Dernière minute ...
ONU: les colonies juives sur les territoires palestiniens occupés sont "illégales" Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" L'Etat doit 18 milliards de DH de remboursements de TVA à l'OCP 30% de la dette publique intérieure est détenue par des caisses de retraite en 2016 La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Le 22 décembre 2017, le bitcoin chute de 25 %, de 20.000 $ à 14.445 $ Catalogne-21 Décembre : Majorité absolue des indépendantistes mais former un gouvernement n’est pas garantie Vote à l’AG de l’ONU sur Jérusalem :  Sur 193 pays membres, 128 ont dit non à la décision de Trump, 9 oui et 35 se sont abstenus  Le ministre ivoirien de l'Industrie et des Mines Jean Claude Brou est le nouveau président de la Commission de la CEDEAO Fermeture définitive de la prison locale Salé 1 (Zaki) Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint L'Autriche est le seul pays de l'UE où l'extrême droite participe au gouvernement Jacob Zuma quitte la présidence de l'ANC  Trump  reconnait Jérusalem comme capitale d'Israël A Abidjan, le Maroc se qualifie au Mondial 2018 sans encaisser aucun but  Moody’s : " les perspectives pour le système bancaire marocain sont positives" Né à Barcelone, Manuel Valls, l'ex premier minisre français qualifie le référendum indépendantiste catalan  de "folie" Art :70 œuvres originales de maîtres espagnols exposées au MMVI à Rabat Maroc : 32 établissements privés sanctionnées pour avoir donné des notes non méritées lors de l'année année scolaire 2016-2017 Institut Montaigne : "Le Maroc, tête de pont des investissements internationaux en Afrique" Un chef de parti nationaliste flamand veut construire une prison belge au Maroc L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse La ville palestinienne d'Hébron inscrite au patrimoine universel de l'Unesco La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Ouac-Ouac
Dell Maroc vend (encore) son personnel…
Dell SAS installé à Casa Nearshore a encore frappé. L’entreprise, spécialisée dans la fourniture des prestations informatiques à distance, a été prise en flagrant délit de « vente » de son activité avec ses 217 cadres et employés au groupe nippon NTT data Services Morocco, une Sarl immatriculée le 22 juin 2016 et dotée d’un capital colossal de 8.000 DH ! Protestation des victimes de Dell SAS qui, tout en refusant le transfert de leurs contrats de travail à la nouvelle enseigne, ont organisé le 7 février dernier une grève avec sit-in pour dénoncer cette marchandisation de leurs emplois. Sans aucune garantie sur les nouvelles conditions de travail et la sauvegarde de leurs avantages et acquis accumulés au titre de plusieurs années de dur labeur avec l’ancien employeur-vendeur… La Fédération nationale des centres d’appel et des métiers de l’offshoring, affiliée à l’UMT, s’empare aussitôt du conflit. Objectif : obliger Dell à signer un engagement de protection des droits de ses anciens collaborateurs étant donné que rien ne garantit a priori que le nouveau repreneur basé à Rabat ne s’empressera pas, une fois le contrat de cession enregistrée auprès du tribunal de commerce de Casablanca, de se débarrasser du personnel racheté de chez Dell Sas qui a déjà fait le même coup il y a quelques années en vendant une bonne partie de son personnel de Casa Neashore à une enseigne du nom de Sutherland… Au terme d’une réunion de la commission préfectorale de la réconciliation tenue le 15 février au siège de la préfecture de Aïn chock en pré- sence de tous les protagonistes du dossier y compris les dirigeants de Dell, il a été décidé de convoquer un nouveau round de négociations le mercredi 22 février. L’objectif étant que la multinationale accompagne le contrat de cession de son business de garanties sérieuses quant à l’avenir professionnel de ses employés. En fait, ce genre de transactions, aux contours incertains, doit interpeller les autorités marocaines qui doivent intervenir pour faire respecter le code du travail et empêcher que les travailleurs de multinationales comme dell ne soient cédés avec les meubles dans des conditions obscures
 
 

à lire aussi :
El Guellaf, Zafzafi et Zuckerberg...
 On aura tout vu dans le procès de toutes les surenchères  de Nasser Zefzafi dont la suite est prévue pour le 19 décembre courant.  Retenez-vous bien ! Me...
Zefzafi mouille El Omari
 Les déclarations de l’avocat de Nasser Zefzafi ont fait l’effet d’une bombe lors à la Chambre correctionnelle de la Cour d’appel de Casablanca lors ...
Journée des chiottes
 Une journée mondiale des pissotières, un anniversaire des toilettes, il fallait vraiment y penser. Ce n’est pas une blague, les stratèges de l’OMS ont vraiment...
Marrakech, la mauvaise étoile de Ely-Michel Ruimy
I l est de plus en plus visible et il dérange autant les requins de l’immobilier que la corporation des hôteliers de luxe. Et pourtant Ely-Michel Ruimy qui n’est pas vraiment...