Dernière minute ...
Un chef de parti nationaliste flamand veut construire une prison belge au Maroc L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Casa-Paris Orly 2ème ligne aérienne la plus fréquentée au monde Attijariwafa bank conclut un partenariat stratégique avec un géant japonais Mis en examen, le Franco-marocain El Guerrab démissionne du LREM Sommet de la Ticad : Le Japon dénonce l'agression de Nacer Bourita par des officiels mozambicains à Maputo Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse Le Roi Mohammed VI dénonce les politiques israéliennes à Al-Qods Procès Gdim Izik: Des peines allant de 2 ans de prison ferme à la perpétuité La localité marocaine de Mhamid el Ghizlane est le meilluer endroit au monde pour observer les étoiles selon le magazine web "Blasting News" Pour la 5e fois Al-Baghdadi, le leader de l'Etat islamique, annoncé pour mort Le parlement européen rejette  sa recommandation sur l'élargissement du mandat de la Minurso aux droits de l’Homme  La ville palestinienne d'Hébron inscrite au patrimoine universel de l'Unesco La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Casablanca parmi les villes avec la plus forte densité de population au monde (WEF citant des données ONU)  Le Malawi ne reconnaît plus la Rasd Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le Maroc souhaite adhérer à la CEDEAO La ligne 2 du tramway de Casablanca opérationnelle fin 2018 Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Côté Basse Cour
La route tue beaucoup mais fait vivre certains…
La route au Maroc fauche toujours plus de vies, malgré la soi-disant sé- vérité du nouveau code de la route, la multiplication des radars, la répression des contrevenants et des campagnes de sensibilisation à jet continu. C’est ainsi que quelque 3593 personnes ont laissé la vie dans la guerre des routes en 2016, contre 3565 en 2015, soit une légère hausse de 0,79%, tandis que le total des accidents de circulation au cours de l’année écoulée s’est élevé à 81.827 contre 78864 en 2015, soit une augmentation de 3,76%. Et devinez qui a livré ces statistiques provisoires macabres? Le Comité national de prévention contre les accidents de la circulation (CNPAC). Le machin chargé justement de faire baisser les accidents mortels par le biais d’une action de conscientisation censée être efficace. Or, ce bilan négatif ne valide ni l’existence de cette structure enseigne ni son travail qui engloutit depuis des années des fonds considérables sous forme de matraquage publicitaire inefficace et de subventions accordées à des associations de copains. Certes, la route continue à tuer plus mais elle fait vivre le CNPAC. Vive la sécurité rentière…

à lire aussi :
Chabat hors état de reluire…
L’étau s’est resserré autour de hamid Chabat. Celui dont les jours sont comptés à la tête de l’Istiqlal où il a provoqué de gros...
Trafic de voitures
Le trafic de voitures de luxe entre le Maroc et l’Espagne est tellement florissant que des garages spécialisés dans le recel de ces véhicules volés en Europe ont...
Avis de recherche scientifique
Ministre déléguée chargée de l’ Enseignement supérieur et de la formation des cadres et de la Recherche scientifique, la PJD Soumaya Benkhaldoun a pris une grande...
Chabat, produit politique périmé
Imbroglio politico-juridique à l’UGTM. Deux responsables se disputent la chefferie de la centrale syndicale affiliée à l’Istiqlal: Enâam Mayara, un parent du...