Dernière minute ...
SM le roi Mohammed VI annule ses visites en Arabie saoudite et Egypte 9e circonscription : La presse algérienne s'indigne du retrait de candidature de Leila Aichi Après l'abandon de la Suède des poursuites contre lui, Julian Assangeva demanderait l'asile politique à la France L'adjoint de l'ambasssadeur du Maroc à Sainte Lucie agrésé physiquement par un diplomate algérien lors d'une réunion d'un comite onusien  Macron élu avec  20.753.797  voix soit 66,10% des suffrages exprimés  contre 10.664.118 pour Le Pen (33,90%)  Le Malawi ne reconnaît plus la Rasd Trump se dit « honoré » de rencontrer Kim Jong-un « si les conditions sont réunies » Pour la 1ère fois Hamas accepte un Etat palestinien sur la base des frontières de 1967 Le programme Al Othmani approuvé mercredi 26 avril par 208 voix, 91 députés ont voté contre et 40 se sont abstenus Attaque chimique en Syrie : La France accable Bachar el-Assad Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le transport et le résidentiel, principaux consommateurs d'énergie avec un total de 59,8  Trump signe un décret abrogeant des mesures d'Obama sur le climat Le gouverneur de la province d’al-Hoceima limogé après les incidents violents qui secouent la ville  L'américain Akamai Technologie : Le Maroc offre la 3e meilleure connexion Internet en Afrique Tuberculose: Plus de 30.000 cas enregistrés au Maroc en 2016 Donald Trump accuse Obama de l'avoir mis sur écoute à la Trump Tower La Zambie retire sa reconnaissance de la pseudo RASD Le Maroc souhaite adhérer à la CEDEAO La ligne 2 du tramway de Casablanca opérationnelle fin 2018 Le Nigéria confirme le projet de gazoduc ouest-africain allant jusqu’au Maroc Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole Le Groupe OCP s’engage à dessaler l’eau de mer à El Jadida à l’horizon 2020 Le Crédit Agricole du Maroc met à la  disposition du secteur primaire la somme de  30 MMDH sur la période 2014-2018 

Côté Basse Cour
Le frein M’dina bus
Carrément mise sur les jantes depuis ces trois dernières années par une gestion chaotique, la société de transport urbain de Casablanca M’dina Bus n’en finit pas de foncer droit au mur. Aucune amélioration dans le fonctionnement de cette entreprise dont les incohérences ont été pointés par le rapport de la cour des comptes de 2014. La principale tare étant la vétusté des véhicules mis en circulation et leur sous-nombre (on est très loin de l’objectif des 1.000 bus fixé en 2009) qui prennent régulièrement feu au milieu de la chaussée quand ce ne sont pas leur freins défaillants qui lâchent brutalement, occasionnant du coup des accidents très fâcheux et des drames humains. En somme, M’dina bus est devenu depuis longtemps plus que synonyme d’insé- curité et d’inconfort : des machines incontrô- lables envoyées sur la voie publique où elles sèment souvent le dé- sordre et la désolation. La gabegie et l’impré- voyance sont telles que la valorisation à 5DH du ticket et les subventions colossales qui lui ont été versées n’ont pas servi à améliorer la qualité du service ni à rassurer les autorités de tutelle. Les usagers doivent supporter ces engins de la mort jusqu’à 2019 - date de l’expiration du contrat de délégation liant M’dina Bus à la ville de Casablanca - qui, force est de le reconnaître, altèrent quelque peu la belle réussite du tram et retardent l’avènement de l’intermodalité entre les deux modes de locomotion.
 
 

à lire aussi :
Le maire de Marrakech se fait rouler dans le riz
Le maire PJD de Marrakech était à la peine pour trouver les mots appropriés, ce lundi 13 mars, pour justifier lors d’un point de presse l’évaporation de la...
Etouffer à Webhelp
Connaissez Webhelp ? C’est ce centre d’appel français installé au Maroc dont les téléopé- rateurs de son antenne de Fès ont failli être...
Un Derham qui ne vaut pas un saoul...
La vidéo, qui a circulé à grande échelle, a fait à la fois rire et scandaliser les internautes. On y voit un jeune en état...
Le Maroc, future monarchie pétrolière ?
Le Maroc future monarchie pétro-lière ? C’est ce que laisse croire «Longreach Oil and Gas Ltd» qui opère à Sidi Mokhtar, dans la province...