Dernière minute ...
Marathon des sables 2018: Rachid El Morabity remporte son 6ème titre Energie : Total dément vouloir racheter la Samir Samedi 14 avril,  00h55 GMT : de fotes explosions entendues à Damas, Trump a ordonné des frappes contre la Syrie avec la participation de la France et la Grande Bretagne Découverte récente des plus anciennes traces d’ADN humain en Afrique à Taforalt au Maroc Le Roi Mohammed VI a été opéré avec succès en France pour arythmie cardiaque Véhicule de transport avec chauffeur (VTC): Fin de course pour Uber Maroc CAF 2018: Le WAC remporte sa première super coupe Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Barrage à Rabat: L'eau est conforme aux normes marocaines de qualité Le président guinéen Alpha Condé: Le retour du Maroc à l’UA renforce l’unité africaine ONU: les colonies juives sur les territoires palestiniens occupés sont "illégales" Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Vote à l’AG de l’ONU sur Jérusalem :  Sur 193 pays membres, 128 ont dit non à la décision de Trump, 9 oui et 35 se sont abstenus  Le ministre ivoirien de l'Industrie et des Mines Jean Claude Brou est le nouveau président de la Commission de la CEDEAO Fermeture définitive de la prison locale Salé 1 (Zaki) Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint L'Autriche est le seul pays de l'UE où l'extrême droite participe au gouvernement Jacob Zuma quitte la présidence de l'ANC  Trump  reconnait Jérusalem comme capitale d'Israël A Abidjan, le Maroc se qualifie au Mondial 2018 sans encaisser aucun but  Moody’s : " les perspectives pour le système bancaire marocain sont positives" Maroc : 32 établissements privés sanctionnées pour avoir donné des notes non méritées lors de l'année année scolaire 2016-2017 L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse La ville palestinienne d'Hébron inscrite au patrimoine universel de l'Unesco La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Ouac-Ouac
Au secours, la tuberculose revient !
On croyait la tuberculose éradiquée au Maroc. Que nenni. depuis quelques mois, la maladie enregistre un retour en force dans nombre villes du pays. « Naguère, je diagnostiquais un cas tous les trois mois, aujourd’hui, les cas sont devenus fréquents sur une semaine de consultations », indique un médecin de la santé publique de Fès. dans les prisons, la maladie fait des ravages parmi les détenus. L’un d’eux, poursuivi pour terrorisme, a rendu l’âme récemment dans le pénitencier de Aïn Sebaâ à Casablanca. Malgré la gratuité des traitements, on dénombre 28 000 nouveaux cas chaque année au Maroc. Le rythme fixé par le plan national de lutte contre la tuberculose, -6% chaque année, n’atteint pas ses objectifs avec un taux actuel de 2 à 3%. Plusieurs facteurs expliquent ce demi-échec, notamment les conditions sociales des malades. La tuberculose est surtout concentrée dans les zones urbaines paupérisées, autour des grandes villes du pays. La promiscuité, la mauvaise hygiène, l’insalubrité, la malnutrition ou encore le manque d’éducation sanitaire sont autant de facteurs qui ne permettent pas de juguler la maladie. Le manque de coordination entre les différents acteurs publics, (hôpitaux, ministère de la Santé…) est également pointé du doigt. Surnommée « la maladie du pauvre », la tuberculose est l’une des maladies les plus meurtrières au monde. Classée en deuxième position, juste après le VIh sida, elle a été contractée par 8,7 millions de personnes en 2011 et 1,4 millions en sont mortes. Au Maroc, le nombre de cas détectés est de 28 000 par an. La tuberculose fait encore des ravages. Malgré un taux de mortalité en baisse - 41% de décès en moins entre 1990 et 2010 - 1,4 millions de personnes en sont morte en 2011. Causée par une bactérie (Mycobacterium tuberculosis), le plus grand nombre de nouveaux cas de tuberculose a été enregistré en Asie, qui totalise 60% des nouveaux cas à l’échelle mondiale. Toutefois, l’Afrique subsaharienne compte la plus grande proportion de nouveaux cas par habitant, avec plus de 260 cas pour 100000 habitants en 2011. Le Maroc estimait en 2015 la population atteinte de tuberculose à 89 cas pour 100 000 habitants.

à lire aussi :
Nouveau ticket gagnant pour Thalès
Comme on pouvait s’y attendre, le groupe fran- çais Thales l’a emporté face à l'américain Xerox en empochant le contrat de billettique sur les prochaines...
Les perles de Benkirane
Abdelilah Benkirane a pris une drôle d’habitude. Celle de ne jamais se séparer de son chapelet (tsabih) y compris lorsqu’il reçoit des personnalités locales ou...
Dell Maroc vend (encore) son personnel…
Dell SAS installé à Casa Nearshore a encore frappé. L’entreprise, spécialisée dans la fourniture des prestations informatiques à distance, a...
L’OCP offre son expertise agricole aux Tunisiens
 Adapté à la nature saumâtre des eaux souterraines et à la texture des sols de Foum El Oued, le projet pilote de développement agricole intégré du...