Dernière minute ...
L'américain Akamai Technologie : Le Maroc offre la 3e meilleure connexion Internet en Afrique Casablanca parmi les villes les plus chères au monde Daesh revendique l'attentat près du Parlement à Londres Tuberculose: Plus de 30.000 cas enregistrés au Maroc en 2016  L’évasion fiscale coûte près de 2,5 milliards de dollars par an au Maroc Le Roi charge Saad-Eddine El Othmani de la mission de former un nouveau gouvernement, Benkirane remercié McDonald's sert un «McLézard» à une Indienne Donald Trump accuse Obama de l'avoir mis sur écoute à la Trump Tower Egypte : Moubarak acquitté pour la mort de manifestants en 2011 La Zambie retire sa reconnaissance de la pseudo RASD Délit de patronyme : Mohamed Ali Jr et sa  mère Khalilah Camacho-Ali, une ex-épouse du célèbre boxeur, ont  été retenus en rentrant aux Le Maroc souhaite adhérer à la CEDEAO Selon l’ONP, avec plus de 4 millions de tonnes de poisson pêché par an, le Maroc est le 1er producteur de poissons en Afrique et 25e mondial Chantage au Roi Mohammed VI : La cour d’appel de Paris juge recevables les deux enregistrements accablant Catherine Graciet et Eric Laurent   Anis Birrou : "Près de 60% de Marocains entrepreneurs du monde souhaitent investir au Maroc" L’Union européenne prendra les "mesures appropriées" pour sécuriser l’accord agricole et préserver le partenariat avec le Maroc Le Maroc réintègre l'Union africaine La plainte des parents d'élèves de l'école Al Fatih de Casablanca rejetée par le tribunal administratif La ligne 2 du tramway de Casablanca opérationnelle fin 2018 Le juge commissaire a décidé par ordonnance la mise en vente des actifs de la Samir Ki-moon est accusé d'avoir touché 200000 $ en 2005, quand il était chef de la diplomatie de séoul, puis 30000 $ en 2007, après sa nomination à la l'ONU Le Nigéria confirme le projet de gazoduc ouest-africain allant jusqu’au Maroc Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir Le Maroc, 2e pays africain à s’engager à réduire ses émissions de GES de 42 % à l’horizon 2030 La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole Le Groupe OCP s’engage à dessaler l’eau de mer à El Jadida à l’horizon 2020 Le Crédit Agricole du Maroc met à la  disposition du secteur primaire la somme de  30 MMDH sur la période 2014-2018 

Ouac-Ouac
Dell Maroc vend (encore) son personnel…
Dell SAS installé à Casa Nearshore a encore frappé. L’entreprise, spécialisée dans la fourniture des prestations informatiques à distance, a été prise en flagrant délit de « vente » de son activité avec ses 217 cadres et employés au groupe nippon NTT data Services Morocco, une Sarl immatriculée le 22 juin 2016 et dotée d’un capital colossal de 8.000 DH ! Protestation des victimes de Dell SAS qui, tout en refusant le transfert de leurs contrats de travail à la nouvelle enseigne, ont organisé le 7 février dernier une grève avec sit-in pour dénoncer cette marchandisation de leurs emplois. Sans aucune garantie sur les nouvelles conditions de travail et la sauvegarde de leurs avantages et acquis accumulés au titre de plusieurs années de dur labeur avec l’ancien employeur-vendeur… La Fédération nationale des centres d’appel et des métiers de l’offshoring, affiliée à l’UMT, s’empare aussitôt du conflit. Objectif : obliger Dell à signer un engagement de protection des droits de ses anciens collaborateurs étant donné que rien ne garantit a priori que le nouveau repreneur basé à Rabat ne s’empressera pas, une fois le contrat de cession enregistrée auprès du tribunal de commerce de Casablanca, de se débarrasser du personnel racheté de chez Dell Sas qui a déjà fait le même coup il y a quelques années en vendant une bonne partie de son personnel de Casa Neashore à une enseigne du nom de Sutherland… Au terme d’une réunion de la commission préfectorale de la réconciliation tenue le 15 février au siège de la préfecture de Aïn chock en pré- sence de tous les protagonistes du dossier y compris les dirigeants de Dell, il a été décidé de convoquer un nouveau round de négociations le mercredi 22 février. L’objectif étant que la multinationale accompagne le contrat de cession de son business de garanties sérieuses quant à l’avenir professionnel de ses employés. En fait, ce genre de transactions, aux contours incertains, doit interpeller les autorités marocaines qui doivent intervenir pour faire respecter le code du travail et empêcher que les travailleurs de multinationales comme dell ne soient cédés avec les meubles dans des conditions obscures
 
 

à lire aussi :
Toilettes bio
Une révolution est en train de naître dans le domaine des chiottes. «Il s’agit de latrines totalement étanches et isolées du milieu extérieur.»,...
Le désarroi de Louardi
Ce mercredi 18 janvier, El houseïn Louardi, attablé seul dans un café chic de Casablanca, a avalé cinq cafés expresso en moins d’une heure. Etonnant de la part...
L’Allemagne se découvre des pulsions racistes
Sous prétexte de prétendus incidents de harcèlement sexuel à Cologne, les médias allemands ont déclenché une campagne raciste contre des millions de...
Chaâbi Liliskane fait des victimes à Agadir
A Agadir, Chaâbi Lil Iskane fait aussi des mécontents. En effet, une vingtaine de familles ont protesté, lundi 2 février 2015, devant l’agence locale de la filiale...