Dernière minute ...
Né à Barcelone, Mnauel Valls, l'ex premier minisre français qualifie le référendum indépendantiste catalan  de "folie" Art :70 œuvres originales de maîtres espagnols exposées au MMVI à Rabat Maroc : 32 établissements privés sanctionnées pour avoir donné des notes non méritées lors de l'année année scolaire 2016-2017 Institut Montaigne : "Le Maroc, tête de pont des investissements internationaux en Afrique" Macron a signé les ordonnances validant la réforme du Code du travail Référendum en Catalogne :  Rabat soutient Madrid Un chef de parti nationaliste flamand veut construire une prison belge au Maroc L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Casa-Paris Orly 2ème ligne aérienne la plus fréquentée au monde Mis en examen, le Franco-marocain El Guerrab démissionne du LREM Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse La localité marocaine de Mhamid el Ghizlane est le meilluer endroit au monde pour observer les étoiles selon le magazine web "Blasting News" Le parlement européen rejette  sa recommandation sur l'élargissement du mandat de la Minurso aux droits de l’Homme  La ville palestinienne d'Hébron inscrite au patrimoine universel de l'Unesco La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Côté Basse Cour
Le frein M’dina bus
Carrément mise sur les jantes depuis ces trois dernières années par une gestion chaotique, la société de transport urbain de Casablanca M’dina Bus n’en finit pas de foncer droit au mur. Aucune amélioration dans le fonctionnement de cette entreprise dont les incohérences ont été pointés par le rapport de la cour des comptes de 2014. La principale tare étant la vétusté des véhicules mis en circulation et leur sous-nombre (on est très loin de l’objectif des 1.000 bus fixé en 2009) qui prennent régulièrement feu au milieu de la chaussée quand ce ne sont pas leur freins défaillants qui lâchent brutalement, occasionnant du coup des accidents très fâcheux et des drames humains. En somme, M’dina bus est devenu depuis longtemps plus que synonyme d’insé- curité et d’inconfort : des machines incontrô- lables envoyées sur la voie publique où elles sèment souvent le dé- sordre et la désolation. La gabegie et l’impré- voyance sont telles que la valorisation à 5DH du ticket et les subventions colossales qui lui ont été versées n’ont pas servi à améliorer la qualité du service ni à rassurer les autorités de tutelle. Les usagers doivent supporter ces engins de la mort jusqu’à 2019 - date de l’expiration du contrat de délégation liant M’dina Bus à la ville de Casablanca - qui, force est de le reconnaître, altèrent quelque peu la belle réussite du tram et retardent l’avènement de l’intermodalité entre les deux modes de locomotion.
 
 

à lire aussi :
L’AFP se sépare de Brouski
Omar Brouski va quitter en septembre l’agence France Presse (AFP) dont il a été correspondant à Rabat depuis plus de cinq ans. L'AFP aurait informé les...
La route tue beaucoup mais fait vivre certains…
La route au Maroc fauche toujours plus de vies, malgré la soi-disant sé- vérité du nouveau code de la route, la multiplication des radars, la répression des...
Le maire de Marrakech se fait rouler dans le riz
Le maire PJD de Marrakech était à la peine pour trouver les mots appropriés, ce lundi 13 mars, pour justifier lors d’un point de presse l’évaporation de la...
Etouffer à Webhelp
Connaissez Webhelp ? C’est ce centre d’appel français installé au Maroc dont les téléopé- rateurs de son antenne de Fès ont failli être...