Dernière minute ...
Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse Des clients de la Société Générale Maroc délestés de 2000 DH, la direction parle d’erreur technique Selon l'Office des changes, au 30/06/17, le flux des IDE est en hausse mais  le déficit commercial s'aggrave Le Roi Mohammed VI dénonce les politiques israéliennes à Al-Qods Tanger Tech : BMCE Bank garant du projet dont l'investissement atteindra à terme 10 milliards de dollars Procès Gdim Izik: Des peines allant de 2 ans de prison ferme à la perpétuité La localité marocaine de Mhamid el Ghizlane est le meilluer endroit au monde pour observer les étoiles selon le magazine web "Blasting News" Pour la 5e fois Al-Baghdadi, le leader de l'Etat islamique, annoncé pour mort Le parlement européen rejette  sa recommandation sur l'élargissement du mandat de la Minurso aux droits de l’Homme  La ville palestinienne d'Hébron inscrite au patrimoine universel de l'Unesco ONU: Un traité bannissant l'arme atomique adopté par 122 membres Le Qatar rejette les accusations de l'Arabie saoudite et ses alliés, Washington tente cde calmer le jeu La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 Une tentative d'Algérie et du Venezuela de nuire au Maroc mise en échec au Comité de décolonisation de l’ONU L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Cargo saisi par la justice sud-africaine : L’OCP dénonce une décision en contradiction avec le droit international Une équipe maroco-allemande découvre le plus ancien Homo Sapiens, vieux de 300 mille ans,  à Jebel Irhoud (Maroc) Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario La RAM maintient ses 5 vols hebdomadaires vers Doha L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Casablanca parmi les villes avec la plus forte densité de population au monde (WEF citant des données ONU)  Le Malawi ne reconnaît plus la Rasd Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Trump signe un décret abrogeant des mesures d'Obama sur le climat Le Maroc souhaite adhérer à la CEDEAO La ligne 2 du tramway de Casablanca opérationnelle fin 2018 Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Canard +
Benkirane le fou, Benkirane l’otage
Abdelilah Benkirane commence sérieusement à péter les plombs à cause dur retard considérable pris dans la formation du gouvernement. Lors d’une réunion avec ses ouailles samedi dernier, il s’est laissé aller à une longue diatribe qui a étonné jusque dans son propre camp: «Il n’est pas normal que notre roi aille soulager le calvaire de certains peuples africains, et que nous humilions le peuple marocain. L’humiliation pour le peuple marocain, c’est si on ne respecte pas sa véritable volonté ». Message d’un dé- sespéré à bout de patience, à qui veut l’entendre…Et Benkirane, tout à sa frustration , de lancer une mise en demeure à qui de droit : «J’attends le retour de Sa Majesté pour lui proposer un gouvernement, ou l’informer de mon incapacité à en former un». Si Benkirane continue comme ça, il va finir à Boya Omar… Lundi 20 février, date qui marque le 6ème anniversaire du mouvement du même nom, le Premier ministre indigné continue devant le Forum international de la justice sociale son numéro de névrosé sur le registre de la revendication politico- sociale: «tout le monde veut les réformes, tout le monde recherche des solutions, mais personne ne veut consentir des sacrifices. Tout le monde veut réaliser ce qu’il y a de positif dans les slogans, mais attention, ne touchez à rien de ce qu’ils possèdent, argent, pouvoir, privilèges…». Et Benkirane d’expliciter un peu plus sa pensée : «Il faut savoir renoncer, parfois, à un peu de sa richesse, pour ne pas perdre le fondement de la prospérité, qui est la stabilité ». Moi ou le chaos. Qu’est ce qu’on serait sans Benkirane le fou, Benkirane l’otage… Le Canard fidèle à sa générosité habituelle, le Canard propose une sortie de crise à si Abdelilah avant qu'il ne soit trop tard : un poste d'ambassadeur éternel aux îles aux crocodiles.

à lire aussi :
Réaction du Maroc aux propos hostiles de Bouteflika : Rabat a tort
Grand ouf de soulagement ! On a échappé à une guerre entre le Maroc et l’Algérie pour cause de propos hostiles tenus par Bouteflika à l’égard de...
Lettre ouverte à Rachid Belmokhtar
Professeur de français, Abdelouahad Zaari lance une alerte sérieuse au ministre de l'éducation nationale sur la dégradation de l'enseignement de la langue de...
Quelle parade contre la mafia du foncier ?
Il ne se passe pas une semaine sans que les médias se fassent l’écho d’affaires de spoliation foncière dans telle ou telle ville du Maroc, impliquant des...
Moulay Hafid victime des vendeurs ambulants
Mais qu’est ce qu’il est allé faire dans cette galère ? Moulay Hafid Elalamy ne s’attendait pas à une telle gifle surtout qu’elle est royale:...