Dernière minute ...
Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse Des clients de la Société Générale Maroc délestés de 2000 DH, la direction parle d’erreur technique Selon l'Office des changes, au 30/06/17, le flux des IDE est en hausse mais  le déficit commercial s'aggrave Le Roi Mohammed VI dénonce les politiques israéliennes à Al-Qods Tanger Tech : BMCE Bank garant du projet dont l'investissement atteindra à terme 10 milliards de dollars Procès Gdim Izik: Des peines allant de 2 ans de prison ferme à la perpétuité La localité marocaine de Mhamid el Ghizlane est le meilluer endroit au monde pour observer les étoiles selon le magazine web "Blasting News" Pour la 5e fois Al-Baghdadi, le leader de l'Etat islamique, annoncé pour mort Le parlement européen rejette  sa recommandation sur l'élargissement du mandat de la Minurso aux droits de l’Homme  La ville palestinienne d'Hébron inscrite au patrimoine universel de l'Unesco ONU: Un traité bannissant l'arme atomique adopté par 122 membres Le Qatar rejette les accusations de l'Arabie saoudite et ses alliés, Washington tente cde calmer le jeu La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 Une tentative d'Algérie et du Venezuela de nuire au Maroc mise en échec au Comité de décolonisation de l’ONU L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Cargo saisi par la justice sud-africaine : L’OCP dénonce une décision en contradiction avec le droit international Une équipe maroco-allemande découvre le plus ancien Homo Sapiens, vieux de 300 mille ans,  à Jebel Irhoud (Maroc) Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario La RAM maintient ses 5 vols hebdomadaires vers Doha L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Casablanca parmi les villes avec la plus forte densité de population au monde (WEF citant des données ONU)  Le Malawi ne reconnaît plus la Rasd Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Trump signe un décret abrogeant des mesures d'Obama sur le climat Le Maroc souhaite adhérer à la CEDEAO La ligne 2 du tramway de Casablanca opérationnelle fin 2018 Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Can'art et Culture
La foi n’est convoquée que les jours de fête
Le journaliste et écrivain Khalil Hachimi Idrissi vient de publier un nouveau recueil, «La foi n’est convoquée que les jours de fête», aux éditions la Croisée des Chemins. Cette œuvre qui, comme l’a souligné l’auteur, «exprime toujours les mêmes considérations et questionnements sur le monde qui nous entoure et surtout sur la manière avec laquelle nous le lisons, constitue une étape dans un chemin d’écriture constant». Ce recueil de poésie est surtout un tendre clin d'œil à la vie, à la beauté du changement et du temps qui passe. On y trouve un témoignage lucide de la difficulté «à lire, à comprendre et à cerner les choses de la vie». «L’écriture poétique reste une étape très privilégiée, sans concession, et qui impose une émotion très forte dans cette lecture du monde qui n’est pas très simple», a souligné M. Hachimi Idrissi. Frappé par la pertinence des poèmes de l’écrivain poète Hachimi Idrissi, l’activiste culturel, Younes Ajarai, a quant à lui, souligné qu’il existe une véritable sensibilité qui s’exprime à travers ses écrits. « La poésie laisse transparaître et transpirer sa sensibilité », a-t-il dit, se disant impressionné par la capacité de M. Hachimi Idrissi à trouver du temps pour continuer à écrire, et qui, selon lui, s’avère une thérapie extraordinaire. Auteur en 2005 des « Billets Bleus » chroniques marocaines 1994- 2000 paru chez Eddif, M. Hachimi Idrissi avait également sorti «A la conquête de rien» publié en 2011, chez la Croisée des chemins, puis un recueil de poèmes «Subterfuges» ou les détours des rimes rebelles, en 2012 aux éditions Zanzibar. Le journaliste et écrivain avait aussi publié deux recueils en 2015 intitulés «une conversation marocaine», édité chez Casa Express et «L’intuition et la preuve» paru aux éditions la Croisée des chemins. Né à Casablanca, M. Hachimi Idrissi a été rédacteur en chef de Maroc Hebdo International, avant de lancer le quotidien francophone Aujourd’hui Le Maroc (2001). Il était aussi président de la Fédération marocaine des éditeurs de journaux et du jury du Grand prix national de la presse (2007), outre sa qualité de Grand officier de la Confré- rie de Gutenberg.
 
 

à lire aussi :
Cet étrange Hangar
Après son premier roman, Mounir Serhani, écrivain poète et traducteur marocain, publie Le Hangar chez ORION éditions, juin 2017. Il s’agit d’un roman sur et...
L’Autriche plurielle s’expose à Rabat
La Fondation CDG et l’Ambassade d’Autriche à Rabat organisent jusqu’au 28 novembre 2015 une exposition de photographies sous le thème « Photographes amateurs du...
Yann’sine Jebli, une star est née
C’est un jeune marocain, âgé de 20 ans, Yann’sine Jebli, qui a créé le buzz sur le web ce week-end après sa participation plus que remarquée lors...
Tafingoult rend hommage à Aziz Chamekh
 Le Festival de Tafingoult (province de Taroudant), dont la cinquième édition est prévue du 19 au 21 juillet, rendra un hommage à la mémoire de feu Aziz...