Dernière minute ...
Pas d'augmentation des tarifs de la vignette auto en 2019 au Maroc (Gouvernement) Le PIB agricole a augmenté en moyenne de 5,25% depuis le lancement, il y a 10 ans, du Plan Maroc Vert pour s'établir à 125 milliards de DH en 2018 Trump a suggéré « un mur le long du Sahara » pour freiner l'émigration !! A fin août 2018, 54.000 tentatives d'émigration ont été avortées au Maroc (gouvernement) L'INDH-III dotée de 18 milliards de dirhams pour plus d'efficience La Cour de cassation confirme la liquidation de Samir Le Conseil des ministres approuve le projet de loi sur le service militaire Mohamed Benchaâboun est depuis le 20 août 2018 le nouveau ministre de l'Economie et des Finances Le portefeuille du secrétariat d'Etat à l'Eau détenu par Charafat Afailal a été supprimé du gouvernement Al Othmani  le 20 août 2018 Fouzi Lekjaa, président de la FRMF: «Hervé Renard reste à la tête des Lions de l'Atlas au moins jusqu'à la CAN 2019 avec l'objectif de la gagner» Le discours du Trône 2018, une « feuille de route » axée sur le social La cour d'appel de Casablanca a condamné le 26 juin 2018 Zefzafi, Ahemjik, Boustati et Ighid à 20 ans de prison ferme   Le Maroc quitte le 25 juin 2018 le Mondial de Russie sur une bonne impression, après un match nul (2-2) face à l'Espagne le tenant du titre L'économie marocaine à progressé de 4,1 % en 2017 selon le HCP Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Energie : Total dément vouloir racheter la Samir Découverte récente des plus anciennes traces d’ADN humain en Afrique à Taforalt au Maroc Le Roi Mohammed VI a été opéré avec succès en France pour arythmie cardiaque Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Côté Basse Cour
Histoires de barbouzes
La proximité d’un lobby restreint, certes mais puissant, lié aux services algériens, au sein de la dGSE laisse envisager une nomination hostile aux Marocains à la tête de la puissante centrale de renseignement française. des pressions sur l’Elysée seraient à l’œuvre pour accélérer la succession de Bernard Bajolet, à la tête de la dGSE. L’actuel directeur qui quittera son poste le 21 mai prochain, à l’occasion de ses 68 ans, pourrait bien céder sa place avant le départ de hollande. Or, ce qui ressort des candidatures en lice c’est que les favoris sont tous d’ex-ambassadeurs au pays de Boutef. Les trois diplomates dont les noms circulent sont Bernard Emié, actuel ambassadeur à Alger, André Parant, officiant aujourd’hui au Caire et Michel Miraillet, ambassadeur aux Emirats arabes unis et ancien délégué aux Affaires stratégiques du ministère de la défense. Le mouvement engagé par François hollande avec la nomination de plusieurs ambassadeurs annonce d’ailleurs une nomination imminente à ce poste sensible. Sinon la décision appartiendra au prochain président de la République, qui devra - très rapidement après son élection - procéder au choix d’un nouveau directeur de la dGSE, un service tourné vers l’extérieur qui a souvent croisé le fer avec le royaume en pilotant des dossiers à charge comme la fameuse convocation de Abdellatif hammouchi, le patron de la dST (contre-espionnage) qui avait provoqué une longue brouille entre les deux pays.
 
 

à lire aussi :
«Génération cash», plan en béton
Le plan «Génération Cash» initié par Addoha s’est avéré payant plus tôt que prévu. En effet, l’engagement de réduire le...
Maroc : un modèle économique qui s’essouffle
Sous le thème « Conjoncture économique 2016: quelles opportunités à saisir et obstacles à lever pour le Maroc ? », la rencontre, tenue le 28 janvier...
La loi antiplastique existe juste sur le papier
Quelque 85% des détritus collectés dans le littoral marocain sont en plastique et constitués de bouteilles, de cordes et filets de pêche, ou de bâtonnets de sucettes...
Chabat, une manœuvre désespérée
Hamid Chabat a tenté de faire chanter l’Etat. Cette bombe a été lâchée par le ministre de l’Intérieur lors de son exposé sur le bilan des...