Dernière minute ...
L'américain Akamai Technologie : Le Maroc offre la 3e meilleure connexion Internet en Afrique Casablanca parmi les villes les plus chères au monde Daesh revendique l'attentat près du Parlement à Londres Tuberculose: Plus de 30.000 cas enregistrés au Maroc en 2016  L’évasion fiscale coûte près de 2,5 milliards de dollars par an au Maroc Le Roi charge Saad-Eddine El Othmani de la mission de former un nouveau gouvernement, Benkirane remercié McDonald's sert un «McLézard» à une Indienne Donald Trump accuse Obama de l'avoir mis sur écoute à la Trump Tower Egypte : Moubarak acquitté pour la mort de manifestants en 2011 La Zambie retire sa reconnaissance de la pseudo RASD Délit de patronyme : Mohamed Ali Jr et sa  mère Khalilah Camacho-Ali, une ex-épouse du célèbre boxeur, ont  été retenus en rentrant aux Le Maroc souhaite adhérer à la CEDEAO Selon l’ONP, avec plus de 4 millions de tonnes de poisson pêché par an, le Maroc est le 1er producteur de poissons en Afrique et 25e mondial Chantage au Roi Mohammed VI : La cour d’appel de Paris juge recevables les deux enregistrements accablant Catherine Graciet et Eric Laurent   Anis Birrou : "Près de 60% de Marocains entrepreneurs du monde souhaitent investir au Maroc" L’Union européenne prendra les "mesures appropriées" pour sécuriser l’accord agricole et préserver le partenariat avec le Maroc Le Maroc réintègre l'Union africaine La plainte des parents d'élèves de l'école Al Fatih de Casablanca rejetée par le tribunal administratif La ligne 2 du tramway de Casablanca opérationnelle fin 2018 Le juge commissaire a décidé par ordonnance la mise en vente des actifs de la Samir Ki-moon est accusé d'avoir touché 200000 $ en 2005, quand il était chef de la diplomatie de séoul, puis 30000 $ en 2007, après sa nomination à la l'ONU Le Nigéria confirme le projet de gazoduc ouest-africain allant jusqu’au Maroc Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir Le Maroc, 2e pays africain à s’engager à réduire ses émissions de GES de 42 % à l’horizon 2030 La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole Le Groupe OCP s’engage à dessaler l’eau de mer à El Jadida à l’horizon 2020 Le Crédit Agricole du Maroc met à la  disposition du secteur primaire la somme de  30 MMDH sur la période 2014-2018 

Confus de Canard
La Cedeao pour enterrer l’UMA
Par sa demande d’adhésion à la Communauté Economique des Etats d’Afrique de l’Ouest (CEdEAO), le Maroc signe officiellement et solennellement l’acte de décès de l’Union du Maghreb arabe (UMA). Ensemble régional mort-né dès sa naissance en février 1989 à Marrakech dans la foulée de l’effondrement de l’ex-URSS et l’avènement d’un monde unipolaire dominé par les Etats-Unis qui rendaient nécessaire une construction communautaire à l’échelle du Maghreb, l’UMA n’a pas résisté à la mauvaise foi de la partie algérienne. Celle-ci a tué dans l’œuf par son inimitié tenace envers son voisin toute chance d’union en continuant jusqu’à aujourd’hui à comploter contre l’intégrité territoriale par Polisario interposé et à refuser la main tendue du Maroc pour la réouverture de la frontière terrestre fermée depuis 1995 suite aux attentats terroristes de l’hôtel Atlas Asni à Marrakech. doté d’un Statut d’Observateur obtenu depuis plusieurs années qui lui a permis de contribuer à travers l’envoi de ses contingents militaires à des missions de maintien de la paix et de la stabilité dans plusieurs pays membres, le Maroc se tourne donc vers un ensemble «dont le processus d’intégration est parmi les plus ambitieux et les plus avancés à l’échelle du continent africain». Aboutissement naturel d’une relation multidimensionnelle très forte que le Maroc entretient avec les pays de la CEdEAO, cette adhésion lui permettra d’accéder à un marché de plus de 300 millions d'habitants. dans un contexte mar - qué par l’attitude de plus en hostile de l’UE qui multiplie sous divers prétextes les obstacles devant l’entrée des produits agricoles marocains sur le marché européen, le Maroc se trouve obligé plus que jamais de diversifier ses partenariats. Comme l’indique le communiqué du ministère marocain des Affaires étrangères, la CEdEAO est la meilleure opportunité sous-ré- gionale du Royaume. Un Royaume qui ne peut plus attendre que le voisin algérien veuille bien revenir à de meilleurs sentiments à son égard pour relancer une UMA devenue aussi chimé- rique que la RASd qu’il persiste à sponsoriser. Grande désillusion des peuples de la région que tout, la langue, l’histoire, la culture et la religion devrait normalement rapprocher. Mais les dirigeants algériens se sont entêtés à emprunter le chemin de la division, quitte à sacrifier le développement de leur pays et les intérêts de sa population, déterminés plus que jamais à tourner le dos à l’avenir en continuant à miser sur l’affaiblissement du Royaume pour le dominer. Sauf que ce Royaume-là, qui obsède toujours les maîtres d’Alger, a non seulement résisté à toutes les manœuvres perfides de son meilleur ennemi mais il a réussi à avancer malgré ses moyens limités et les problèmes encore en suspens sur la voie du progrès et de la prospérité. La détermination du Maroc d’aller de l’avant sous la conduite de son souverain va de pair avec sa volonté de s’ouvrir sur son environnement immédiat. d’où les multiples visites royales accompagnées systématiquement de la signature de divers accords de coopération dans plusieurs pays africains francophones et anglophones et couronnées du retour du Maroc au sein de l’Union africaine. dommage pour le peuple Algérien que ses dirigeants, anachroniques à souhait, ont cadenassé dans une logique d’isolement suicidaire, à la fois économique et géographique, en lui infligeant une belle politique de fermeture...
Abdellah CHANKOU

à lire aussi :
Guergarate pour faire diversion
Le Maroc a-t-il commis une erreur d’appréciation en se retirant de Guergarate dimanche 26 février conformément à la recommandation du secrétaire gé-...
Professionnaliser les festivals
Cette année, pas de festivals pendant la période du 18 juin au 18 juillet, Ramadan oblige. du coup, nombre de régions et de villes "festivaleront" après le mois...
La Cedeao pour enterrer l’UMA
Par sa demande d’adhésion à la Communauté Economique des Etats d’Afrique de l’Ouest (CEdEAO), le Maroc signe officiellement et solennellement l’acte de...
Le PJD, une urne dans la tête
Il voulait un second mandat, il l’a obtenu avec un score au-delà de ses espérances. Le petit peuple des votants a exaucé son vœu le plus pieux. S’il arrive...