Dernière minute ...
Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse Des clients de la Société Générale Maroc délestés de 2000 DH, la direction parle d’erreur technique Selon l'Office des changes, au 30/06/17, le flux des IDE est en hausse mais  le déficit commercial s'aggrave Le Roi Mohammed VI dénonce les politiques israéliennes à Al-Qods Tanger Tech : BMCE Bank garant du projet dont l'investissement atteindra à terme 10 milliards de dollars Procès Gdim Izik: Des peines allant de 2 ans de prison ferme à la perpétuité La localité marocaine de Mhamid el Ghizlane est le meilluer endroit au monde pour observer les étoiles selon le magazine web "Blasting News" Pour la 5e fois Al-Baghdadi, le leader de l'Etat islamique, annoncé pour mort Le parlement européen rejette  sa recommandation sur l'élargissement du mandat de la Minurso aux droits de l’Homme  La ville palestinienne d'Hébron inscrite au patrimoine universel de l'Unesco ONU: Un traité bannissant l'arme atomique adopté par 122 membres Le Qatar rejette les accusations de l'Arabie saoudite et ses alliés, Washington tente cde calmer le jeu La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 Une tentative d'Algérie et du Venezuela de nuire au Maroc mise en échec au Comité de décolonisation de l’ONU L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Cargo saisi par la justice sud-africaine : L’OCP dénonce une décision en contradiction avec le droit international Une équipe maroco-allemande découvre le plus ancien Homo Sapiens, vieux de 300 mille ans,  à Jebel Irhoud (Maroc) Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario La RAM maintient ses 5 vols hebdomadaires vers Doha L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Casablanca parmi les villes avec la plus forte densité de population au monde (WEF citant des données ONU)  Le Malawi ne reconnaît plus la Rasd Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Trump signe un décret abrogeant des mesures d'Obama sur le climat Le Maroc souhaite adhérer à la CEDEAO La ligne 2 du tramway de Casablanca opérationnelle fin 2018 Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Feuilleté de Canard
Salon du livre : une nouvelle page s'ouvre
Le Salon international de l’édition et du livre (SIEL 2017), revient du 09 au 19 février 2017 à Casablanca. Cette année, le salon du livre de Casablanca met à l’honneur la littérature de plusieurs pays africains. Les pays de la Communauté économique des États de l’Afrique centrale (CEEAC). Ceci étant, comme l’a souligné, le ministre de la Culture, Mohamed Amine Sbihi, en parfaite symbiose avec la vision royale visant à renforcer les relations du Maroc avec les pays africains. Il s’agit de l’Angola, du Burundi, du Cameroun, de la République centrafricaine, de la République du Congo, de la République démocratique du Congo, du Gabon, de la Guinée équatoriale, du Tchad, de Sao Tomé-et- rincipe, du Rwanda ainsi que du secrétariat général de la CEEAC. Placée sous le Haut Patronage du Roi Mohammed VI, cette édition du salon du livre connaitra la participation de plusieurs Maisons d’édition représentant 54 pays, selon M. Sbihi. Selon le ministre, environ 702 éditeurs, dont 353 directs et 349 indirects, vont exposer 100.000 titres (soit 3 millions de copies). Le Salon sera marqué par l’organisation de la deuxième édition de la « plateforme de cession du droit d’auteur » qui constitue un outil pour échanger les droits d’auteur et de traduction, a indiqué Mohamed Amine Sbihi. Cette plateforme sera, dit-il, accessible aux professionnels du livre et de l’édition, en vue de le promouvoir à l’échelle internationale. Plusieurs pays prendront part à la deuxième édition de la plateforme de cession du droit d’auteur, notamment le Maroc ainsi que les représentants de l’Allemagne, l’Egypte, l’Italie, la Palestine, la Tunisie, la Turquie, la Chine, le Cameroun, le Gabon, le Rwanda, la République démocratique du Congo, la République du Congo et le Tchad. «Tous ces éléments multiplieront davantage les rencontres et la mise en oeuvre de contrats directs de cession de droits d’auteur et renforceront davantage la dynamique des industries culturelles au niveau de l’édition», a souligné le ministre de la Culture. En parallèle aux activités dédiées aux pays africains, invité d’honneur du SIEL 2017, l’édition accueillera, conformément a son programme culturel général, des activités auxquelles participeront des écrivains marocains, arabes et étrangers. Plusieurs activités sont prévues, comprenant des tables rondes thématiques, des rétrospectives axées sur la pensée, des ateliers pour enfants ainsi que l’attribution du prix international «Ibn Batouta» de la littérature de voyage   

à lire aussi :
Lamia Berrada-Berca s'inspire du Tchad
L'écrivaine marocaine, Lamia Berrada-Berca a présenté, en début de semaine, dans une bibliothèque de Rome, son roman "Une même nuit nous attend tous", paru...
Bahaa Trabelsi sacrée par le Prix Ivoire
L’écrivaine marocaine Bahaa Trabelsi a obtenu à Abidjan le Prix Ivoire pour la Littérature Africaine d’Expression Francophone pour son recueil de nouvelles...
Des larmes sous la pluie
Mohamed Nedali revient avec un nouveau livre, intitulé "Le Jardin des pleurs", paru aux éditions Le Fennec. Il y raconte le drame vécu par un couple qui décide de ne pas...
Ces hommes qui ne tombent pas…
Avec "Les Hommes meurent mais ne tombent pas", qui vient de paraitre aux éditions "Marsam", dans la collection "Poésie & Peinture", Youssef Wahboun nous plonge dans un monde...