Dernière minute ...
10 ans de plus au Gabon pour Maroc Telecom La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 Une tentative d'Algérie et du Venezuela de nuire au Maroc mise en échec au Comité de décolonisation de l’ONU L’organisme onusien de lutte contre la désertification (CLD) : 60 millions de réfugiés "marcheront" sur l’Afrique du Nord et l’Europe d’ici 2020 L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Trump annule l’accord avec Cuba conclu par Obama Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Cargo saisi par la justice sud-africaine : L’OCP dénonce une décision en contradiction avec le droit international Une équipe maroco-allemande découvre le plus ancien Homo Sapiens, vieux de 300 mille ans,  à Jebel Irhoud (Maroc) Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario La RAM maintient ses 5 vols hebdomadaires vers Doha Le nombre de candidats au bac à nouveau en baisse : 325.191 contre 431.934  en 2016 L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Casablanca parmi les villes avec la plus forte densité de population au monde (WEF citant des données ONU) SM le roi Mohammed VI annule ses visites en Arabie saoudite et Egypte  Le Malawi ne reconnaît plus la Rasd Pour la 1ère fois Hamas accepte un Etat palestinien sur la base des frontières de 1967 Attaque chimique en Syrie : La France accable Bachar el-Assad Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Trump signe un décret abrogeant des mesures d'Obama sur le climat L'américain Akamai Technologie : Le Maroc offre la 3e meilleure connexion Internet en Afrique La Zambie retire sa reconnaissance de la pseudo RASD Le Maroc souhaite adhérer à la CEDEAO La ligne 2 du tramway de Casablanca opérationnelle fin 2018 Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Côté Basse Cour
Benkirane y croit encore
La dernière p r o p o s i t i on de Abdelilah Benkirane à Aziz Akhannouch pour sortir les négociations de leur enlisement prête vraiment à sourire. Elle consiste à faire entrer l’USFP, pierre d’achoppement des tractations, au gouvernement sans qu’il y soit. Comment? En attribuant deux postes ministériels à des personnalités USFP mais sous la bannière du RNI! Avec cette proposition farfelue, Benkirane, qui semble avoir pris goût à l’humiliation politique, croit s’offrir un sauve l’honneur sans se se déjuger puisqu’il a juré sur tous les tons ne pas accepter l’USFP dans son équipe. Benkirane a dit la semaine dernière attendre le retour du roi de sa tournée africaine. Pour lui offrir sur un plateau le gouvernement qu’il n’a pas pu former ?! 

à lire aussi :
Le monopole de Benamour
Une nouvelle loi modifiant et renforçant ses prérogatives ayant été votée, le mandat du conseil de la concurrence, instituée en 2009, a expiré en...
La belle conduite d’Akram
La Lamborghini que le papa Akram du Wydad s’est empressé d’offrir à son fils avant la fin 2013 pour échapper à la nouvelle taxe automobile alimente encore les discussions de...
Abdallah Saleh à Malabo ?
Le Maroc deviendra-t-il la terre d’asile de prédilection pour chefs d’Etat déchus ? Après le burkinabé Campaoré qui a quitté la présidence...
La CGI prise en défaut
Les malfaçons et autres imperfections sont monnaie courante dans l’immobilier au Maroc au point que les acheteurs refont souvent les travaux (plomberie, sanitaire, tuyauterie,...