Dernière minute ...
Pyongyang menace de riposter aux mences de Trump par un essai d'une bombe H «sans précédent» Institut Montaigne : "Le Maroc, tête de pont des investissements internationaux en Afrique" Macron a signé les ordonnances validant la réforme du Code du travail Référendum en Catalogne :  Rabat soutient Madrid Un chef de parti nationaliste flamand veut construire une prison belge au Maroc L’aéroport de Marrakech classé comme “le plus beau” au monde Casa-Paris Orly 2ème ligne aérienne la plus fréquentée au monde Attijariwafa bank conclut un partenariat stratégique avec un géant japonais Mis en examen, le Franco-marocain El Guerrab démissionne du LREM Sommet de la Ticad : Le Japon dénonce l'agression de Nacer Bourita par des officiels mozambicains à Maputo Le Groupe Crédit Agricole du Maroc étudie une introduction en bourse La localité marocaine de Mhamid el Ghizlane est le meilluer endroit au monde pour observer les étoiles selon le magazine web "Blasting News" Pour la 5e fois Al-Baghdadi, le leader de l'Etat islamique, annoncé pour mort Le parlement européen rejette  sa recommandation sur l'élargissement du mandat de la Minurso aux droits de l’Homme  La ville palestinienne d'Hébron inscrite au patrimoine universel de l'Unesco La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d'habitants en 2050 L’apprentissage de la langue française se fera dès la première année de primaire au Maroc Le Maroc premier importateur de dattes des Émirats  Phosphates : La justice panaméenne ‎déboute le polisario L'ONEE repasse au vert après plus de 15 ans de déficit généré par de lourds investissements Agriculture: 20 contrats programmes signés depuis le lancement du Plan Maroc Vert La ligne 2 du tramway de Casablanca opérationnelle fin 2018 Le groupe Akwa dément le rachat de la Samir La première banque islamique au Maroc est une filiale du Groupe Crédit Agricole

Ouac-Ouac
Trump voit des attentats partout
Le président américain, Donald Trump, a accusé lundi 6 février les médias «malhonnêtes» depasser sous silence certaines attaques perpétrées par des «terroristes islamiques radicaux». S’il n’a pas donné d’exemples concrets pour appuyer ses dires au cours de sa déclaration faite depuis la base de McDill, à Tampa (Floride), centre militaire névralgique de la lutte contre l’organisation Etat Islamique (EI), la Maison Blanche a publié mardi une liste de 78 attaques « exécutées ou inspirées» par l’EI et décrites comme n’ayant pas suffisamment retenu l’attention. Entremêlant des attentats comme ceux du 13 novembre 2015 à Paris et Saint-Denis et des incidents mineurs de moindre envergure n’ayant fait aucune victime, cette liste établie par le cabinet Trump – semble-t-il à la va-vite – ne résiste pas à une simple vérification à l’aide de n’importe quel moteur de recherche sur Internet. La liste renferme aussi d'autres alertes qui se sont révélées fausses (comme un colis suspect retrouvé près de l’ambassade des Etats-Unis à Manille, en novembre 2016. Le paquet ne contenait pas d'explosif, selon la police) ou d'autres dont il est difficile de retrouver la trace, tant les informations données sont imprécises. Cette liste a choqué tout le monde sauf l’Egypte du président-maréchal Abdel Fattah al-Sissi. Les autorités égyptiennes ont même salué officiellement l’initiative Trump en clamant que neuf des attentats cités ont eu lieu en Egypte. « Alors que certains pays visés par des attaques terroristes reçoivent une compassionet un soutien international, d'autres, comme l'Egypte, sont pointés du doigt pour les manquements », lit-on sur le communiqué. Ils espèrent clairement une subvention de Donald Trump. 

à lire aussi :
Lobbying pour Dakhla
Les élus franco-marocains, Salah Bourdi et Khadija Gamraoui, se débrouillent comme ils peuvent pour mettre le Sahara dans le planning du sénat français. Ils ont finalement...
Après les jupes d’Inezgane, la robe de Safi
Si le procès des «jupes» a été une victoire judiciaire pour les défenseurs des libertés individuelles, cette affaire n’a malheureusement pas servi...
Les Chibanis se font botter le train par la SNCF
Après quinze ans d’un combat acharné, les « Chibanis », ces cheminots d’origine marocaine, victimes de la politique discriminatoire de la SNCF, pensaient enfin...
Sale école hôtelière de Salé
Le comble pour une école hôtelière, censée former aux arts culinaires, est de servir à ses hôtes une restauration de qualité inférieure à...