Dernière minute ...
Environ 440.000 candidats, dont 48% de filles, passent le Bac au titre de la session de juin 2018, une hausse de 9,68% par rapport à 2017 L'économie marocaine à progressé de 4,1 % en 2017 selon le HCP Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Energie : Total dément vouloir racheter la Samir Découverte récente des plus anciennes traces d’ADN humain en Afrique à Taforalt au Maroc Le Roi Mohammed VI a été opéré avec succès en France pour arythmie cardiaque Véhicule de transport avec chauffeur (VTC): Fin de course pour Uber Maroc Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Barrage à Rabat: L'eau est conforme aux normes marocaines de qualité Le président guinéen Alpha Condé: Le retour du Maroc à l’UA renforce l’unité africaine ONU: les colonies juives sur les territoires palestiniens occupés sont "illégales" Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Fermeture définitive de la prison locale Salé 1 (Zaki) Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint Jacob Zuma quitte la présidence de l'ANC  Trump  reconnait Jérusalem comme capitale d'Israël A Abidjan, le Maroc se qualifie au Mondial 2018 sans encaisser aucun but  L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Ouac-Ouac
Dell Maroc vend (encore) son personnel…
Dell SAS installé à Casa Nearshore a encore frappé. L’entreprise, spécialisée dans la fourniture des prestations informatiques à distance, a été prise en flagrant délit de « vente » de son activité avec ses 217 cadres et employés au groupe nippon NTT data Services Morocco, une Sarl immatriculée le 22 juin 2016 et dotée d’un capital colossal de 8.000 DH ! Protestation des victimes de Dell SAS qui, tout en refusant le transfert de leurs contrats de travail à la nouvelle enseigne, ont organisé le 7 février dernier une grève avec sit-in pour dénoncer cette marchandisation de leurs emplois. Sans aucune garantie sur les nouvelles conditions de travail et la sauvegarde de leurs avantages et acquis accumulés au titre de plusieurs années de dur labeur avec l’ancien employeur-vendeur… La Fédération nationale des centres d’appel et des métiers de l’offshoring, affiliée à l’UMT, s’empare aussitôt du conflit. Objectif : obliger Dell à signer un engagement de protection des droits de ses anciens collaborateurs étant donné que rien ne garantit a priori que le nouveau repreneur basé à Rabat ne s’empressera pas, une fois le contrat de cession enregistrée auprès du tribunal de commerce de Casablanca, de se débarrasser du personnel racheté de chez Dell Sas qui a déjà fait le même coup il y a quelques années en vendant une bonne partie de son personnel de Casa Neashore à une enseigne du nom de Sutherland… Au terme d’une réunion de la commission préfectorale de la réconciliation tenue le 15 février au siège de la préfecture de Aïn chock en pré- sence de tous les protagonistes du dossier y compris les dirigeants de Dell, il a été décidé de convoquer un nouveau round de négociations le mercredi 22 février. L’objectif étant que la multinationale accompagne le contrat de cession de son business de garanties sérieuses quant à l’avenir professionnel de ses employés. En fait, ce genre de transactions, aux contours incertains, doit interpeller les autorités marocaines qui doivent intervenir pour faire respecter le code du travail et empêcher que les travailleurs de multinationales comme dell ne soient cédés avec les meubles dans des conditions obscures
 
 

à lire aussi :
Cantina Mariachi : Du Mexique sans épices
Tout le monde en parle de ce petit restaurant mexicain aux couleurs vives. C’est vrai que dans une ruelle grise de Casablanca, il fait la différence avec ses cactus de taille humaine. A...
Lobbying pour Dakhla
Les élus franco-marocains, Salah Bourdi et Khadija Gamraoui, se débrouillent comme ils peuvent pour mettre le Sahara dans le planning du sénat français. Ils ont finalement...
L’incroyable histoire de Mohamed Savard…
En changeant de nom, un Marocain résident au Québec voulait faciliter son quotidien, mais il n’a fait que se compliquer la vie. Il s’agit d’une histoire...
La drôle de carte de BMCI
Incroyable mais vrai comme un billet de banque qui vient de sortir d’une planche à tunes officielle! Dix huit mois après un voyage à Paris, la banque BMCI appelle son...