Dernière minute ...
Tanger Tech : BMCE Bank garant du projet dont l'investissement atteindra à terme 10 milliards de dollars Procès Gdim Izik: Des peines allant de 2 ans de prison ferme à la perpétuité La localité marocaine de Mhamid el Ghizlane est le meilluer endroit au monde pour observer les étoiles selon le magazine web "Blasting News" Pour la 5e fois Al-Baghdadi, le leader de l'Etat islamique, annoncé pour mort Le parlement européen rejette  sa recommandation sur l'élargissement du mandat de la Minurso aux droits de l’Homme  La ville palestinienne d'Hébron inscrite au patrimoine universel de l'Unesco ONU: Un traité bannissant l'arme atomique adopté par 122 membres Le ministère des affaires étrangères marocain annonce jeudi 29/6 l'arrestation par la police hollandaise de l'ex parlementaire en fuite Said Chaou Le Qatar rejette les accusations de l'Arabie saoudite et ses alliés, Washington tente cde calmer le jeu Internet : Le Maroc in, l’Algérie out La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 Une tentative d'Algérie et du Venezuela de nuire au Maroc mise en échec au Comité de décolonisation de l’ONU L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Trump annule l’accord avec Cuba conclu par Obama Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Cargo saisi par la justice sud-africaine : L’OCP dénonce une décision en contradiction avec le droit international Une équipe maroco-allemande découvre le plus ancien Homo Sapiens, vieux de 300 mille ans,  à Jebel Irhoud (Maroc) Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario La RAM maintient ses 5 vols hebdomadaires vers Doha L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Casablanca parmi les villes avec la plus forte densité de population au monde (WEF citant des données ONU)  Le Malawi ne reconnaît plus la Rasd Attaque chimique en Syrie : La France accable Bachar el-Assad Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Trump signe un décret abrogeant des mesures d'Obama sur le climat Le Maroc souhaite adhérer à la CEDEAO La ligne 2 du tramway de Casablanca opérationnelle fin 2018 Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Ouac-Ouac
L’Egypte freine Renault Tanger
Les problèmes d’exportation en Egypte de la Logan dacia, usinée à la Somaca de Casablanca, datent du lendemain de l’accord de libre échange arabe initié à Agadir en mai 2001, signé à Rabat en février 2004 et entré en vigueur en mars 2007. Malgré cet accord, Le Caire refusait de laisser entrer sur son marché sous divers motifs qui s’apparentent à des barrières non tarifaires les voitures économiques montées au Maroc. Rebelote avec les bagnoles low cost sorties des chaînes de la fabrique Renault à Tanger. Frappées d’interdiction depuis janvier 2015 d’entrée sur le marché du pays du général Al Sissi. Motif avancé : «non-respect de la règle du cumul de l’origine euro-méditerranéenne», une clause intégrée à l’accord d’Agadir qui pré- voit l’application de règles d’origine strictes pour la région, incluses dans le cadre du protocole pan-euro-med, ratifié par les pays membres de cet accord (Maroc, Égypte, Tunisie, Jordanie) et l’Union européenne (UE). Selon hassan Sentissi, le président de l'Association marocaine des exportateurs (ASMEX), «Les Égyptiens acceptent volontiers les exportations Renault en provenance d’autres lieux de production (…),- mais refusent catégoriquement les importations en provenance de Tanger-Med, arguant qu’il s’agit d’une Zone franche d’exportation et que celle-ci n’est pas concernée par les règles d’origine euro-méditerranéennes». du côté du ministère marocain du Commerce extérieur, on considère que le Maroc dépasse «largement cette condition grâce à l'exploitation de la règle du cumul diagonal avec l'UE». Les discussions sont en cours entre les responsables des deux pays pour leur embargo sur notre très moins chère voiture de Tanger. Et si cette dernière n’était victime que de la mauvaise humeur du président Al Sissi qui, depuis qu’il a décidé de rouler pour l’Algérie, s’est senti obligé d’agir contre les intérêts du Maroc.

à lire aussi :
Trafic de sable à Kabila
Les touristes ne sont pas les seuls à aimer fréquenter les plages. Les fournisseurs en matériaux de construction sont de plus en plus tentés, mais en cachette, d'aller...
Qui a peur d’Al Jazeera ?
Alors que des pressions énormes se font exercer sur le Qatar pour accepter- entre autres conditions surréalistes de ses voisins- la fermeture définitive de la chaîne Al...
Février chez Moulay Hafid
Le journalisme mène à tout à condition d’en sortir. Sauf que Christophe Février n’est ni journaliste, ni chroniqueur et encore moins patron de presse. Le...
e-Cocaïne à Casablanca
Les éléments de la police judiciaire du district d'Ain Chock (Casablanca) ont réussi à mettre hors d'état de nuire de présumés membres d'un...