habitants. En somme que du bonheur certifié sans odeur ! L’histoire ne dit pas si cette belle trouvaille a des chances de contribuer à la création d’emplois via la création d’une filière professionnelle de fouillemerde… 

à lire aussi :
Les perles de Benkirane
Abdelilah Benkirane a pris une drôle d’habitude. Celle de ne jamais se séparer de son chapelet (tsabih) y compris lorsqu’il reçoit des personnalités locales ou...
Chaâbi Liliskane fait des victimes à Agadir
A Agadir, Chaâbi Lil Iskane fait aussi des mécontents. En effet, une vingtaine de familles ont protesté, lundi 2 février 2015, devant l’agence locale de la filiale...
Ceux qui bossent et ceux qui bullent
On n’a pas beaucoup entendu les officiels marocains à la 328e session du Conseil d'administration du Bureau International du Travail qui s’est tenue à Genève du 27...
Marrakech, la mauvaise étoile de Ely-Michel Ruimy
I l est de plus en plus visible et il dérange autant les requins de l’immobilier que la corporation des hôteliers de luxe. Et pourtant Ely-Michel Ruimy qui n’est pas vraiment...