Dernière minute ...
Environ 440.000 candidats, dont 48% de filles, passent le Bac au titre de la session de juin 2018, une hausse de 9,68% par rapport à 2017 L'économie marocaine à progressé de 4,1 % en 2017 selon le HCP Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Centrale Danone prévoit 150 MDH de pertes au terme du 1er semestre 2018 Energie : Total dément vouloir racheter la Samir Découverte récente des plus anciennes traces d’ADN humain en Afrique à Taforalt au Maroc Le Roi Mohammed VI a été opéré avec succès en France pour arythmie cardiaque Véhicule de transport avec chauffeur (VTC): Fin de course pour Uber Maroc Sur la base d'une fatwa favorable du Conseil supérieur des oulémas, le Roi charge le ministère de la Justice d'ouvrir la profession d'adoul aux femmes Barrage à Rabat: L'eau est conforme aux normes marocaines de qualité Le président guinéen Alpha Condé: Le retour du Maroc à l’UA renforce l’unité africaine ONU: les colonies juives sur les territoires palestiniens occupés sont "illégales" Ahmed Lahlimi: "L'agriculture, premier contributeur à la croissance et à la hausse du niveau de vie" La flexibilité du dirham entre en vigueur lundi 15 janvier 2018 Fermeture définitive de la prison locale Salé 1 (Zaki) Au Maroc plus de 50 % des actes de violence contre la femme sont commis par le conjoint Jacob Zuma quitte la présidence de l'ANC  Trump  reconnait Jérusalem comme capitale d'Israël A Abidjan, le Maroc se qualifie au Mondial 2018 sans encaisser aucun but  L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Feuilleté de Canard
Salon du livre : une nouvelle page s'ouvre
Le Salon international de l’édition et du livre (SIEL 2017), revient du 09 au 19 février 2017 à Casablanca. Cette année, le salon du livre de Casablanca met à l’honneur la littérature de plusieurs pays africains. Les pays de la Communauté économique des États de l’Afrique centrale (CEEAC). Ceci étant, comme l’a souligné, le ministre de la Culture, Mohamed Amine Sbihi, en parfaite symbiose avec la vision royale visant à renforcer les relations du Maroc avec les pays africains. Il s’agit de l’Angola, du Burundi, du Cameroun, de la République centrafricaine, de la République du Congo, de la République démocratique du Congo, du Gabon, de la Guinée équatoriale, du Tchad, de Sao Tomé-et- rincipe, du Rwanda ainsi que du secrétariat général de la CEEAC. Placée sous le Haut Patronage du Roi Mohammed VI, cette édition du salon du livre connaitra la participation de plusieurs Maisons d’édition représentant 54 pays, selon M. Sbihi. Selon le ministre, environ 702 éditeurs, dont 353 directs et 349 indirects, vont exposer 100.000 titres (soit 3 millions de copies). Le Salon sera marqué par l’organisation de la deuxième édition de la « plateforme de cession du droit d’auteur » qui constitue un outil pour échanger les droits d’auteur et de traduction, a indiqué Mohamed Amine Sbihi. Cette plateforme sera, dit-il, accessible aux professionnels du livre et de l’édition, en vue de le promouvoir à l’échelle internationale. Plusieurs pays prendront part à la deuxième édition de la plateforme de cession du droit d’auteur, notamment le Maroc ainsi que les représentants de l’Allemagne, l’Egypte, l’Italie, la Palestine, la Tunisie, la Turquie, la Chine, le Cameroun, le Gabon, le Rwanda, la République démocratique du Congo, la République du Congo et le Tchad. «Tous ces éléments multiplieront davantage les rencontres et la mise en oeuvre de contrats directs de cession de droits d’auteur et renforceront davantage la dynamique des industries culturelles au niveau de l’édition», a souligné le ministre de la Culture. En parallèle aux activités dédiées aux pays africains, invité d’honneur du SIEL 2017, l’édition accueillera, conformément a son programme culturel général, des activités auxquelles participeront des écrivains marocains, arabes et étrangers. Plusieurs activités sont prévues, comprenant des tables rondes thématiques, des rétrospectives axées sur la pensée, des ateliers pour enfants ainsi que l’attribution du prix international «Ibn Batouta» de la littérature de voyage   

à lire aussi :
Les espions de Ken Follett reviennent
 Après Les Piliers de la Terre et Un monde sans fin, Ken Follett renoue avec la magnifique fresque de Kingsbridge, qui a captivé des millions de lecteurs dans le monde entier....
À bas les masques
 Le poète et journaliste Mohamed Rafiq vient de publier son premier roman en arabe intitulé « Boîte à masques » (Oulbat Alaqniaa) aux Editions Falia. Dans...
A la découverte de Houara
Dans "Houara mon amour", paru cette semaine aux éditons alfAbarre, Abdellatif Chamsdine rend hommage à son village natal, situé au sud du Maroc. «Qui se souvient encore du...
Le bel été des polars
Thrillers, historiques, grands espaces ou lieux confinés, les romans policiers photographient toutes les couches de la société. En voyage, c’est le...