Dernière minute ...
Pyongyang menace de riposter aux mences de Trump par un essai d'une bombe H «sans précédent» Institut Montaigne : "Le Maroc, tête de pont des investissements internationaux en Afrique" Macron a signé les ordonnances validant la réforme du Code du travail Référendum en Catalogne :  Rabat soutient Madrid Un chef de parti nationaliste flamand veut construire une prison belge au Maroc L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Casa-Paris Orly 2ème ligne aérienne la plus fréquentée au monde Attijariwafa bank conclut un partenariat stratégique avec un géant japonais Mis en examen, le Franco-marocain El Guerrab démissionne du LREM Sommet de la Ticad : Le Japon dénonce l'agression de Nacer Bourita par des officiels mozambicains à Maputo Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse La localité marocaine de Mhamid el Ghizlane est le meilluer endroit au monde pour observer les étoiles selon le magazine web "Blasting News" Pour la 5e fois Al-Baghdadi, le leader de l'Etat islamique, annoncé pour mort Le parlement européen rejette  sa recommandation sur l'élargissement du mandat de la Minurso aux droits de l’Homme  La ville palestinienne d'Hébron inscrite au patrimoine universel de l'Unesco La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert La ligne 2 du tramway de Casablanca opérationnelle fin 2018 Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Ouac-Ouac
Au secours, la tuberculose revient !
On croyait la tuberculose éradiquée au Maroc. Que nenni. depuis quelques mois, la maladie enregistre un retour en force dans nombre villes du pays. « Naguère, je diagnostiquais un cas tous les trois mois, aujourd’hui, les cas sont devenus fréquents sur une semaine de consultations », indique un médecin de la santé publique de Fès. dans les prisons, la maladie fait des ravages parmi les détenus. L’un d’eux, poursuivi pour terrorisme, a rendu l’âme récemment dans le pénitencier de Aïn Sebaâ à Casablanca. Malgré la gratuité des traitements, on dénombre 28 000 nouveaux cas chaque année au Maroc. Le rythme fixé par le plan national de lutte contre la tuberculose, -6% chaque année, n’atteint pas ses objectifs avec un taux actuel de 2 à 3%. Plusieurs facteurs expliquent ce demi-échec, notamment les conditions sociales des malades. La tuberculose est surtout concentrée dans les zones urbaines paupérisées, autour des grandes villes du pays. La promiscuité, la mauvaise hygiène, l’insalubrité, la malnutrition ou encore le manque d’éducation sanitaire sont autant de facteurs qui ne permettent pas de juguler la maladie. Le manque de coordination entre les différents acteurs publics, (hôpitaux, ministère de la Santé…) est également pointé du doigt. Surnommée « la maladie du pauvre », la tuberculose est l’une des maladies les plus meurtrières au monde. Classée en deuxième position, juste après le VIh sida, elle a été contractée par 8,7 millions de personnes en 2011 et 1,4 millions en sont mortes. Au Maroc, le nombre de cas détectés est de 28 000 par an. La tuberculose fait encore des ravages. Malgré un taux de mortalité en baisse - 41% de décès en moins entre 1990 et 2010 - 1,4 millions de personnes en sont morte en 2011. Causée par une bactérie (Mycobacterium tuberculosis), le plus grand nombre de nouveaux cas de tuberculose a été enregistré en Asie, qui totalise 60% des nouveaux cas à l’échelle mondiale. Toutefois, l’Afrique subsaharienne compte la plus grande proportion de nouveaux cas par habitant, avec plus de 260 cas pour 100000 habitants en 2011. Le Maroc estimait en 2015 la population atteinte de tuberculose à 89 cas pour 100 000 habitants.

à lire aussi :
Au secours, les poux attaquent !
Pas besoin de chercher des poux dans la tête de hamid Chabat ou de son tombeur islamiste, il faut désormais les traquer dans les écoles des quartiers populaires de Fès...
L’Egypte freine Renault Tanger
Les problèmes d’exportation en Egypte de la Logan dacia, usinée à la Somaca de Casablanca, datent du lendemain de l’accord de libre échange arabe initié...
Médicaments de contrebande (suite)
Il semble que l’alerte aux médicaments de contrebande que nous avions lancée dans un numéro précédent du Canard a trouvé des oreilles attentives non...
Trump voit des attentats partout
Le président américain, Donald Trump, a accusé lundi 6 février les médias «malhonnêtes» depasser sous silence certaines attaques...