Dernière minute ...
Marathon des sables 2018: Rachid El Morabity remporte son 6ème titre Energie : Total dément vouloir racheter la Samir Samedi 14 avril,  00h55 GMT : de fotes explosions entendues à Damas, Trump a ordonné des frappes contre la Syrie avec la participation de la France et la Grande Bretagne Découverte récente des plus anciennes traces d’ADN humain en Afrique à Taforalt au Maroc Le Roi Mohammed VI a été opéré avec succès en France pour arythmie cardiaque Véhicule de transport avec chauffeur (VTC): Fin de course pour Uber Maroc CAF 2018: Le WAC remporte sa première super coupe Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Barrage à Rabat: L'eau est conforme aux normes marocaines de qualité Le président guinéen Alpha Condé: Le retour du Maroc à l’UA renforce l’unité africaine ONU: les colonies juives sur les territoires palestiniens occupés sont "illégales" Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Vote à l’AG de l’ONU sur Jérusalem :  Sur 193 pays membres, 128 ont dit non à la décision de Trump, 9 oui et 35 se sont abstenus  Le ministre ivoirien de l'Industrie et des Mines Jean Claude Brou est le nouveau président de la Commission de la CEDEAO Fermeture définitive de la prison locale Salé 1 (Zaki) Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint L'Autriche est le seul pays de l'UE où l'extrême droite participe au gouvernement Jacob Zuma quitte la présidence de l'ANC  Trump  reconnait Jérusalem comme capitale d'Israël A Abidjan, le Maroc se qualifie au Mondial 2018 sans encaisser aucun but  Moody’s : " les perspectives pour le système bancaire marocain sont positives" Maroc : 32 établissements privés sanctionnées pour avoir donné des notes non méritées lors de l'année année scolaire 2016-2017 L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse La ville palestinienne d'Hébron inscrite au patrimoine universel de l'Unesco La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Le Beurgeois Gentleman
Mohamed, prophète l’humour pas la guerre ! (86)
Mohamed James Dean fait l’objet d’une expé- rimentation du CNRS pour le déradicaliser. L’équipe du CNRS qui a réussi à « vendre » ce projet à L’Etat français a décidé de faire subir à Mohamed James Dean des causeries de Georges Corm. Intellectuel engagé, humaniste, Georges Corm a été ministre des finances du Liban (1998-2000). Selon lui, si le Wahabisme prospère alors que c’est une forme de pensée très appauvrie, hérétique et crétinisante, c’est parce qu’on n’a pas rétabli la mémoire à tous ces jeunes musulmans. En cette fin d’hiver, le laboratoire est pris en otage par un stagiaire Marocain juste arrivé de Khouribga. Il hurle au complot à pleins poumons « rendeznous la zarafa, sinon pas de drafa. Ana machi drief kif Elkhrief». Le directeur du laboratoire appelle l’ambassade du Maroc qui lui demande avec un accent fassi très prononcé, so british and so smoothie « a3tini al mat’icule de la ca’te dialou Allah y5alik ou tawal 3m’ok ou alba’aka fik a Sidi Moulay» (donne-moi le numéro de la carte à lui, que Dieu te préserve et prolonge ton âge et que la bénédiction soit en toi mon maitre et mon seigneur). « Pardon ? » S’étrangle le Directeur de Recherches du CNRS. Le « Ben » de l’ambassade en déduit illico presto qu’il n’a pas affaire au téléphone à un « 5oroto » (bougnoule). Il se met alors en mode républicain laïque de France et demande à son interlocuteur d’aller lire le numéro de la carte d’identité nationale tatoué derrière les lobes d’oreille du stagiaire, puis de bien comparer les deux matricules des deux oreilles pour vérifier qu’ils sont identiques et de le rappeler ensuite afin qu’il cherche sa fiche dans le grand ordinateur américain récemment acquis par le Magasin. Depuis la vague d’attentats islamistes, le Magasin a décidé de tatouer ainsi tous ses clients car selon les statistiques, le Maroc est ex aequo avec la 3arabie Sa3oudite comme deuxièmes pays les plus grands fournisseurs de terroristes juste derrière le Tadjikistan. Les Magasiniers travaillent déjà sur une « Ba9a RFID » (puce du refus) de la taille d’un grain de riz qui sera implantée de manière sous-cutanée dans la narine de chaque Marocain pour refuser l’entrée au Magasin à tout client qui n’en serait pas porteur. En réalité RFID veut dire « Radio Frequency Identification» et permet de mémoriser et de récupérer des données à distance. Ces radio-étiquettes comprennent une antenne associée à une puce électronique qui leur permet de recevoir et de répondre aux requêtes radio émises depuis l’émetteur-récepteur. Ces puces électroniques contiennent un identifiant et éventuellement des données complémentaires. Cette technologie permet d’identifier les objets, comme avec un code-barres ou des personnes, en étant intégrée dans les passeports, les cartes de transport et les cartes de paiement - les nouvelles cartes bancaires sans contact - et bien sûr les carnivores domestiques (chats, chiens et furets) dont l'identification RFID est obligatoire dans de nombreux pays, et est implantée sous la peau. C'est également le cas de manière non obligatoire pour d'autres animaux de travail, de compagnie ou d'élevage de rente (on parle alors de puce sous-cutanée). Ainsi les animaux qui rentrent dans les abattoirs sont immédiatement identifiés aux portiques de sécurité grâce aux puces RFID implantées dans leurs oreilles. En France, près de 4 000 élevages bovins utilisent les boucles électroniques officielles. Valorisée avec les automates de ferme, l'identification électronique (RFID) des bovins concerne essentiellement les élevages laitiers, de taille moyenne à grande.
 
(A suivre)
Beurgeois.Gentleman@gmail.com
 
 
Le Beurgeois Gentleman

à lire aussi :
Mohamed, prophète l’humour pas la guerre ! (128)
Si le Wahabisme prospère alors que c’est une forme de pensée très appauvrie, hérétique et crétinisante, c’est parce que personne ne cherche...
Mohamed, prophète l’humour pas la guerre ! (82)
Mohamed James dean fait l’objet d’une expé- rimentation du CNRS pour le déradicaliser. L’équipe du CNRS qui a réussi à « vendre » ce...
Mohamed, prophète l’humour pas la guerre ! (132)
Si le Wahabisme prospère alors que c’est une forme de pensée très appauvrie, hérétique et crétinisante, c’est parce que personne ne cherche...
Mohamed, prophète l’humour pas la guerre ! (133)
Si le Wahabisme prospère alors que c’est une forme de pensée très appauvrie, hérétique et crétinisante, c’est parce que personne ne cherche...